Download
objectifs sur le chapitre du la psychobiologie du langage et de la musique 1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Objectifs sur le chapitre du la psychobiologie du langage et de la musique (1) PowerPoint Presentation
Download Presentation
Objectifs sur le chapitre du la psychobiologie du langage et de la musique (1)

Objectifs sur le chapitre du la psychobiologie du langage et de la musique (1)

85 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Objectifs sur le chapitre du la psychobiologie du langage et de la musique (1)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Objectifs sur le chapitre du la psychobiologie du langage et de la musique (1) • comprendre les principes régissant la transduction du son en énergie neurale • savoir les noms des structures anatomiques responsables de la perception auditive

  2. Objectifs sur le chapitre du la psychobiologie du langage et de la musique (2) • connaître la spécialisation fonctionnelle des lobes cérébraux pour le langage et la musique • savoir les différences inter-espèces dans le traitement du son

  3. voir fig. 9.4 Qu’est-ce que le son? • déplacement de molécules d’air • le son a comme caractéristiques: • fréquence (vitesse de déplacement) • amplitude (intensité) • complexité (timbre) • catégorie

  4. Notre système nerveux traite toutes les caractéristiques du son • remarquable sensibilité aux ondes sonores • stimuli d’une haute complexité • traitement simultané de nombreux sons • expert à distinguer: • bruit • langage • musique

  5. voir figure 9-8 pavillon sert à capter et concentrer Anatomie de l’oreille externe les ondes sonores

  6. Anatomie des oreilles mitoyenne et interne • voir figure 9-8 • mécanisme d’accentuation de la vibration: osselets • structure de transduction: cochlée • structure pour l’équilibre: canaux semi-circulaires

  7. Microanatomie de la cochlée • voir figure 9-8 • liquide cochléaire • membranes basilaire et tectoriale • cellules ciliées • internes • externes

  8. voir fig. 9.11 Voies de projection auditive • projections majoritairement controlatérales • mais aussi ipsilatérales • analyse dès le complexe olivaire • colliculi inférieurs • corps genouillé médian • lobe temporal (A1): + gros à gauche voir fig. 9.12

  9. Fonctionnement de la cochlée voir fig. 9-9 & 9-10 • cellules ciliées de la cochlée répondent • aux hautes fréquences au début de la cochlée • aux basses fréquences à la fin de la cochlée • potentiel gradué • glutamate • cellule bipolaire: potentiel d’action

  10. Mécanismes de l’audition • représentation tonotopique • de la cochlée au cortex (auditif) • exception: fréquences < 200 Hz • toutes les cellules répondent • réponse proportionnelle • trains de potentiels d’action représentent l’intensité • localisation • différence temporelle > 1 ms • différence d’intensité

  11. Perception des formes sonores • spécialisation hémisphérique • gauche: langage • droite: musique • neurones spécialisés pour les sons complexes • enregistrement: Rauschecker et al., 1995 • neurones spécialisés pour les vocalisations spécifiques à l’espèce • enregistrement: Winter & Funkenstein, 1971 • ablation: Heffner & Heffner, 1990

  12. Qu’est-ce que le langage? (1) • Structuralement

  13. Qu’est-ce que le langage? (2) • Fonctionnellement

  14. La thèse de la nature biologique du langage repose sur 3 observations L’universalité du langage L’acquisition d’une langue par les enfants est relativement semblable d’une culture à l’autre La présence d’une grammaire universelle

  15. Le langage perturbé: l’aphasie • Aphasie: perte des fonctions d’expression et de réception du langage suivant une atteinte cérébraleet qui ne peut pas s’expliquer par un déficit sensoriel ou moteur

  16. Bases cérébrales de l’aphasie • Accidents cérébraux • Test de Wada • Stimulation électrique (figures 9.18 & 9.19) • Études à l’aide de l’imagerie numérique produite par l’émission de positrons (figures 9.21 à 9.23)

  17. Un modèle explicatif:le modèle de Wernicke-Geschwind(1) • Une organisation cérébrale pour le langage: • les aires de Broca et Wernicke sont reliées par le faisceau arqué • une lésion à l’une ou l’autre de ces structures est responsable du type d’aphasie produit

  18. Un modèle explicatif:le modèle de Wernicke-Geschwind(2)

  19. Un modèle explicatif:le modèle de Wernicke-Geschwind révisé (3)

  20. Il y a aussi une spécialisation hémisphère pour la musique • comment l’audition fonctionne: Ravel et Beethoven • amusie: Ravel • spécialisation droite (figure 9.24)

  21. Le modèle aviaire: le chant des oiseaux Le chant des oiseaux est un analogue du langage humain • élevé en isolation: préférence pour la trame spécifique à l’espèce • grande diversité • développement sensible à l’environnement • période sensible d’apprentissage • mécanismes biologiques «étudiables» • différent: pas de grammaire

  22. Mécanismes cérébraux du chant des oiseaux • voir figure 9-26 • centre vocal élevé • noyau robuste de l’archistriatum • nerf hypoglosse

  23. Mécanismes cérébraux du chant des oiseaux semblables à ceux des humains spécialisation à gauche modelé par l’expérience: avantage mâle reproduisible chez la femme à l’aide de la testostérone relation masse-cérébrale+fonction circuit incluant réception et production

  24. L’autre utilisation du son: l’écholocation • espèce typique: chauve-souris • fréquence très élevée • localisation très précise • caractéristique supplémentaires: • forme • mouvement • fovéa acoustique