Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
1. Introduction 1.1. Bases de la présentation PowerPoint Presentation
Download Presentation
1. Introduction 1.1. Bases de la présentation

1. Introduction 1.1. Bases de la présentation

80 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

1. Introduction 1.1. Bases de la présentation

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Journée de formation continuée du 14 mai 2003Enseigner l’aménagement du territoire en géographieLe développement territorial durableHabiter, se déplacer, produire et consommer autrement ?Laurent Brück, chercheur au SEGEFA

  2. 1. Introduction1.1. Bases de la présentation Recherches • « Les comportements résidentiels des ménages face à la problématique du développement durable » (KUL/ ULg - SSTC) • Travaux de le CPDT Coûts de l’urbanisation, foncier, planification territoriale Publications •  « Le développement durable –comprendre pour agir » (SSTC) •  « La périurbanisation en Belgique » (FEGEPRO) •  « Les coûts de la désurbanisation » (CPDT – Région wallonne)

  3. 1. Introduction1.2. Qu’est-ce que le développement durable ? (1) • Définition « Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs » (Rapport Brundtland – 1987) • Trois composantes

  4. 1. Introduction1.2. Qu’est-ce que le développement durable ? (2) • Plusieurs principes Prévention et précaution   Intégration verticale et horizontale   Solidarité (équité spatiale et équité intergénérationnelle)   Responsabilité différenciée   Pollueur-payeur   Intégration des coûts sociaux et environnementaux   Participation • Vers de nouveaux modèles de vie ?

  5. 1. Introduction1.3. La problématique des choix résidentiels (1) •  Thématique transversale • Tous, nous devons poser des choix résidentiels • Urbanisation = aménagement du territoire • En quoi nos choix résidentiels sont-ils ou ne sont-ils pas durables ? Localisation Type d’habitat • Le bonheur est-il dans le pré ? Exemples de choix résidentiels

  6. 2. Des choix résidentiels « environnementalement » durables ?2.1. La consommation d’espace par l’urbanisation (1) • Evolution de la surface urbanisée par habitant en Belgique Données : INS, Statistiques cadastrales

  7. 2. Des choix résidentiels « environnementalement » durables ?2.1. La consommation d’espace par l’urbanisation (2) •  Quelques chiffres Superficie de la Belgique : 30 500 km2 Superficie urbanisée en 1983 : 2 400 km2 Superficie urbanisée en 1999 : 3 400 km2 (+ 40 %) De 1980 à 1996, la surface des parcelles bâties a augmenté de 44% en Wallonie

  8. 2. Des choix résidentiels « environnementalement » durables ?2.1. La consommation d’espace par l’urbanisation (3) • Vitesse de l’urbanisation en Belgique 2 m2 par seconde • Composantes de l’espace urbanisé (Wallonie) Habitat : 32 % Routes : 34 % • Banalisation des espaces Urbanisation en ruban •  Fortes croissances dans les zones « périurbaines »

  9. 2. Des choix résidentiels « environnementalement » durables ?2.2. Les consommations d’énergie liées au logement (1) • Estimation des consommations d’énergie (en 1991en tep/an) • Facteurs de surconsommation d’énergie en périphérie Morphologie de l’habitat Ilôt de chaleur urbain Autres

  10. 2. Des choix résidentiels « environnementalement » durables ?2.2. Les consommations d’énergie liées au logement (2) • Evolution des coûts de chauffage des ménagesqui ont déménagé du centre vers la périphérie Diminution 11 % Pas d’évolution 45 % Augmentation 44 %

  11. 2. Des choix résidentiels « environnementalement » durables ?2.3. Transports et consomamtions d’énergie (1) •  Déplacements quotidiens et hausse des consommation Augmentation de la longueur Usage plus fréquent de la voiture Taux de motorisation Desserte par les t.e.c. Localisation des activités

  12. • Distance moyenne vers le lieu de scolarité par classe de densité Source : X. Georges, Les coûts de la désurbanisation

  13. • Répartition modale des dépl. Domicile-écoleselon la densité Source : X. Georges, Les coûts de la désurbanisation

  14. 2. Des choix résidentiels « environnementalement » durables ?2.3. Transports et consommations d’énergie (2) •  Consommation de carburant par passager selon le mode detransport(en équiv. gr. de pétrole par km parcouru) Source : P. Merlin, 1984, La planification des transports urbains, Masson, Paris

  15. 2. Des choix résidentiels « environnementalement » durables ?2.4. Des pistes de solution (1) •Favoriser un habitat plus dense Aides au logement •Favoriser les modes de transport alternaitfs Décourager l’usage de la voiture Fiscalité Qualité des transports en commun Aménagement du territoire • Favoriser la mixité des fonctions => Appliquer le mot d’ordre de la “Ville compacte”

  16. 2. Des choix résidentiels « environnementalement » durables ?2.4. Des pistes de solution (2) •Coût relatif des moyens de transport en Belgique et dans trois autres pays européens Source : A. Bieber et J.-P. Orfeuil, 1993, La mobilité urbaine et sa régulation : quelques comparaisons internationales

  17. Deux scénarios d’évolution de l’urbanisation

  18. 3. Des choix résidentiels socialement durables ?3.1. L’importance du cycle de vie • Solde migratoire en fonction de l’âge (villes centrales et communes de banlieue)

  19. 3. Des choix résidentiels socialement durables ?3.2. La ségrégation socio-spatiale (1) • Zonage socio-démographique • Zonage socio-économique • Rôle du marché immobilier Disponibilité de l’offre adéquate Prix • Formation de ghettos dans les lotissements Mono-structure de la population Conflits entre autochtones et néo-ruraux

  20. 3. Des choix résidentiels socialement durables ?3.2. La ségrégation socio-spatiale (2) • Un exemple chiffré Source : M.-L. de Keersmaecker, Les coûts de la désurbanisation

  21. • Profil socio-économique des migrants en Brabant wallon

  22. 3. Des choix résidentiels socialement durables ?3.2. Le déclin des centres urbains(1) • Evolution de la population des villes et des banlieues

  23. 3. Des choix résidentiels socialement durables ?3.2. Le déclin des centres urbains(2) •Dégradation de l’environnement Friches, pollutions • Paupérisation de la population Chute du revenu moyen à Liège (7e en 1977) • « Pillage » des fonctions centrales Ex.Financement du ramassage des déchets • Dégradation des finances communales Inégalités dans les taux d’imposition Transferts de reccettes :1 000 000 €par an

  24. • Impact de l’étalement urbain sur les finances communales

  25. • Variation spatiale de l’IPP (taux complémentaires)

  26. • Variation spatiale du précompte immobilier (cent. addit.)

  27. • Exemple d’écart de taxation : Un logement de 200 m2 construit en 1955

  28. 3. Des choix résidentiels socialement durables ?3.4. Des pistes de solution •  Critères de répartition au niveau du Fonds des communes • Perception de l’IPP au lieu de travail •  Communautés urbaines • Adapter le parc immobilier en ville • Politique des villes – actions de discrimination positive Politique du logement Aménagement des espaces publics Gestion de la circulation et du stationnement

  29. 4. Des choix résidentiels économiquement durables ?4.1. Le coût d’équipement d’une parcelle d’habitation (1) • Le coût d’équipement d’une parcelle d’habitation

  30. 4. Des choix résidentiels économiquement durables ?4.1. Le coût d’équipement d’une parcelle d’habitation (2) • Surcoûts d’une urbanisation extensive • Acteurs du financement des coûts Propriétaires, promoteurs/lotisseurs, contribuables et usagers Lotissements avec ouverture de voirie et urbanisation diffuse • Subside caché des espaces périurbains • Explosion des coûts d’entretien et de renouvellement

  31. 4. Des choix résidentiels économiquement durables ?4.2. La collecte des déchets • Coût de la collecte et du tri des déchets en fonction de la densité Source : Fost+, Rapport annuel 1999

  32. 4. Des choix résidentiels économiquement durables ?4.3. L’épuration des eaux usées • 120 litres d’eau par personne par jour •  1 logement sur 3 raccordé à une station d’épuration (2000) • Directive européenne (1991) : compléter les réseaux Wallonie : 2,5 milliards d’Euros • Prise en compte des contraintes physiques Relief et risques naturels • Epuration collective et épuration individuelle

  33. 4. Des choix résidentiels économiquement durables ?4.4. Quelques pistes de solutions • Plans d’affectation Zones à bâtir moins grandes Privilégier les formes compactes (supprimer les rubans) Meilleure prise en compte des contraintes physiques • Taxes sur les terrains à bâtir Eviter la rétention • Appliquer le principe du pollueur-payeur Charges d’urbanisme

  34. Article 19 de la loi fédérale suisse sur la protection des eaux du 8 octobre 1971 : « Un permis ne peut être délivré pour la construction ou la transformation de bâtiments et d’installations de quelque nature que ce soit dans les zones de construction (…) que si le déversement des eaux usées dans les canalisations est assuré (…). »

  35. 5. Conclusion •Mieux gérer les nouvelles urbanisations •Appliquer les principes du développement durable Prévention et précaution Intégration verticale et horizontale Equité (spatiale et intergénérationnelle) Responsabilité différenciée Pollueur-payeur Intégration des coûts sociaux et environnementaux Participation