Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Expérience de l’Ouganda : le Groupe national de coordination des conventions (NCCG) PowerPoint Presentation
Download Presentation
Expérience de l’Ouganda : le Groupe national de coordination des conventions (NCCG)

Expérience de l’Ouganda : le Groupe national de coordination des conventions (NCCG)

97 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Expérience de l’Ouganda : le Groupe national de coordination des conventions (NCCG)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Renforcement de la coordination, des communications et des activités de diffusion du FEM au niveau national Expérience de l’Ouganda : le Groupe national de coordination des conventions (NCCG) Point focal national opérationnel Ministère des Finances, de la Planification et du Développement économique (MFPED) Kampala (Ouganda)

  2. Introduction • Le point focal politique/opérationnel national de l’Ouganda est établi à la DST au MFPED. • Le PFO veille à ce que les projets du FEM soient dus à l’initiative du pays et fondés sur les priorités nationales. • Le MFPED est chargé de la planification générale du développement national et du cadre macroéconomique. • Le PFO est à la tête d’un Comité directeur national du FEM formé de représentants des MWE, MAAIF, NEMA, MUK et NCST, des PF de la CDB, de la CCNUCC, de la CNULD, des POP, du PMF, des AE du FEM et d’ONG. • Tous les points focaux des conventions et les programmes financés par le FEM sont coordonnés par le Comité directeur national sous la direction du PFO.

  3. Mandat du Comité directeur national • Coordonner toutes les activités du FEM. • Examiner toutes les propositions de projet du FEM et veiller à ce qu’elles soient conformes aux politiques établies par le Gouvernement dans le Plan d’action pour l’élimination de la pauvreté (PEAP). • Établir les priorités parmi les projets devant bénéficier du concours du FEM. • Approuver ou rejeter les propositions de projets sollicitant le concours du FEM. • Assurer une supervision de la mise en œuvre des projets financés par le FEM, notamment par des visites de sites. • Diffuser des informations sur le FEM auprès des parties prenantes. Le Comité directeur national se réunit une fois par trimestre; il est doté d’un secrétariat formé de deux agents techniques du MFPED.

  4. Groupe national de coordination des conventions (NCCG) • L’Ouganda est l’un de 5 pays où est exécuté un projet pilote de « Renforcement des capacités pour atténuer la pauvreté par une mise en œuvre synergique des accords multilatéraux sur l’environnement (AME) de Rio ». • Le NCCG a été établi en 2005 aux fins de fournir un cadre de collaboration individuelle et institutionnelle pour la mise en œuvre synergique des AME et il sert de Comité directeur du projet des AME.

  5. Composition du NCCG • Les institutions actives dans la mise en œuvre des diverses composantes des AME œuvrent par l’entremise d’un réseau de collaboration et facilitent la coordination entre les ministères impliqués et les parties prenantes concernées qui comprennent : - Les points focaux des AME/Conventions : CDB, CCNUCC, Convention sur les terres humides et les eaux internationales; - Les principaux ministères concernés : MWE, MAAIF & MFPED. • Le MWE préside le NCCG.

  6. Accomplissements • Un comité de coordination à multiples parties prenantes (NCCG) est établi; il dirige les projets et a forgé un partenariat entre ses membres. • L’appropriation a été obtenue par des travaux en commun pour définir un programme de travail de 3 ans et pour mener collectivement des actions de sensibilisation du public; il en résulte une vision partagée. • Diffusion de l’information sur les AME par l’entremise des médias. • Gestionnaire de projet spécialement affecté qui fournit un soutien technique au NCCG. • Coopération établie avec les autres parties prenantes : PNUD/FEM-PMF, bénéficiaires – ONG et établissements d’enseignement. • Il est prévu de sensibiliser les commissions parlementaires sur les questions touchant aux ressources naturelles.

  7. Défis • Les membres du NCCG ont leurs propres responsabilités professionnelles et les activités du NCCG passent pour eux au second plan. Il est difficile de les amener à participer pleinement aux activités du NCCG. • Il n’y a toujours pas de bonne stratégie de communication. • La coordination avec les instances gouvernementales locales est encore faible; celles-ci ont des capacités limités de mise en œuvre des AME et connaissent mal les AME. • Manque de données et d’informations sur les AME.

  8. Leçons à retenir • L’obtention d’une large participation des principaux acteurs par l’entremise du NCCG a renforcé le processus décisionnel et la mise en œuvre des AME. • Grâce à la collaboration avec le PMF, qui a facilité la mobilisation de ressources pour les microfinancements par des cofinancements et des activités communes, l’impact voulu a été obtenu. • Certains des programmes de communication ont été réalisés en ayant recours à certains programmes existants au sein du MWE. • Par leurs activités, les bénéficiaires ont fait œuvre de sensibilisation aux AME.

  9. Conclusion La coordination des programmes/projets du FEM est rationalisée au sein des institutions gouvernementales en place; ceci a renforcé l’appropriation des programmes/projets et leur conformité aux politiques et priorités nationales.

  10. Merci