Download
tu m attires n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Tu m’attires! PowerPoint Presentation
Download Presentation
Tu m’attires!

Tu m’attires!

103 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Tu m’attires!

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Tu m’attires! SAE POUR LE 1ER CYCLE

  2. Intention pédagogique • Initier l’élève : • au magnétisme; • à l’élaboration d’hypothèses; • à la notation des résultats; • à la formulation d’une conclusion; • à la fabrication de modèle.

  3. Activité 1 • Découvrir que l’aimant peut exercer son influence à travers divers matériaux. • Bien définir et situer l’hypothèse avec les élèves.

  4. Activité 1 - Hypothèses

  5. Suite - activité 1 - Hypothèses

  6. Activité 2 • Découvrir l’utilité des aimants dans la vie courante.

  7. Activité 3 • Découvrir, par expérimentation, que l’aimant attire les objets contenant du fer, du nickel ou du cobalt.

  8. Activité 4 • Découvrir l’interaction entre deux aimants et visualiser ce qu’est un champ magnétique (au choix de l’enseignante ou enseignant). Vidéo Images tirées de: http://www.sciencetech.technomuses.ca/francais/schoolzone/basesuraimant.cfm#whatare

  9. Activité 5 • Initier les élèves à la fabrication. • Faire fabriquer un personnage animé à l’aide du magnétisme. • Préparer le matériel nécessaire à l’activité. • Porter une attention particulière aux difficultés prévisibles inscrites dans le guide de l’enseignante ou enseignant.

  10. Activité 5

  11. Les élèves en action

  12. Activité 6 • Découvrir que la puissance des aimants varie.

  13. La validation • Situation vécue dans deux classes de 1re année : visites hebdomadaires. La cinquième activité a été plus difficile : perte de concentration et de motivation. • Situation vécue dans une classe de 2e année : visites quotidiennes. La cinquième activité a été plus facile.

  14. Merci! • Nous adressons nos remerciements aux élèves de 1re année de l’école Fernand-Seguin et de 2e année de l’école Édouard-Laurin ainsi qu’à Nathalie Chartrand et Colombe Habel.