Download
le bac pro interventions sur le patrimoine b ti n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le bac pro « Interventions sur le patrimoine bâti  » PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le bac pro « Interventions sur le patrimoine bâti  »

Le bac pro « Interventions sur le patrimoine bâti  »

204 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Le bac pro « Interventions sur le patrimoine bâti  »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Le bac pro« Interventions sur le patrimoine bâti » Septembre 2010 1

  2. Le bac pro IPB • est un diplôme d’insertion professionnelle de niveau IV comme les autres baccalauréats. On le prépare par la voie scolaire, en apprentissage, par la formation continue, ou dans le cadre de la validation des acquis de l’expérience. • Il comporte plusieurs dominantes indiquant la spécialité du bachelier : • en maçonnerie, • ou en charpente • ou en couverture

  3. 99

  4. Hôtel de Cheusse Charpente pavillon nord ouest. 221

  5. 222 Diversité des couvertures de l'église Ste Clair - Nouzerines(23)

  6. A l’horizon 2012, il existera plus de vingt sections réparties sur l’ensemble du territoire 223

  7. Domaine de compétence Ce compagnon professionnel, appelé à devenir chef d’équipe … • intervient sur des bâtiments antérieures à 1975, et plus particulièrement sur : • le bâti « historique » : antérieur à la première guerre • le bâti « ancien » : construit dans l’entre-deux guerres • participe à l’entretien, la restauration, la réhabilitation, sur des architectures savantes comme sur du patrimoine de pays.

  8. Entretenir, restaurer, réhabiliter • Entretenir : surveiller l’état sanitaire d’un édifice, nettoyer, repérer les usures et dégradations mineures, installer des protections, effectuer de petites réparations, conforter un ouvrage dans le respect de l’existant pour préserver le bâtiment de désordres plus importants.

  9. Entretenir, restaurer, réhabiliter Restaurer : intervenir sur des dégradations plus importantes afin de sauvegarder l’édifice tout en préservant l’aspect, la valeur historique, la cohérence de l’ouvrage. La démarche de restauration est guidée par des principes : recherche des causes des dégradations, réversibilité des opérations, compatibilité physico-chimique des matériaux, récupération – réutilisation des matériaux ou éléments d’origine, identification et reproduction de techniques anciennes de construction, etc

  10. Entretenir, restaurer, réhabiliter Réhabiliter : procéder à des aménagements visant à - améliorer le confort, le bien-être et la sûreté des personnes, - renforcer la sécurité des biens - assurer la facilité d’usage, diminuer le coût d’utilisation de l’édifice ou son impact sur l’environnement - redonner un usage ou changer l’affectation d’un bâtiment. Ces opérations peuvent comporter la réalisation d’ajouts en cohérence avec l’existant.

  11. Est impliqué dans les phases précédant l’exécution des travaux. Maîtrise les démarches d’essai – évaluation – rectification. Le titulaire du diplôme Utilise les techniques traditionnelles ou anciennes. Met en œuvre les techniques particulières d’intervention sur un bâti existant, éventuellement occupé

  12. Les activités et tâches futures du bachelier IPB • Les tâches sont les opérations élémentaires mises en œuvre pour réaliser le travail prescrit. Pour chaque tâche, les résultats attendus permettent de mieux comprendre la nature du travail. • Nous présentons ces tâches selon le regroupement en activités adoptés pour offrir une vue d’ensemble de la qualification.

  13. Les chapitres du Référentiel d’Activités Professionnelles du Bac Pro IPB • Analyse diagnostique, préparation • Organisation • Mise en œuvre commune aux trois domaines • Mise en œuvre du domaine • maçonnerie • Charpente • Couverture • Suivi des travaux et contrôle

  14. L’activité analyse diagnostique, préparation 11

  15. Cette activité comporte six tâches Identifier le bâti et son environnement, recueillir des informations préexistantes au projet Prendre connaissance du projet et vérifier la faisabilité de l’intervention Analyser et rendre compte de l’état sanitaire de l’ouvrage et de son environnement Identifier les causes des désordres ou dégradations Effectuer les opérations de relevés dimensionnels d’ouvrages (croquis, photos, …) Rechercher les matières et matériaux les mieux appropriés et/ou spécifiques

  16. L’activité organisation 12

  17. Assurer et gérer les approvisionnements en matériels et matériaux Organiser, planifier le travail de l’équipe Préparer l’installation de chantier Cette activité comporte trois tâches

  18. L’activité mise en œuvre commune aux trois domaines (maçonnerie, charpente, couverture) 14

  19. Participer à l’installation de chantier Mettre en place les moyens de manutention et de levage Monter, réceptionner, utiliser, démonter des échafaudages Implanter et/ou tracer tout ou partie d’ouvrage Mettre en place les mesures conservatoires Gérer la déconstruction, le stockage et le tri des matériaux Protéger l’existant (personnes, biens et ouvrages bâtis) Faire respecter les règles d’hygiène et de sécurité Mettre en œuvre le traitement des déchets Effectuer la maintenance de 1er niveau sur matériels et outillages Réaliser des interventions ponctuelles en maçonnerie Réaliser des interventions ponctuelles en charpente Réaliser des interventions ponctuelles en couverture Cette activité comporte 13 tâches

  20. L’activité mise en œuvre en maçonnerie (Pour ceux qui choisiront cette dominante en s’inscrivant à l’examen) 16

  21. Réaliser une reprise en sous-œuvre ou une fondation Réaliser des ouvrages en maçonnerie traditionnelle Réaliser et/ou reprendre des parements enduits Réparer une maçonnerie traditionnelle Traiter des parements en pierre et de brique Intervenir sur un arc, une voûte, une coupole Réaliser ou reprendre des sols anciens Réaliser ou reprendre des planchers Réaliser une ouverture ou modifier le bâti existant Réaliser les drainages, les réseaux et canalisations Cette activité de la dominante maçonnerie comporte 10 tâches

  22. L’activité mise en œuvre en charpente (Pour ceux qui choisiront cette dominante) 19

  23. Restaurer, conforter, consolider, remplacer une charpente, éventuellement en sous-œuvre. Restaurer, conforter, aménager, remplacer un plancher, éventuellement en sous-œuvre. Restaurer, conforter, consolider, remplacer un escalier en bois, éventuellement en sous-œuvre. Restaurer, conforter, consolider, remplacer un pan de bois ou un mur en bois, éventuellement en sous-œuvre. Cette activité de la dominante charpente comporte quatre tâches

  24. L’activité mise en œuvre en couverture (Pour ceux qui choisiront cette dominante) 20

  25. Restaurer des ouvrages de bardage Mettre en place le bâchage du bâtiment Remplacer et/ou reposer des bois de couverture Réaliser la pose d’éléments de couverture Traiter les points singuliers et accessoires de couverture Traiter les évacuations des eaux pluviales Réaliser, poser, restaurer des ouvrages et accessoires Mettre en œuvre les techniques de réalisation locales et traditionnelles Cette activité de la dominante couverture comporte huit tâches

  26. L’activité suivi des travaux et contrôle 159 159

  27. Prendre les mesures conservatoires lors d’une découverte archéologique fortuite. Contrôler au quotidien les ouvrages réalisés en fonction des prescriptions. Produire régulièrement un compte-rendu d’activités, évaluer régulièrement les résultats de son travail et envisager les ajustements utiles. Cette activité commune à tous les bachelierscomporte trois tâches

  28. REGLEMENT D’EXAMEN • Comment sont vérifiés les savoir-faire et les connaissances professionnelles ? Cinq unités d’examen U11 : Etude préalable à une intervention U21 : Analyse diagnostique U22 : Organisation des travaux U32 : Réalisation d’une intervention U33 : Travaux annexes

  29. U11 : Etude préalable à une intervention • Evaluer les compétences du candidat liées à la compréhension et à l’analyse des caractéristiques d’un bâtiment existant et des travaux envisagés sur ce bâtiment dans le cadre d’une opération d’amélioration, de réhabilitation, de restauration, …

  30. U21 : Analyse diagnostique • A partir d’un site réel et du dossier fourni, le candidat met en œuvre ses connaissances pour : - analyser et rendre compte de l’état sanitaire de l’ouvrage et de son environnement -  identifier les causes des désordres ou dégradations - effectuer les opérations de relevés dimensionnels d’ouvrages (croquis, photos, …)

  31. U22 : Organisation des travaux A partir du dossier support fourni, le candidat met en œuvre ses connaissances pour : -  rechercher les matières et matériaux les mieux appropriés ou spécifiques -  assurer et gérer les approvisionnements en matériels et matériaux -  organiser, planifier le travail de l’équipe -  préparer l’installation du chantier

  32. U31 : Présentation d’un dossier d’activité • Le candidat doit rendre compte de son activité en entreprise au travers d'un dossier et de sa présentation orale.

  33. U32 : Réalisation d’une intervention • évaluer les compétences du candidat liées à une intervention sur un bâtiment ancien, dans le cadre d’une opération d’amélioration, de réhabilitation, de restauration, d’entretien, d’extension, … • Les candidats choisissent, au moment de leur inscription, le domaine d’intervention sur lequel ils souhaitent être évalués parmi les trois domaines suivants : maçonnerie, charpente, couverture

  34. U33 : Travaux annexes • évaluer les compétences du candidat liées aux activités de réalisation d’un ouvrage ou d’intervention sur un ouvrage dans deux domaines d’activités différents de celui vu à l’unité U32.

  35. Ministère de l’éducation nationale Groupe de travail mis en place par la Commission professionnelle consultativeBâtiment et Travaux publics (5e C.P.C.) Pour l’élaboration du référentiel du diplôme 14 décembre 2006

  36. Des représentants des Professionnels Bernard COILLOT, CGT président de la CPC BTP Gabriel DAVID, CAPEB Nantes Ghislain DETRAZ, FFB Créteil José FAUCHEUX, CAPEB Amiens François GONDRAN, ABF SDAP de Gironde André MOLLARD, CAPEB Grenoble Cécile MOTHES, CAPEB Bordeaux Laure RAVOT, UMGO-FFB Georges SAUSSINE, UMGO-FFB Des experts dans le domaine du patrimoine architectural Elisabeth BALLU, chef de la MIRT (DAPA) Jean-François BERTONCELLO, Maisons Paysannes de France Nelly FOURCAUD, Ingénieur d’études à la MIRT (DAPA) Paul KALCK, ingénieur d’études au Céreq Tony MARCHAL, Maisons Paysannes de France Danielle NEILL, fondation du patrimoine Bordeaux Jean-Louis PAULET, directeur du CAUE du Gers

  37. Des représentants de l’Education nationale André MONTES, Inspecteur général de l’EN Patrick BET, chef de projet IEN, Aca de Toulouse Didier ESSELIN, animateur du groupe, Aca de Nancy-Metz Pierre BAPTISTE, IEN Aca de Clermont-Ferrand Hugues WAUQUIER, IEN Aca de Versailles Michel DEÏ-TOS, PLP lycée Garros à Auch Bernard JEAMPIERRE, PLP lycée du bâtiment à Nice Jean-Luc LECAUDEY, PLP lycée La Roquelle à Coutances Kathy RABAUD-MEULET, secrétaire du groupe, PLP à Surgères Agnès JARRY-LACOMBE, DGESCO bureau des CPC

  38. Quatre diaporamas abordent de façon plus détaillée les activités et tâches constitutives du référentiel d’activités professionnelles de ce bac pro. • L’activité « Analyse diagnostique, préparation » (commune aux trois dominantes du diplôme) • L’activité « Mise en œuvre » commune aux trois dominantes (appliquée au domaine choisi) • Les activités « Organisation » et « Suivi des travaux et contrôle » (appliquée au domaine choisi) • L’activité « Mise en œuvre » spécifique à la dominante maçonnerie

  39. Production : Ministère de la culture et de la communicationRéalisation Paul Kalck, Centre d’études et de recherches sur les qualificationsAvec la participation de Gabriel David, José Faucheux, Patrick Bet et de nombreuses contributions aux illustrations.Octobre 2010 Protection des droits des auteurs Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l’article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle de ce diaporama ne peut être réalisée sans autorisation préalable des titulaires des droits d’auteur, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l’article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.

  40. Photos DAVID Gabriel : 11, 20, 159. FAUCHEUX José : 12, 14. KALCK Paul :223 LE LANN Véronique : 16, 99. MARINOS Alain : 1, 19. Ministère de la culture : 221, 222