Download
secourisme plong e sous marine n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Secourisme & Plongée Sous-Marine PowerPoint Presentation
Download Presentation
Secourisme & Plongée Sous-Marine

Secourisme & Plongée Sous-Marine

167 Views Download Presentation
Download Presentation

Secourisme & Plongée Sous-Marine

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Secourisme & Plongée Sous-Marine 21 octobre 2006 Journée des Moniteurs CREPS de Chatenay-Malabry François PAULHAC

  2. Au programme… • De nouvelles formations d’état de secourisme • pourquoi ? • quelles évolutions ? • Les formations de secourisme au sein de l’IdF • des CoDep agréés : une opportunité • bilan d’activité • Le RIFAP • une compétence adaptée au besoin du plongeur • mais…

  3. Au programme… • De nouvelles formations d’état de secourisme • pourquoi ? • quelles évolutions ? • Les formations de secourisme au sein de l’IdF • des CoDep agréés : une opportunité • bilan d’activité • Le RIFAP • une compétence adaptée au besoin du plongeur • mais…

  4. De nouvelles formationsPourquoi ? • Comité International de Liaison sur la Réanimation(ILCOR) : • créé en 1992 • membres : Américain, Europe, Canada, Afrique du Sud, Australie, Nouvelle Zélande… • identifier et passer en revue l’état de la science et la connaissance international concernant la RCP. • proposer un consensus sur le traitement recommandé en tenant compte des avancées scientifiques et des évolutions technologiques.

  5. De nouvelles formationsPourquoi ? • Le Conseil Européen sur la Réanimation(ERC) • organisme membre de l’ILCOR • chargé d’éditer régulièrement (normalement tous les 5 ans), les directives de réanimation basées sur les recommandations scientifiques de l’ILCOR. • Pour la France, c’est l’Observatoire Nationale du Secourisme qui décline les recommandations de l’ERC, après validation par un groupe d’experts

  6. Consensus Scientifique de l’ILCOR Recommandation de l’ERC Jan. 2005 GNR de l’ONS Déc. 2005 Fév 2006 De nouvelles formationsPourquoi ? Version définitive janvier 2007 ? Conférence d’expert Septembre 2006

  7. ConcrètementLa nouvelle architecture des formations • La nouvelle formation de secouriste PSE1 n'aura pas, comme l'AFCPSAM, l’AFPS comme pré requis. Elle remplace l'AFPS, l'AFCPSAM et le DSA. • La formation d'équipier secouriste aura comme pré requis la formation secouriste. Elle ira un peu plus loin que le CFAPSE, intégrant des notions actuellement vues dans des modules complémentaires comme les formation SAP (secours à personnes) AFPS PSE 1 PSE 2

  8. ConcrètementL’Attestation de Formation aux Premiers Secours Une formation de base, qui ne change « globalement » pas… • accès de la formation à un très large public • une formation de courte durée : 1 journée • aucun recyclage « obligatoire » La grande nouveauté… • intégration de la formation à la défibrillation automatique … « public access »

  9. ConcrètementPSE 1 & PSE 2 PSE 1 C'est une personne qui est capable de prendre en charge une victime : • seul et sans matériel (à l'exception d'un éventuel défibrillateur automatique) comme témoin d'un accident ou d'un malaise • au côté d'un équipier secouriste et avec du matériel au sein d'un PAPS ou d'un binôme de secours. PSE 2 C'est une personne formée pour : • être responsable de la prise en charge d'une victime au sein d'un PAPS ou d'un binôme de secours, • agir en équipe, sous la responsabilité d'un chef, pour assurer la prise en charge d'une victime.

  10. ConcrètementUn contexte qui évolue… • des formations PSE 1 et PSE 2 orientées « secours en équipe avec matériel», ce qui l'éloigne d’avantage de notre pratique subaquatique où principalement l'oxygénothérapie nous intéressait directement • l’utilisation de l’oxygénothérapie apparaît dans le PSE1. Très forte probabilité qu’elle soit exigée pour les formations d’état (BNSSA, BEES aquatique, etc…)… voir à court ou moyen terme par certaines municipalités pour la surveillance des bassins… • une formation plus longue : +75%, en passant de 20 à 35 heures  5 jours de formation ! • plus complexe à organiser dans le cadre de nos agréments préfectoraux : durée, nouveau contenu, nouvelles techniques, formation spécifique des moniteurs de secourisme actuels (4 jours)

  11. ConcrètementDes critères d’évaluation qui évoluent… • La compréhension par l’apprenant de la finalité du geste acquis est prise en compte dans l’évaluation finale, à un niveau aussi important que la gestuelle…

  12. ConcrètementDes fondamentaux qui évoluent… • La RCP est débutée dès que la victime est inconsciente et qu’elle ne respire pas normalement (apnée, gasps) • Pour réaliser les compressions thoraciques, les talons des mains sont placés sur le centre du thorax • Lors de la décompression, les mains sont légèrement soulevées du thorax • La RCP débute par 30 compression et le ratio compressions / insufflations est de 30/2 • Lorsque les sauveteurs ne veulent pas ou ne savent pas réaliser le bouche à bouche, il est recommandé qu’ils entreprennent les compressions thoraciques seules

  13. Concrètementdes fondamentaux qui évoluent… • Désobstruction voie aérienne : introduction de la notion d’obstruction « grave » et « pas grave » • Disparition des points de compression à distance • Distinction enfant / adulte : abandon de la frontière des 8 ans et introduction de la notion de avant / après la puberté

  14. Concrètementde nouveaux gestes… • Dégagement d’urgence : intégration à nouveau de la sortie véhicule et de la technique sous les aisselles

  15. Concrètementd’autres exemples… • Utilisation de matériel : 02, BAVU, aspirateur, DSA, collier cervical : peu de nouveauté par rapport à l’AFCPSAM • La PLS (réalisée à 1 sauveteur) ne change pas • Ré-intégration de la pose de la canule oro-pharyngée

  16. De nouvelles formationsCe qu’il faut retenir… • Des évolutions … oui… mais pour intégrer le retour d’expérience international et les avancées scientifiques • Un message fort à faire passer auprès de nos plongeurs et formateurs : • il ne faut pas tout jeter en bloc !!! les gestes acquis antérieurement conservent leurs efficacités, • mais nécessité de recyclages périodiques pour connaître et acquérir les dernières techniques (« amélioration continue »), en particulier lorsqu’on les enseigne…

  17. Au programme… • De nouvelles formations d’état de secourisme • pourquoi ? • quelles évolutions ? • Les formations de secourisme au sein de l’IdF • des CoDep agréés : une opportunité • bilan d’activité • Le RIFAP • une compétence adaptée au besoin du plongeur • mais…

  18. Secourisme au sein de l’IdF-PUne opportunité pour tous nos plongeurs • Une inter-région • dotée de nombreux CoDep agréés pour les formations aux premiers secours : CoDep 60, 75, 77, 91, 92, 93, 95 et 94 en cours • qui organise les rencontres annuelles des Moniteurs Nationaux de Premiers Secours depuis 2004 • qui communique régulièrement, via Comité-Info, sur des sujets techniques d’actualité : DSA et plongée, alerte en mer, plongeur et dérive, fiche technique, etc… • disponible pour répondre aux questions des pratiquants, via le site de la CTR • qui assure une veille vis à vis de l’évolution des référentiels ministériel et fédéral

  19. Les formations départementalesquel bilan 2005/2006 ? • près de 350 plongeurs formés par les CoDep à l’AFPS et/ou AFCPSAM en parallèle du RIFAP • AFPS / RIFAP : principalement des plongeurs préparant l’initiateur et le niveau 4 • AFCPSAM : principalement des encadrants, afin qu’ils conservent les prérogatives de délivrer la totalité du RIFAP. • généralisation au sein des départements de sessions de recyclage pour les plongeurs déjà certifiés.

  20. Formations AFPSbilan FFESSM 2005 ~ 900 sur les 215000 formations D’après statistiques du Ministère de l’Intérieur

  21. Formations AFCPSAMbilan FFESSM 2005 ~ 280 sur les 7000 formations D’après statistiques du Ministère de l’Intérieur

  22. Et demain ? • Avec l’arrivée des formations PSE1 et PSE2, les CoDep : • continueront à proposer, en parallèle au RIFAP, des formations d’état, en ce recentrant très certainement sur la formation « AFPS » • renforceront leur rôle d’accompagnement dans le recyclage (mise à niveau par rapport aux nouvelles formations) • étudieront en 2007 l’opportunité de proposer les formations PSE1 et PSE 2 aux plongeurs (niveau départemental ou régional ?)

  23. Et demain ? Nous encourageons, en particulier tous les encadrants et futurs encadrants, à passer l’AFCPSAM d’ici fin 2006, avant la mise en place des nouvelles formations.

  24. Au programme… • De nouvelles formations d’état de secourisme • pourquoi ? • quelles évolutions ? • Les formations de secourisme au sein de l’IdF • des CoDep agréés : une opportunité • bilan d’activité • Le RIFAP • une compétence adaptée au besoin du plongeur ? • mais…

  25. Le RIFAP4 ans après sa mise en place • Un contenu plutôt bien adapté aux besoins du plongeur. • une compétence centrée sur l’activité de la plongée • n’est pas susceptible d’être confondue avec une des attestations de formation délivrées par le Ministère de l’Intérieur.  • Le seul « produit » actuellement complètement dédié à la plongée.

  26. Le RIFAPce sont des recommandations… …. que tous les moniteurs doivent porter auprès de leurs élèves… !! CREDIBILITE !! • un contenu minimum • certaines des capacités constitutives du RIFAP empruntent aux contenus de l’AFPS + AFCPSAM : aller de l’AFPS+AFCPSAM vers le RIFAP est un bon choix • une recommandation à tous les titulaires de la compétence RIFAP de se recycler

  27. Le RIFAPce sont aussi quelques questions… • Comment vérifier les qualifications du formateur qui délivre le RIFAP ? • en examen (niv4, initiateur, MF1, MF2), le jury n’a pas les moyens de vérifier la qualité du signataire • La durée de validité de la certification RIFAP ? • Quid des candidats qui se présente à un examen titulaire d’un CFPS ? • Comment s’assurer que les gestes de secourisme enseignés dans le cadre du RIFAP sont bien actualisés ? • Nécessité de recyclage des formateurs non pris en compte aujourd’hui

  28. Le RIFAPdemain… • court terme, • aucune évolution n’est envisagée pour la qualification RIFAP, qui reste la compétence à acquérir dans le cadre des cursus fédéraux FFESSM. • une volonté fédérale inchangée : développer au maximum les agréments préfectoraux. L’inter-région s’inscrit totalement dans cette dynamique, avec 7 (prochainement 8) départements agréés sur 11. • moyen terme • léger « toilettage » pour prendre en compte l’arrivée des nouvelles formations et la disparition AFCPSAM • …. en profiter pour mener une nouvelle réflexion sur l’enseignement du secourisme dans le cadre de nos cursus ?

  29. Le RIFAPdes supports de formation… • Le CD-Rom, réalisé par le réseau des moniteurs de l’inter-région, disponible en fourniture fédérale régionale. Regroupe de nombreux supports de cours : présentation power point, vidéo, fiches pratiques, etc..

  30. Le RIFAPdes supports de formation… • Internet : une source d’information intéressante à exploiter… • http://www.secourisme.net/ • http://www.secourisme.info • http://www.mer.equipement.gouv.fr/actualites2/05_actualite_ministerielle/bilan_cross.htm • A votre disposition pour répondre à toutes questions … • plc-internet@club-internet.fr

  31. Merci de votre attention

  32. Le RIFAPc’est aussi des recommandations… Extrait du manuel du moniteur FFESSM

  33. Le RIFAPc’est aussi des recommandations… Extrait du manuel du moniteur FFESSM

  34. Extrait des recommandations internationales