slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
POLITIQUE DE MAINTENANCE DES CHAUSSÉES PowerPoint Presentation
Download Presentation
POLITIQUE DE MAINTENANCE DES CHAUSSÉES

play fullscreen
1 / 29

POLITIQUE DE MAINTENANCE DES CHAUSSÉES

151 Views Download Presentation
Download Presentation

POLITIQUE DE MAINTENANCE DES CHAUSSÉES

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. POLITIQUE DE MAINTENANCE DES CHAUSSÉES 3ème Commission du 8 mars 2010

  2. SOMMAIRE • Le patrimoine des chaussées • Les dégradations des chaussées • Les causes de dégradation des chaussées • L’auscultation des chaussées • La notation des chaussées • Les objectifs • La politique • L’évaluation de cette politique 3ème Commission du 8 mars 2010

  3. Le patrimoine des chaussées en Savoie • Un réseau d’une longueur totale de 3 160 km réparti en : • 1750 km de routes de 1ère catégorie dont : •  330 km d’ex RN •  440 km de routes d’accès aux principales stations de sports d’hiver, • 1 410 km de routes de 2ème catégorie 3ème Commission du 8 mars 2010

  4. Le patrimoine des chaussées en Savoie • Ce patrimoine est composé de chaussées dont les largeurs sont très variables : •  2 x 2 voies = 10 km •  Largeur supérieure ou égale à 7 m : 820 km •  Largeur comprise entre 6 et 7 m : 530 km •  Largeur inférieure à 6 m : 1 800 km 3ème Commission du 8 mars 2010

  5. Le patrimoine des chaussées en Savoie • Des structures de chaussées très différentes : • des chaussées renforcées et hors gel des ex RN • aux chaussées très faiblement dimensionnées en structure (2ème catégorie, voire accès stations) et bien évidemment gélives 3ème Commission du 8 mars 2010

  6. Le patrimoine des chaussées en Savoie • Des sollicitations également très différentes entre • le réseau de montagne très important (1 000 km situés au dessus de 1 000 m d’altitude) • et le réseau de plaine 3ème Commission du 8 mars 2010

  7. Les dégradations des chaussées • Les déformations : affaissement de rives • flaches • ornièrage • Les fissures : longitudinales • transversales • faiençage • Les arrachements : nids de poule • pelade • plumage • Les remontées : ressuage • glaçage 3ème Commission du 8 mars 2010

  8. Les causes de dégradation des chaussées • Le trafic : fatigue de la chaussée (poids lourds) • Le climat : gel, température … • L’assainissement : eaux superficielles ou internes • Les malfaçons : mauvais remblaiement et réfection des tranchées 3ème Commission du 8 mars 2010

  9. L’auscultation des chaussées • Il est nécessaire d’évaluer régulièrement le patrimoine des chaussées pour : •  en mesurer l’évolution qualitative •  évaluer ainsi la politique de maintenance des chaussées 3ème Commission du 8 mars 2010

  10. L’auscultation des chaussées • relevé visuel des dégradations (glaçage, ressuage, arrachements, fissurations, faiençage …) avec qualification de ces désordres (significatifs, graves) • mesures des déformations du profil en travers (orniérage, affaissement) 3ème Commission du 8 mars 2010

  11. L’auscultation des chaussées • Cette auscultation permet de noter les chaussées sur : • l’aspect superficiel qui correspond au ressenti de l’usager et qui traduit les désordres de surface • l’aspect structurel qui renvoie à la notion de pérennité des chaussées 3ème Commission du 8 mars 2010

  12. La notation des chaussées • 2 indicateurs : • une note générale de 1 à 3 • Note générale = Note surface + 2 x Note structure • 3 • un état : •  mauvais état (défauts importants) si note comprise entre 1,00 et 1,19 •  état moyen (défauts superficiels) pour note comprise entre 1,20 et 1,79 •  assez bon état (défauts légers) si note comprise entre 1,80 et 2,39 •  bon état (pas de défauts) pour note comprise entre 2,40 et 3,00 3ème Commission du 8 mars 2010

  13. La notation des chaussées • Les schémas itinéraires : un exemple 3ème Commission du 8 mars 2010

  14. La notation des chaussées • - Un exemple de chaussée en bon état 3ème Commission du 8 mars 2010

  15. La notation des chaussées • - Un exemple de chaussée en assez bon état 3ème Commission du 8 mars 2010

  16. La notation des chaussées • - Un exemple de chaussée en état moyen 3ème Commission du 8 mars 2010

  17. La notation des chaussées • - Un exemple de chaussée en mauvais état 3ème Commission du 8 mars 2010

  18. La notation des chaussées • Cette notation sera effectuée chaque année sur un tiers du réseau afin de : • Disposer chaque année d’une évaluation globale du patrimoine des chaussées et de son évolution qualitative par rapport à l’année précédente. • Ausculter et noter chaque chaussée tous les 3 ans. • Mettre ainsi à jour régulièrement les schémas itinéraires de l’état des chaussées, outil indispensable à une programmation rationnelle des travaux de maintenance des chaussées. 3ème Commission du 8 mars 2010

  19. La notation des chaussées • L’état des lieux (état 0) a été effectué sur la période 2008-2009. • Le résultat de cette notation initiale est synthétisé dans les diapositives suivantes : 3ème Commission du 8 mars 2010

  20. La notation des chaussées Etat par catégorie de route Note moyenne par catégorie de route 3ème Commission du 8 mars 2010

  21. Les objectifs • Maintenir en état les chaussées : • Par des interventions d’urgence pour les défauts affectant de manière immédiate la sécurité • Par l’exécution de réparations localisées sur les chaussées en assez bon état, de travaux préventifs sur celles en état moyen et curatifs sur les chaussées en mauvais état • Par la mise en œuvre de travaux d’assainissement, la pose de barrières de dégel, la surveillance et la conservation du domaine public 3ème Commission du 8 mars 2010

  22. La politique • 1- Interventions d’urgence pour les défauts affectant de manière immédiate la sécurité : • - travaux exécutés au quotidien par les TDL (bouchage des nids de poules, …) 3ème Commission du 8 mars 2010

  23. La politique • 2- Réparations localisées sur les chaussées en assez bon état afin d’intervenir dès l’apparition des premières dégradations : • - PATA (Point à temps automatique) • - Pontage des fissures • - Patch Coat • Ces travaux sont financés par les crédits d’entretien routier courant. 3ème Commission du 8 mars 2010

  24. La politique • 3- Travaux préventifs sur les chaussées peu déformées classées en état moyen de manière à traiter les désordres superficiels (étanchéité notamment) : • - Enduits superficiels • - Enrobés coulés à froid • - Tapis d’enrobés très minces • Ces travaux préventifs devront atteindre 30% du budget total consacré aux chaussées (y compris crédits d’entretien). 3ème Commission du 8 mars 2010

  25. La politique • 4- Travaux curatifs sur les chaussées classées en mauvais état : • - Retraitements en place • - Purges éventuelles • - Reprofilages + tapis d’enrobés • - Drainages 3ème Commission du 8 mars 2010

  26. La politique • 5- Travaux d’assainissement : • - Eaux superficielles = saignées, fossés, cunettes • - Eaux internes = drainage • Ces travaux sont indispensables à la conservation des chaussées. 3ème Commission du 8 mars 2010

  27. La politique • 6 - La pose de barrières de dégel : • Cette procédure est indispensable pour protéger les chaussées durant les périodes de dégel. • Ce principe permet de limiter le tonnage afin d’éviter la situation la plus défavorable pour la tenue d’une chaussée à savoir la combinaison d’un trafic poids lourd avec la phase de dégel de la chaussée. 3ème Commission du 8 mars 2010

  28. La politique • 7 - La surveillance et la conservation du domaine public : • L’ouverture des tranchées sur les chaussées fragilise ces dernières. • Un remblaiement de tranchée mal exécuté ou une réfection de chaussée mal réalisée induisent des désordres importants. • Une première manière de maintenir en état nos chaussées est de gérer avec exigence les autorisations d’occupation du domaine public. 3ème Commission du 8 mars 2010

  29. L’évaluation de la politique • La notation annuelle des chaussées par catégorie de route associée à la notation des chaussées de chaque route tous les 3 ans permettront : • d’évaluer l’évolution qualitative du patrimoine chaussée • de vérifier que le budget maintenance des chaussées est adapté et que la politique définie est pertinente • de modifier le cas échéant ce budget et cette politique à seule fin de les adapter à l’objectif fixé, à savoir, maintenir en état les chaussées. 3ème Commission du 8 mars 2010