Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
1 er octobre 2012 PowerPoint Presentation
Download Presentation
1 er octobre 2012

1 er octobre 2012

191 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

1 er octobre 2012

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Schématisation du cours animation dans les groupes de tâches Dans la cadre du cours Projet d’intervention en communication sociale 1er octobre 2012

  2. Mettre la table • Les groupes et les non-groupes • Les outils de collecte de données • Les théories • 3 moments clé • Avant • Pendant • Après • Récapitulatif et questions

  3. Mettre la table • Le non-groupe (ex: la foule) • Le groupe: défini par les frontières interne et externe • Interne : Distingue les leaders des membres • Externe : Distingue les membres des non membres

  4. Groupe primaire • (Famille) • Groupe secondaire • (Groupe de travail) Groupes primaires et secondaires • Groupe restreint de personnes • Groupe plus nombreux • Liens personnels les uns avec les autres, solidarité naturelle • Rapports formels et froids • Comportement visant l’atteinte de but commun • Objectifs individuels et rapports hiérarchiques

  5. Leader d’opinion • Caractéristiques du leader • Encourager la prise de décision • Motiver l’équipe • Plus informer que l’ensemble du groupe

  6. Indicateurs d’un groupe Naturel Famille Famille adoptive Durable Momentané Camp de vacances Groupe de travail Artificiel

  7. Théorie de Richard, 1995Un groupe « naît, croit, atteint la maturité et meurt » (St-Arnaud, 2002) Agglomérat d’individus isolés Interaction et formation de sous-groupes Liens plus forts et collaboration pour accomplir une tâche Amener à un produit de groupe

  8. Schéma de la participation

  9. Métacommunication (Watzlawick)Parler de la communication 

  10. Modèle de la communication à deux niveaux (Katz et Lazerfeld)

  11. Modèle de rétroaction et caractéristiques de la communication

  12. Les outils de collecte de données Recherche documentaire • Rendre service à l’objet d’étude • Identifier les concepts clés (grille) Entretiens individuels semi-dirigés • Préparation :Élaboration du schéma d’entretien et prise de contact • Entretien :proposer un thème et poser des questions par rapport à celui-ci • Résultats : Noter les résultats

  13. Les outils de collecte de données Focus group • Former une opinion de groupe • Permet l’émergence de différents points de vue Observation • Participative : Intégration dans une communauté pour recueillir l’information • Non participative : L’observateur n’est pas en contact direct avec le groupe. Outil : grilles d’observation

  14. Exemple de grille d’observation cible-relation (St-Arnaud, 2002) Par rapport à la cible • Une cible est-elle proposée au groupe? • Cette cible justifie-t-elle la réunion ? • Quel est le degré de précisions de cette cible : intérêt, but, objectifs? • Chaque membre est-il compétent par rapport à cet cible? • La cible est-elle perçue et valorisée dans la situation?

  15. Par rapport aux relations • Y a-t-il des obstacles majeurs à l’interaction entre les membres ? • Est-ce que les membres peuvent s’influencer les uns les autres par rapport à la cible de groupe ? • Est-ce que le groupe dispose d’un certain pouvoir par rapport à la cible? • Est-ce que certains rôles ou statuts permettent de prévoir que les interactions seront • polarisées sur un ou plusieurs membres ?

  16. Les outils de collecte de données Pré-test • Obtenir un consensus sur un produit • Test sur petit échantillon

  17. « La qualité d’une réunion ne peut pas dépasser la qualité de sa préparation (Pierre Gourgan) ». • Pourquoi faut-il planifier ? • Avoir une réunion cohérente • Éviter d’être dans l’inconnu absolu • Coordonner • Stratégie et tactique

  18. Avant

  19. Exemple de convocation Québec, le 3 septembre 20… (Date de rédaction) ENTREPRISE MODERNE DE GESTION CONSEIL D’ADMINISTRATION CINQUANTE-HUITIÈME RÉUNION (ORDINAIRE) 15 SEPTEMBRE 20… En tête Par la présente, vous êtes convoquée à la cinquante-huitième réunion ordinaire du Conseil d’administration de l’Entreprise Moderne de Gestion, qui aura lieu le vendredi 15 septembre 20…, à 13h30, au local 1068 de l’édifice principal de la compagnie à Québec.Renseignements spatio-temporels Daniel Boisvert Signature Daniel Boisvert (statut) Secrétaire P.J. Projet d’ordre du jour (pièce jointe dossier ou revue de presse)

  20. Exemple d’ordre du jour

  21. Exemple de procès-verbal Procès-verbal n° …. Séance du ….. du « date », à « heure » Prénom Nom • Membres (présents et absents) • Invités Ordre du jour  Décisions et échanges Notes  • PV de la séance du « date » • Le procès-verbal de la séance du « date » est …. Points saillants • La séance est levée à « heure (heure de fin) • initiales de la personne qui a pris le pv, si on a besoin de détails on sait qui a écrit le procès verbal.

  22. Pendant

  23. Groupe de participants

  24. Déroulement de l’animation

  25. Après • Suivi et boucle de rétroaction • Avons-nous atteint nos objectifs? • Rapport et modifications • Révision sur la participation • Grilles d’évaluation

  26. En guise de conclusion 1)Nommez 2 des 4 indicateurs d’un groupe? • Durable et sophistiqué • Naturel et momentané • Naturel et logique • Artificiel et instantané Réponse : B

  27. 2) Pourquoi faut-il planifier ? • Pour économiser du temps • Coordonner les efforts • Pour trouver une cible commune • Éliminer les conflits • Toutes ces réponses Réponse : E

  28. 3) Quel est le rôle principal de la secrétaire? • Observer et prendre des notes • Remplir les grilles d’évaluations • Remplir des grilles d’évaluations et une grille de question • Prendre des notes et tenir un procès verbal Réponse : D

  29. 4) Quelle est la principale caractéristique du participant positif • Il aide à atteindre les objectifs • Il bavarde sans cesse • Il détend l’atmosphère par son humour • Il est silencieux Réponse : A

  30. 5) Comment se définissent les frontières internes? • Par les frontières primaires et secondaires • Par la différenciation des membres, des non-membres. • Par la différenciation des leaders, des membres • Par la limitation des lieux Réponse : C