Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Introduction – Définitions – Généralités L’organisation des codes RCC-MR Tome I Matériels PowerPoint Presentation
Download Presentation
Introduction – Définitions – Généralités L’organisation des codes RCC-MR Tome I Matériels

Introduction – Définitions – Généralités L’organisation des codes RCC-MR Tome I Matériels

251 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Introduction – Définitions – Généralités L’organisation des codes RCC-MR Tome I Matériels

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Introduction – Définitions – Généralités • L’organisation des codes RCC-MR • Tome I Matériels • Tome II Matériaux • Tome III Méthodes de contrôles • Tome IV Soudage • Tome V Fabrication • Evolutions futures des codes • Conclusion RCC-M

  2. Tome 2, Matériaux • Décrit l’approvisionnement des matériaux (pièces et produits) • Celui-ci peut se faire soit : • par RM 0300 Dispositions générales du Tome 2 (certains matériels de niveau 2 ou 3) • par Spécifications Techniques de Référence (STR) (pour tous matériels) • Qualification d’un fournisseur pour les aciers dans le domaine du fluage (RM 0146)

  3. Tome 2, Matériaux • Décrit aussi la qualification des pièces et produits (RM 0140) • Une garantie d’un bon comportement en service • Rapport établi par le fournisseur avec le Programme Technique de Fabrication (PTF), le programme et les résultats d’essais de caractérisation • Le PTF contient le mode et le type d’élaboration (et le détail des différentes étapes), la composition chimique visée, plans de pièce, traitement thermique, plan de prélèvement des éprouvettes d’essais,…

  4. Tome 2, Matériaux • Détails d’une STR : la RM3331 pour les tôles en acier 316LN pour des q jusqu’à 550°C • 1/ Composition chimique et microstructure

  5. Tome 2, Matériaux • Détails d’une STR : la RM3331 pour les tôles en acier 316LN pour des q jusqu’à 550°C • 1/ Composition chimique et microstructure (suite)

  6. Tome 2, Matériaux • Détails d’une STR : la RM3331 pour les tôles en acier 316LN pour des q jusqu’à 550°C • 1/ Composition chimique et microstructure (fin)

  7. Tome 2, Matériaux Détails d’une STR : la RM3331 pour les tôles en acier 316LN pour des q jusqu’à 550°C 2/ Fabrication

  8. Tome 2, Matériaux Détails d’une STR : la RM3331 pour les tôles en acier 316LN pour des q jusqu’à 550°C 2/ Fabrication (fin)

  9. Tome 2, Matériaux Détails d’une STR : la RM3331 pour les tôles en acier 316LN pour des q jusqu’à 550°C 3/ Essais mécaniques

  10. Tome 2, Matériaux Détails d’une STR : la RM3331 pour les tôles en acier 316LN pour des q jusqu’à 550°C 3/ Essais mécaniques (suite) + une page de texte sur les modalités des essais et leur acceptation

  11. Tome 2, Matériaux Détails d’une STR : la RM3331 pour les tôles en acier 316LN pour des q jusqu’à 550°C 3/ Essais mécaniques (suite)

  12. Tome 2, Matériaux Détails d’une STR : la RM3331 pour les tôles en acier 316LN pour des q jusqu’à 550°C 3/ Essais mécaniques (suite)

  13. Tome 2, Matériaux Détails d’une STR : la RM3331 pour les tôles en acier 316LN pour des q jusqu’à 550°C 3/ Essais mécaniques (fin)

  14. Tome 2, Matériaux Détails d’une STR : la RM3331 pour les tôles en acier 316LN pour des q jusqu’à 550°C 4/ Contrôles

  15. Tome 2, Matériaux Détails d’une STR : la RM3331 pour les tôles en acier 316LN pour des q jusqu’à 550°C 4/ Contrôles (fin)

  16. Tome 2, Matériaux Remarques finales sur les STR - Dans le RCC-MR 2007, Il en existe 11 pour les aciers C, 13 pour aciers faiblement alliés, 16 pour aciers inoxydables austénitiques, 1 pour acier austéno-ferritique, 2 pour aciers inoxydables à durcissement structural, 5 pour alliages Ni-Fe-Cr, 1 divers Total = 49 STR • Mais pour un même « matériau », cela comprend des pièces forgées, des produits moulés, des tôles, des tubes, des barres, … • Possibilité d’en rajouter mais dans des conditions bien définies Fin TOME 2

  17. Introduction – Définitions – Généralités • L’organisation des codes RCC-MR • Tome I Matériels • Tome II Matériaux • Tome III Méthodes de contrôles • Tome IV Soudage • Tome V Fabrication • Evolutions futures des codes • Conclusion RCC-M

  18. Tome 3, Méthodes de contrôles • Contenu du Tome 3 • Quelques recommandations sur les essais mécaniques et physico-chimiques, mais surtout les normes à appliquer (NF,EN,ASTM,ISO,…) pour faire ces essais  RMC 1200 et 1300 • Essentiellement, des exigences pour le contrôle des pièces et de leurs soudures : • RMC 2000 Ultrasons • RMC 3000 Radiographie • RMC 4000 Ressuage • RMC 5000 Magnétoscopie • RMC 6000 Courants de Foucault • RMC 7000 Autres méthodes

  19. Tome 3, Méthodes de contrôles • Contrôles par ULTRASONS • Illustration d’une méthode possible (Time Of Flight Diffraction (TOFD))

  20. Tome 3, Méthodes de contrôles • Contrôles par RADIOGRAPHIES • Principe : absorption des rayons • L’absorption est caractérisée par le coefficient d’absorption µ (E) en m2/kg, la masse volumique r, la largeur L de l’objet • Nombre de particules traversant l’objet sans défaut • Avec un défaut, le nombre de particules traversant l’objet est augmenté  négatif plus sombre Source X ou g Objet Film d N0 L

  21. Tome 3, Méthodes de contrôles • Contrôles par RADIOGRAPHIES • Conséquence sur la détection Source X ou g Objet Film Définition Bonne Bonne Bonne Médiocre

  22. Tome 3, Méthodes de contrôles • Contrôles par RESSUAGE • Principe (image wikipédia) • Deux méthodes existent (lumière naturelle ou fluorescente) • Il faut respecter des quantités et temps bien précis Application d’un pénétrant Fissure débouchante Essuyage de La surface Application d’un révélateur

  23. Tome 3, Méthodes de contrôles • Contrôles par MAGNETOSCOPIE • Principe : on aimante fortement une pièce : les défauts dans la pièce perturbent le champ magnétique induit. Ceci est mis en évidence par des révélateurs magnétiques (colorés ou pour lumière ultraviolette) • Peut détecter des défauts internes (1 à 2 mm de la surface)

  24. Tome 3, Méthodes de contrôles • Contrôles par MAGNETOSCOPIE (suite) • L’aimantation peut se faire par l’application d’un champ magnétique externe • ou par application d’un courant électrique • marche pour les matériaux ferromagnétiques uniquement Défauts toujours perpendiculaires aux lignes de flux dF=B dS cosq

  25. Tome 3, Méthodes de contrôles • Contrôles par COURANTS DE FOUCAULT • Principe : on génère un champ électromagnétique dans une pièce et on mesure la variation d’impédance de l’ensemble (affectée par la présence d’un défaut en surface) • A partir des équations de Maxwell on obtient

  26. Tome 3, Méthodes de contrôles • Contrôles par COURANTS DE FOUCAULT (suite) • dans un milieu unidimensionnel infini selon l’axe z • k2=w g µ avec µ perméabilité magnétique, w pulsation, g conductivité électrique • détecte des défauts en surface, en fonction de l’épaisseur de peau • Dans le RMC 6000 la méthode est prévue pour les tubes uniquement (principe identique) 0 z

  27. Introduction – Définitions – Généralités • L’organisation des codes RCC-MR • Tome I Matériels • Tome II Matériaux • Tome III Méthodes de contrôles • Tome IV Soudage • Tome V Fabrication • Evolutions futures des codes • Conclusion RCC-M

  28. Tome 4, Soudage • Défini ce qui concerne le soudage Pourquoi un Tome entier? • La soudure est le maillon faible de la construction : • défauts potentiels (zone singulière géométriquement)  amorçage de fissures ultérieurement • bourrelets, désalignement des pièces à souder,…  concentrations de contraintes • propriétés mécaniques différentes entre la soudure et le métal de base environnant  effet de mismatch surtout à haute température • On veut donc soigner cette étape de la construction

  29. Tome 4, Soudage Contenu • RS 1000 Généralités • RS 2000 Recettes des produits d’apport • RS 3000 Qualification de mode opératoire de soudage • RS 4000 Qualification des soudeurs et opérateurs • RS 5000 Qualification des produits d’apport • RS 6000 Qualification technique des ateliers de fabrication • RS 7000 Soudures de production • RS 8000 Rechargements durs par fusion…

  30. Tome 4, Soudage Contenu • RS 1000 Généralités / • RS 2000 Recettes des produits d’apport • Définit les essais et contrôles à réaliser sur des lots (pour la production/fabrication) pour garantir que les produits auront la même qualité que ceux ayant servi à qualifier le mode opératoire de soudage • Contient les Fiches de Référence et de Caractéristiques (analyses chimiques et caractéristiques mécaniques à atteindre, issues des Qualifications en RS 3000) • 6 Fiches pour les inoxydables austénitiques (Hautes Températures) + 9 pour les aciers peu alliés + 12 pour les aciers inoxydables austénitiques et alliages base Ni

  31. Tome 4, Soudage Exemple de Fiche de Référence et de Caractéristiques (Electrode Enrobée 16-8-2. Pour composant dans le domaine du fluage)

  32. Tome 4, Soudage Exemple de Fiche de Référence et de Caractéristiques (suite) (Electrode Enrobée 16-8-2)

  33. Tome 4, Soudage Exemple de Fiche de Référence et de Caractéristiques (Fin) (Electrode Enrobée 16-8-2)

  34. Tome 4, Soudage • RS 3000 Qualification de Mode Opératoire de Soudage (MOS) Décrit tout ce qu’il faut faire pour cette QMOS, i.e. • Les documents à rassembler (Description du MOS, contrôles, prélèvement des éprouvettes, répartition des passes et procédés utilisés,…) • Les essais à réaliser et le PV les décrivant,...(voir tableau page suivante) • Pour des soudures travaillant dans le domaine du fluage, des essais de traction à chaud et de fluage sont demandés en plus (RS 3900) RS 4000 Qualification des soudeurs et opérateurs /

  35. Tome 4, Soudage Tableau des essais mécaniques à réaliser (QMOS)

  36. Tome 4, Soudage Tableau des essais mécaniques à réaliser (QMOS)

  37. Tome 4, Soudage Contenu (suite) • RS 5000 Qualification des produits d’apport Produits d’apports = poudre, Electrodes Enrobées, Fil Fourré Qualification : • par le fournisseur (entre autres essais sur produit hors dilution = Moule) • et par le fabricant (essais sur assemblage, identiques à ceux du QMOS)

  38. Tome 4, Soudage Contenu (suite) • RS 6000 Qualification technique des ateliers de fabrication / • RS 7000 Soudures de production • Soudure de production = soudures pour la fabrication des circuits et composants du Réacteur • On décrit ici la préparation des surfaces, la mise en œuvre, la finition, les traitements thermiques, les contrôles,… • RS 8000 Rechargements durs par fusion… • Rechargement = Autrefois lié à la réparation • Rechargement dur = dépôt de métaux durs anti-abrasion

  39. Tome 4, Soudage Conclusion • Soudage = un monde en soi, complexe physiquement mais aussi en assurance de qualité • Conseil pour les futurs ingénieurs de soudage : procurez vous des exemples concrets des diverses fiches, cahiers,…

  40. Introduction – Définitions – Généralités • L’organisation des codes RCC-MR • Tome I Matériels • Tome II Matériaux • Tome III Méthodes de contrôles • Tome IV Soudage • Tome V Fabrication • Evolutions futures des codes • Conclusion RCC-M

  41. Tome 5, Fabrication Contenu • RF 1000 Introduction / • RF 2000 Procédés de marquage • Procédures, méthodes,… • RF 3000 Découpage. Réparation sans soudage • Cisaillage, oxycoupage, découpe plasma et à l’arc,… • Enlèvement des défauts de surface •  RF 4000 Formage (ex. Cintrage tubes, formage soufflets,…) • Description, documents nécessaires, tolérances dimensionnelles, alignement de pièces avant soudage

  42. Tome 5, Fabrication Contenu (suite) • RF 5000 Traitements de surface • Chromage, phosphatation, peinture, nitruration, cadmiage, projections de zinc ou aluminium, projections d’alliages Ni-Cr,… • RF 6000 Propreté • But, méthodes (décalaminage, brossage, meulage, rinçage, dégraissage, séchage), stockage, transport,contrôle, pollution,… RF 7000 Assemblages vissés • Montage, lubrification, prescription pour les filetages,… • RF 8000 Traitements thermiques • Annexes pour certains détails