i nformation n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
I nformation. PowerPoint Presentation
Download Presentation
I nformation.

play fullscreen
1 / 57

I nformation.

130 Views Download Presentation
Download Presentation

I nformation.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Information. • Plan de Secours destiné à porter secours à de nombreuses victimes dénommé PLAN ROUGE.

  2. Le Service Départemental d’Incendie et de Secours du Val d’Oise (SDIS 95). Le Service d’Aide Médicale Urgente du Val d’Oise (SAMU 95) et les Services Mobiles d’Urgence et de Réanimation du Val d’Oise (SMUR 95). Introduction. • Fruit d’une collaboration étroite entre : • Le Plan Rouge a été validé le 19 janvier 2000 par le Préfet du Val d’Oise. • Il est applicable sur l’ensemble du département à compter du 1er mai 2000 à 8h00.

  3. Une notion de risque collectif(existence de nombreuses victimes présumées sérieuses et/ou nombreuses victimes potentielles). ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! Une notion de risque évolutif entraînant des effets immédiats pour la population (incendie de grande intensité, inondation brutale ou glissement de terrain en zone habitée, accident de transport de grande ampleur, accident technologique majeur…). Circonstances pouvant donner lieu au déclenchement du Plan Rouge. • Le Plan Rouge est un plan de secours relatif au risque à personnes susceptible d’être déclenché lorsqu’un événement de survenue brutale fait apparaître au-moins l’une des notions suivantes :

  4. rapidité de mise en œuvre. organisation rationnelle du commandement. emploi de moyens suffisants et adaptés. coordination dans la mise en œuvre de ces moyens (sur site et au niveau des centres opérationnels et du centre de régulation médicale). Principes généraux du Plan Rouge. • Le Plan Rouge a pour but de remédier aux conséquences d’une situation accidentelle déclarée. • Pour cela, il tient compte des impératifs suivants :

  5. 1er niveau d’anticipation = engagement conjoint de moyens prédéfinis du SDIS et du SAMU à l’occasion d’un événement de survenue brutale laissant apparaître une notion de risque collectif ou une notion de risque évolutif. ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! 2ème niveau d’anticipation = engagement conjoint de moyens prédéfinis complémentaires au 1er niveau d’anticipation lorsque la gravité de l’événement est confirmée. Principes généraux du Plan Rouge. • Pour répondre à ces objectifs, le Plan Rouge s’appuie désormais sur une organisation à 2 niveaux :

  6. la demande de déclenchement officiel du Plan Rouge par le Préfet. ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! Principes généraux du Plan Rouge • Le déclenchement du 2ème niveau d’anticipation entraîne systématiquement : • Le Plan Rouge est déclenché par le Préfet qui devient Directeur des Opérations de Secours.

  7. Le Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours (CODIS) qui assure l’information du Préfet. Diffusion de l’alerte. • L’alerte est lancée par le témoin d’un sinistre ou par le 1er intervenant d’un service de secours. • Quelque soit la structure qui reçoit l’alerte, elle doit être répercutée vers :

  8. CTA/CO du SDIS CRRA du SAMU Commissariat ou Poste de Police COG ou Brigade de Gendarmerie CODIS Diffusion de l’alerte. SINISTRE Témoin ou 1er Intervenant d’un service de secours PREFET

  9. Le CODIS, le Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles (SIDPC), le Sous-Préfet de l’arrondissement concerné, le Délégué Militaire Départemental (DMD) et les services déconcentrés de l’Etat sont informés par l’autorité préfectorale. Le SAMU, la Direction Départementale de la Sécurité Publique (DDSP), la Gendarmerie et les maires des communes concernées sont informés par le CODIS. Diffusion de l’alarme. • Dès que le Plan Rouge est déclenché par le Préfet ou, en cas d’absence, par un membre du corps préfectoral le représentant :

  10. SIDPC Sous-préfet de l’arrondissement concerné DMD Services déconcentrés de l’Etat CODIS Maires des communes concernées Gendarmerie DDSP SAMU Diffusion de l’alarme. DECISION DE DECLENCHER LE PLAN ROUGE Préfet ou membre du corps préfectoral le représentant

  11. Si la demande de secours entre dans le cadre de la gestion quotidienne des opérations : engagement des moyens classiques prévus à l’Organigramme des Départs (ODD) par le SDIS et des moyens médicaux adaptés par le SAMU. Si la demande de secours fait apparaître une situation exceptionnelle(risque collectif ou de risque évolutif), d’emblée : ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! Montée en puissance des moyens. • Dès la réception de la demande de secours : Engagement par le Centre Ops du niveau 1d’anticipation du Plan Rouge + éventuellement moyens complémentaires spécialisés selon type de sinistre Si une catastrophe est certaine : engagement possible par l’OAG ou l’OAD du niveau 2 d’anticipation du Plan Rouge + moyens spécialisés adaptés à la situation.

  12. ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! Dans le cadre de la gestion quotidienne des opérations : les moyens classiques associés à d’éventuels renforts (Modules Départementaux de Renfort du SDIS et renforts médicaux) suffisent. Dans le cadre d’une situation exceptionnelle : le 1er officier de sapeurs-pompiers de la chaîne de commandement peut déclencher, selon la situation : soit le niveau 1 d’anticipation du Plan Rouge, soit le le niveau 2 d’anticipation du Plan Rouge. Montée en puissance des moyens. • Selon la situation sur le terrain. • Les 1ères reconnaissances peuvent entraîner, de la part du 1er officier de sapeurs-pompiers de la chaîne de commandement, une demande de déclenchement de moyens de secours complémentaires :

  13. Les moyens du niveau 2 d’anticipation du Plan Rouge intègrent les moyens du niveau 1 qu’ils viennent compléter. • Le déclenchement du niveau 1 d’anticipation du Plan Rouge entraîne : • la mise en alerte par le SDIS des moyens complémentaires prévus pour atteindre le niveau 2 d’anticipation. • l’information par le SDIS du SAMU et des Forces de l’Ordre. • la mise en œuvre par le médecin régulateur du CRRA du SAMU des dispositions opérationnelles communiquées par le CODIS concernant les moyens médicaux dont il a en charge la coordination. • un ordre de mise en mouvement par le SAMU des moyens médicaux éloignés (départements limitrophes…). Le déclenchement du niveau 2 d’anticipation du Plan Rouge entraîne systématiquement la demande par le CODIS du déclenchement officiel du Plan Rouge par le Préfet. Montée en puissance des moyens.

  14. Service d’origine Dispositif opérationnel Détail des moyens Médecins Infirmiers Ambulanciers SP non officier SP officier SDIS 1 colonne Cdt + 1 VPC 1 colonne SAV + 1 groupe désincarcération 1 unité PMA / Tri Chaîne de Cdt 0 0 0 1 3 10 VSAB 0 0 0 30 0 2 FPT 0 0 0 12 0 2 VSR 0 0 0 4 0 1 CEE 0 0 0 3 0 1 VPMA 0 0 0 3 0 ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! 3 VTP 0 0 0 24 0 5 VTU (matériels PMA) 0 0 0 10 0 1 CCF 0 0 0 4 à 6 0 à 2 5 VLR officier 0 0 0 0 5 2 VPC 0 0 0 4 0 1 CEPC 0 0 0 2 1 Médecins 3 + MAD 0 0 0 0 TOTAL SDIS niveau 1 4 0 0 97 à 99 9 à 11 Inventaire des moyens. • Les moyens du SDIS au niveau 1 d’anticipation.

  15. Service d’origine Dispositif opérationnel Détail des moyens Médecins Infirmiers Ambulanciers SP non officier SP officier SAMU + SMUR 8 à 10 UMH dont 4 hors Val d’Oise 1 lot PSMI la cellule médico-psychologique 8 à 10 UMH 8 à 10 5 3 à 4 5 à 6 0 Médecins en renfort 0 à 2 0 0 0 0 Psychiatres / Psychologues 1 1 0 0 0 ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! 1 lot PSMI 0 0 0 0 0 TOTAL SAMU/SMUR niveau 1 9 à 13 6 3 à 4 5 à 6 0 Inventaire des moyens. • Moyens du SAMU et des SMUR au niveau 1 d’anticipation.

  16. Service d’origine Dispositif opérationnel Détail des moyens Médecins Infirmiers Ambulanciers SP non officier SP officier SDIS + 2 colonnes SAV 12 VSAB 0 0 0 36 0 2 FPT 0 0 0 12 0 2 VSR 0 0 0 4 0 4 VLR officier 0 0 0 0 4 Médecins x 0 0 0 0 Complément en moyens SDIS pour atteindre le niveau 2 x 0 0 52 4 ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! SAMU + SMUR + 7 à 12 UMH (soit un total général de 15 à 22 UMH) 7 à 12 UMH 7 à 12 5 4 à 6 4 à 6 0 Médecins en renfort 2 0 0 4 0 Psychiatres / Psychologues 2 2 0 0 0 Complément en moyens SAMU/SMUR pour atteindre le niveau 2 11 à 16 7 4 à 6 4 à 6 0 Inventaire des moyens. • Compléments en moyens du SDIS, du SAMU et des SMUR pour atteindre le niveau 2 d’anticipation.

  17. Service d’origine Dispositif opérationnel Détail des moyens Médecins Infirmiers Ambulanciers SP non officier SP officier SDIS 1 colonne Cdt + 1 VPC 3 colonnes SAV + 1 groupe désincarcération 1 unité PMA / Tri Chaîne de Cdt 0 0 0 1 3 22 VSAB 0 0 0 66 0 4 FPT 0 0 0 24 0 4 VSR 0 0 0 8 0 1 CEE 0 0 0 3 0 1 VPMA 0 0 0 3 0 ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! 3 VTP 0 0 0 24 0 5 VTU (matériels PMA) 0 0 0 10 0 1 CCF 0 0 0 4 à 6 0 à 2 9 VLR officier 0 0 0 0 9 2 VPC 0 0 0 4 0 1 CEPC 0 0 0 2 1 Médecins x 0 0 0 0 TOTAL SDIS niveau 2 X 0 0 149 à 151 13 à 15 Inventaire des moyens. • Totaux des moyens du SDIS au niveau 2 d’anticipation. + moyens spécialisés sur demande du COS.

  18. Service d’origine Dispositif opérationnel Détail des moyens Médecins Infirmiers Ambulanciers SP non officier SP officier SAMU + SMUR 15 à 22 UMH dont 4 hors Val d’Oise 1 lot PSMI la cellule médico-psychologique 15 à 22 UMH 15 à 22 10 7 à 10 9 à 12 0 Médecins en renfort 2 à 4 0 0 0 0 Psychiatres / Psychologues 3 3 0 0 0 ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! 1 lot PSMI 0 0 0 0 0 TOTAL SAMU/ SMUR niveau 2 20 à 29 13 7 à 10 9 à 12 0 Inventaire des moyens. • Totaux des moyens du SAMU et des SMUR au niveau 2 d’anticipation. + moyens spécialisés sur demande du Médecin Régulateur du CRRA du SAMU ou du DSM. + moyens de secours privés ou associatifs(Croix-Rouge, Ambulanciers privés…).

  19. le Service Départemental d’Incendie et de Secours du Val d’Oise. le SAMU et les SMUR du Val d’Oise. les Forces de l’Ordre. les Services déconcentrés de l’Etat. les Forces armées sur demande. les transporteurs sanitaires privés et les associations de secourisme du Val d’Oise. Inventaire des moyens. • Dès son déclenchement, le Plan Rouge nécessite la mise en œuvre de moyens distincts de ceux déjà engagés. • Les services ou les organismes pouvant être amenés à fournir ces moyens sont : • En fonction de la situation opérationnelle, des renforts pourront être demandés aux départements voisins du Val d’Oise.

  20. Les ambulanciers privés : mise en alerte et engagement par l’intermédiaire du SAMU (dans le cadre du niveau 2 d’anticipation). La Croix Rouge Française : mise à disposition de 3 équipes de secours (équipées de véhicules sanitaires et de moyens de transmissions) et du personnel d’encadrement (soient 15 personnes au total) en 30 minutes. (Engagement par l’intermédiaire du SAMU dans le cadre du niveau 2 d’anticipation). Ce dispositif peut faire l’objet d’une montée en puissance. L’Association Départementale de la Protection Civile (ADPC 95) : peut réunir, dans un délai variable, des équipes de premiers secours en fonction de la disponibilité de ses bénévoles (Engagement par l’intermédiaire du SAMU dans le cadre du niveau 2 d’anticipation). Les Forces de l’Ordre : mise en œuvre de leurs moyens traditionnels par leur hiérarchie respective au fur et à mesure des besoins. Les Forces Armées : leur concours peut être demandé par l’intermédiaire du DMD dans un délai d’au-moins 6 heures. Inventaire des moyens. • Les autres moyens opérationnels du Plan Rouge.

  21. Qualité Préfet ou membre du corps préfectoral désigné par le Préfet pour le représenter. Affectation Au Poste de Commandement Fixe (PC Fixe) ou au Poste de Commandement Opérationnel (PCO). Responsabilités / Missions Déclenche le Plan Rouge et dirige l’ensemble du dispositif mis en place et organise notamment : - sous la responsabilité de son Directeur de Cabinet ou d’un Sous-Préfet d’Arrondissement non concerné par le sinistre la mise en place éventuelle d’une cellule d’information du public, des médias et des autorités. - avec les Directeurs des structures hospitalières concernés l’accueil des familles et de la presse dans les hôpitaux où sont admises les victimes. Décide le cas échéant du déclenchement de tout autre Plan de Secours qu’il juge nécessaire pour le règlement efficace du sinistre. Organisation opérationnelle. • Le Directeur des Opérations de Secours (DOS).

  22. Qualité Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours ou un officier supérieur désigné pour le représenter. Affectation Sur le site ou au Poste de Commandement Opérationnel (PCO). Identification Chasuble jaune avec l’inscription « Commandant des Opérations de Secours ». Responsabilités / Missions Organise, coordonne et définit, sous l’autorité du DOS, la mise en œuvre et l’emploi des moyens de l’ensemble des services engagés dans le Plan Rouge. Dispose de 2 adjoints : - un Directeur des Secours Incendie et Sauvetage (DSI) qu’il désigne. - un Directeur des Secours Médicaux (DSM) désigné par le Médecin Régulateur du Centre de Réception et de Régulation (CRRA) du SAMU. Organisation opérationnelle. • Le Commandant des Opérations de Secours (COS).

  23. Organisation opérationnelle.

  24. Qualité Directeur du SAMU, ou son adjoint, ou à défaut, un médecin désigné par le Médecin Régulateur du CRRA du SAMU sur une liste préétablie disponible au SAMU et intégrant les médecins du SAMU, des SMUR et du Service Santé et Secours Médical(SSSM) du SDIS. Affectation Sur le site ou au Poste de Commandement Directeur des Secours Médicaux (PC-DSM). Identification Chasuble jaune avec l’inscription « Directeur des Secours Médicaux ». Responsabilités / Missions Est responsable de l’appréciation des caractéristiques médicales de l’intervention (nombre et gravité des victimes) et de la conduite des soins. Coordonne l’ensemble des moyens médicaux destinés aux victimes et est chargé de la mise en place et du fonctionnement de la chaîne des secours médicaux qui comprend : - la médicalisation du ramassage. - le tri et la catégorisation. - les soins et la mise en condition. - l’évacuation. Organisation opérationnelle. • Le Directeur des Secours Médicaux (DSM).

  25. Qualité 1er Officier des sapeurs-pompiers de la chaîne de Commandement présent sur les lieux. Affectation Sur le site ou au Poste de Commandement Opérationnel (PCO). Identification Chasuble jaune avec l’inscription « Commandant des Opérations de Secours ». ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! Responsabilités / Missions Assume provisoirement les fonctions de COS en l’attente de l’arrivée du DDSIS ou de l’Officier désigné pour le représenter. Organisation opérationnelle. • Le 1er Officier de sapeurs-pompiers de la chaîne de Commandement.

  26. Qualité Médecin désigné par le Médecin Régulateur du CRRA du SAMU sur une liste préétablie disponible au SAMU et intégrant les médecins du SAMU, des SMUR et du Service Santé et Secours Médical(SSSM) du SDIS. Affectation Sur le site ou au Poste de Commandement Directeur des Secours Médicaux (PC-DSM). Identification Chasuble jaune avec l’inscription « pré - DSM ». ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! Responsabilités / Missions Assume provisoirement les fonctions de DSM en l’attente de l’arrivée du Directeur du SAMU ou du Médecin désigné pour le représenter. Organisation opérationnelle. • Le pré-Directeur des Secours Médicaux (pré-DSM).

  27. Qualité Officier des sapeurs-pompiers désigné par le COS. Affectation Sur le site ou au Poste de Commandement Directeur des Secours Incendie et Sauvetage (PC-DSI). Identification Chasuble jaune avec l’inscription « Directeur des Secours Incendie ». ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! Responsabilités / Missions Responsable de la lutte contre le sinistre initial et contre ses éventuels effets secondaires, à savoir : - extinction, désincarcérations éventuelles… - localisation des victimes; - ramassage des victimes (dégagement, relevage, brancardage) en collaboration avec l’équipe médicale. - appréciation du risque évolutif. Organisation opérationnelle. • Le Directeur des Secours Incendie et Sauvetage (DSI).

  28. Qualité Officier des sapeurs-pompiers désigné par le COS. Affectation A l’avant, sur les lieux même du sinistre, au contact des victimes. Identification Chasuble rouge avec l’inscription « Officier Ramassage ». ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! Responsabilités / Missions Est responsable, sous l’autorité du DSI, des équipes de secouristes sapeurs-pompiers chargées du dégagement, du relevage et du brancardage des victimes vers le Poste Médical Avancé (petite noria). Organisation opérationnelle. • L’Officier ramassage.

  29. Qualité Médecin(s) désigné(s) par le DSM. Affectation A l’avant, sur les lieux même du sinistre, au contact des victimes. Identification Brassard rouge. Responsabilités / Missions Assure, sous l’autorité du DSM, la médicalisation de l’avant. Participe, en liaison avec l’Officier ramassage, au ramassage et au dégagement des victimes. Organisation opérationnelle. • Le(s) Médecin(s) de l’avant.

  30. Qualité Médecin(s) désigné(s) par le DSM. Affectation Sur le terrain ou au Poste Médical Avancé (PMA). Identification Brassard jaune. Responsabilités / Missions Apporte, sous l’autorité du DSM, ses compétences techniques spécifiques aux besoins exprimés par les autres intervenants de la chaîne des secours médicaux. Organisation opérationnelle. • Le(s) Médecin(s) référent(s).

  31. Qualité Médecin(s) désigné(s) par le DSM. Affectation Au Poste Médical Avancé (PMA). Identification Chasuble blanche avec l’inscription « Médecin - chef du PMA ». Responsabilités / Missions Organise, sous l’autorité du DSM, le fonctionnement du PMA. Anime et dirige, en liaison avec l’Officier PMA, le personnel chargé du fonctionnement du PMA. Organisation opérationnelle. • Le Médecin-chef du Poste Médical Avancé (PMA).

  32. Qualité Officier des sapeurs-pompiers désigné par le COS. Affectation Au Poste Médical Avancé (PMA). Identification Chasuble blanche avec l’inscription « Officier PMA ». Responsabilités / Missions Organise, sous l’autorité du Médecin-chef PMA, la mise en place et le fonctionnement du PMA. Organisation opérationnelle. • L’Officier Poste Médical Avancé (PMA).

  33. Qualité Médecin éventuellement désigné par le DSM en qualité d’adjoint au Médecin-chef du PMA et délégué pour superviser la mission d’évacuation. Affectation Au Poste Médical Avancé (PMA). Identification Brassard blanc. Responsabilités / Missions Organise, sous l’autorité du DSM et en liaison avec l’Officier évacuation, l’évacuation des victimes du PMA vers les établissements de soins adaptés à leur état. Organisation opérationnelle. • Le Médecin évacuation.

  34. Qualité Officier des sapeurs-pompiers désigné par le COS. Affectation Au niveau de la zone d’évacuation du PMA. Identification Chasuble bleue avec l’inscription « Officier Evacuation ». Responsabilités / Missions Organise, sous l’autorité du Médecin-chef PMA ou du Médecin évacuation : - la mise en place et la gestion de l’évacuation. - l’évacuation des victimes jusqu’à une structure hospitalière adaptée (grande noria). Organisation opérationnelle. • L’Officier évacuation.

  35. Organisation opérationnelle.

  36. Qualité Médecin en poste au Service d’Aide Médicale Urgente (SAMU). Affectation Au Centre de Réception et de Régulation des Appels (CRRA) du SAMU. Responsabilités / Missions Est chargé, avec les moyens propres au CRRA du SAMU et sous l’autorité directe du DSM, de la gestion : - des SMUR et des moyens sanitaires hospitaliers, privés ou associatifs. - de l’accueil des victimes dans les structures hospitalières. Organisation opérationnelle. • Le Médecin Régulateur du CRRA du SAMU.

  37. Organisation opérationnelle.

  38. Qualité Officier des sapeurs-pompiers désigné par le COS. Affectation Auprès du DSM. Identification Chasuble orange avec l’inscription « Officier de liaison ». ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! Responsabilités / Missions Assure l’interface entre le SDIS et le DSM. Organisation opérationnelle. • L’Officier de liaison DSM.

  39. Qualité Officier des sapeurs-pompiers désigné par le COS. Affectation Au PC - DSM. Identification Chasuble orange avec l’inscription « Officier PC - DSM ». ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! Responsabilités / Missions Assure la mise en place et le fonctionnement du PC - DSM. Assure l’interface entre le PC - DSM et le PC du COS. Organisation opérationnelle. • L’Officier Poste de Commandement - DSM.

  40. Qualité Officier des sapeurs-pompiers désigné par le COS. Affectation Au Point de Concentration des Secours (PCS). Responsabilités / Missions Organise et coordonne le Point de Concentration des secours. Organisation opérationnelle. • L’Officier Point de Concentration des Secours (PCS).

  41. Organisation opérationnelle.

  42. Responsabilités / Missions Use de son pouvoir de réquisition, en cas d’insuffisance de moyens, afin de satisfaire les demandes exprimées par le DOS ou par le COS, notamment en : - désignant les locaux nécessaires à l’installation de la chaîne de secours. - mettant les services techniques municipaux à disposition des secours. - assurant l’accueil et l’hébergement d’urgence des sinistrés non blessés. - mettant à disposition un local pouvant servir de dépôt mortuaire. Organisation opérationnelle. • Le(s) Maire(s) de(s - la) commune(s) concernée(s).

  43. Responsabilités / Missions Mettent en place, autour de la zone du sinistre, un polygone de sécurité. Assurent, à l’intérieur de la zone du sinistre, la protection des biens et des personnes. Assurent le bon ordre aux abordset gérent le dépôt mortuaire. Effectuent, dans le cadre de leur pouvoir de Police Judiciaire, le recensement des victimes décédées et procéder aux formalités d’identification et d ’Etat civil nécessaires. Organisation opérationnelle. • Les Forces de l’Ordre.

  44. Services Déconcentrés de l’Etat Gendarmerie PC FIXE DOS ou son représentant DDSP CODIS CRRA du SAMU PCO PCS DOS / COS PC - DSI PC - DSM DSI DSM ATTENTION : NOUVEAUTE !!! ATTENTION : NOUVEAUTE !!! CHANTIERS RAMASSAGE Médicalisation du ramassage PMA / TRI EVACUATION Organisation opérationnelle.

  45. d’un Point de Concentration des Secours (PCS). d’un Poste Médical Avancé (PMA). d’un certain nombre de Postes de Commandement(PC). Organisation fonctionnelle. • L’exercice des différentes fonctions détaillées dans le paragraphe précédent implique une organisation fonctionnelle bien définie. • Elle se compose :

  46. lePC Fixe : PC du DOS activé par le SIDPC en Préfecture et placé sous la direction du Chef de Cabinet. lePC - DSM : PC du DSM généralement installé dans le PC du SAMU. lePC - DSI: PC du DSM généralement installé dans un Véhicule PC du SDIS. le PCO : PC du COS sur les lieux du sinistre ou à proximité soit dans une structure en dur (mairie, gare…), soit dans le PC Départemental du SDIS. Organisation fonctionnelle. • Les Postes de Commandement (PC) : • Les lieux d’implantation des PC (sauf PC Fixe) sont déterminés par le COS.

  47. lieu de rassemblement, de recensement et de tri de l’ensemble des moyens mis en œuvre dans le cadre du Plan Rouge (moyens sanitaires SDIS, SAMU, privés, Croix Rouge et associatifs compris). si possible à proximité du PCO, mais suffisamment éloigné de la zone d’intervention pour pouvoir être organisé sans difficulté. Organisation fonctionnelle. • Le Point de Concentration des Secours (PCS) : • son lieu d’implantation est déterminé par le COS et peut évoluer en cours d’opération.

  48. installé au plus près de la zone du sinistre, mais protégé de tout risque évolutif. aisément accessible tant aux équipes de ramassage qu’aux moyens d’évacuation. dimensionné de manière à pouvoir remplir l’ensemble des missions pour lesquelles il est mis en œuvre dans les meilleures conditions. Organisation fonctionnelle. • Le Poste Médical Avancé (PMA) : • C’est l’entité de convergence, d’accueil , d’enregistrement, de tri, et éventuellement de catégorisation et de mise en condition avant évacuation de l’ensemble des victimes (indemnes, blessées ou décédées).

  49. Organisation fonctionnelle.

  50. Les Véhicules Radio Médicalisés(VRM). Les Unité Mobiles Hospitalières(UMH). Le Véhicule PMA(VPMA) du SDIS. Les Véhicules de Secours aux Asphyxiés et aux Blessés(VSAB) du SDIS. La tente gonflabledu lot PSMI du SAMU ou tout autre moyen du SAMU. Tout lieuouinfrastructure susceptible d’être utilisé ou réquisitionné pour y constituer une organisation de type PMA. Organisation fonctionnelle. • Les moyens matériels disponibles pour la réalisation du PMA comprennent notamment :