Download
climat et nergies risques pour la terre et la d mocratie n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Climat et énergies Risques pour la terre et la démocratie PowerPoint Presentation
Download Presentation
Climat et énergies Risques pour la terre et la démocratie

Climat et énergies Risques pour la terre et la démocratie

81 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Climat et énergies Risques pour la terre et la démocratie

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Climat et énergies Risques pour la terre et la démocratie Petites sociétés mortelles De l’Ile de Pâques aux Subprimes

  2. Est on sûr du réchauffement climatique ?Source rapport du giec / club de Rome La quasi-totalité des modèles collent à la réalité (le passé), tous les modèles capables de reproduire le passé convergent pour l’avenir…

  3. Ou va-t-on ? Source rapport du GIEC La courbe rose représente l’évolution du climat si on divisait immédiatement nos émissions totales de Gaz à Effet de Serre par 2 (soit par 3 par individu en 2050 car augmentation de la population) La conclusion, nos choix conditionnent le climat. Nous faisons notre climat futur!!!

  4. Ou va-t-on ? Source rapport du GIEC, Wikipedia, www.manicore.com On départ, on dit CO² = CO² mais si c’est évident ca ne cause pas aux économistes, aux démographes, aux techniciens, aux statisticiens. Donc on décompose en facteurs connus POP : la population de la terre, les démographes savent faire des prédictions sur la population PIB : le produit intérieur brut, grosso modo la somme des salaires, des rentes et des intérêts dans le monde TEP : nb de Tonnes Equivalent Pétrole, bref la quantité d’énergie

  5. Ou va-t-on ? Source Wikipedia, www.manicore.com L’objectif 50% de C0² en moins donc diviser par deux pour commencer POP la population de la terre + 50% en 2050 donc il faut que les autres termes diminuent d’une facteur 3 PIB/POP : la richesse par habitant . Baisse possible ? La baisse du rapport PIB/POP s’appelle une récession, (2% de récession c’est déjà une grosse crise), Attali dit +2% par an pour assurer les retraites, ça fait un facteur de 2 à 3 en 40 ans TEP/PIB : quantité d’énergie qu’il faut pour réaliser le PIB, on peut s’attendre à un gain de 10, 20 ou 30% mais guère plus (30% pour 1970-2009) CO²/TEP : fonction de l’énergie qu’on utilise, le PETROLE, le GAZ, le CHARBON, la BIOMASSE, passer du CHARBON au GAZ on gagne 50% mais on a pas de stock suffisant !!!!!!!!!!!

  6. Ou va-t-on ? Source Wikipedia, www.manicore.com Emissions de gaz carbonique = Contenu en gaz carbonique de l'énergie * Intensité énergétique de l'économie (dépendance) * Production par personne (richesse) * Population

  7. Une énergie particulière le pétrole, les STOCKS

  8. Une énergie particulière le pétrole Le peak oil est déjà passé pour les USA, l’Europe, la Russie, etc etc… Est-ce que l’Uzbekistan, les USA ou l’Europe pourraient produire plus de pétrole ? Ce n’est ni une question de moyens, ni de volonté…

  9. Une énergie particulière le pétrole source wikipedia La production baisse ou va baisser mais la consommation ???

  10. Une énergie particulière le pétrole source wikipedia / trendline.ca La consommation ne pourra jamais dépasser la production !!!

  11. GAZ, charbon un scénario identique source www.manicore.com La consommation mondiale

  12. GAZ, charbon, uranium scénario identique source www.manicore.com Au mieux on gagnerait 20 à 50 ans, mais le climat ne nous le pardonnerait pas

  13. Pénurie, sait-on faire face ? • Parmi les civilisations qui ont eu à gérer une pénurie : • Les pascuans (habitants de l’île de Pâques) • Les vikings • Les Mayas Société immortelle ? Ou petites sociétés mortelles!!!!

  14. Oui mais nous ? • La société actuelle a : • Un soucis sur les ressources • Un soucis sur le C0² donc sur le climat Mais a • Des outils et une technologie qu’elle n’a jamais eue • Des moyens objectifs, des indicateurs pour mesurer les risques Nous décidons de notre destin!!!

  15. Ordres de grandeur – France source www.manicore.com On parle d’énergie finale (consommée), si on parle d’énergie produite, l’électricité serait plus proche de 37%

  16. Ordres de grandeur (source www.manicore.com) 1 TEP (Tonne équivalent Pétrole) = 11,6 KW

  17. L’énergie en France (source www.manicore.com, www.enertech.fr )

  18. L’énergie en France (source www.manicore.com) • 21 % pour se chauffer (34% incluant les bureaux) • 24% pour l’industrie • 11% pour l’alimentation mais l’agriculture = 20% des émissions de C0² • 25 % pour se déplacer transport individuel + marchandise (15+10%)

  19. Facteur 4, chiche? (source www.manicore.com, Claude Bourguignon, vidéo BRF) • Un exemple l’agriculture (de 20 à 25% du CO² français) • La production d'une tonne de blé génère environ 110 kg équivalent carbone (450 kg de CO²), provenant pour 25% (N2O) issu des engrais et pour 75% du CO2 issu de la production des engrais et des pesticides et du carburant du tracteur • Sans même aller jusqu’au bio, en passant en culture sans pesticides, sans labour on arrive à • division par 3 des apports d’azote voire apport de déchts organisques compostés • Passage de 120 l de fuel à l’hectare à 30-35 l Le facteur 4 est possible et ça sans perdre de rendements bruts, la productivité nette par « paysan » pourrait même être améliorée (plus d’arrosage, plus d’engrais, plus de pesticides), à l’inverse il faudrait plus de main d’œuvre (suivi des cultures, adaptation des machines) Plus de pesticides, division par 3 ou 4 des engrais Victime collatérale, la pollution des rivières, les algues vertes, qui s’en plaindrait ? Et puis aussi l’industrie chimique !!!

  20. Facteur 4, chiche? (source www.enertech.fr) Un exemple l’industrie (13% + 9% + qqes %) Le chauffage de bâtiments (13% de l’énergie en France) qui ne répondant pas aux normes actuelles et encore moins futures Un bâtiment demande 200 KW/m² et par an pour le chauffage et les commodités (éclairage, ascenseur) quand on sait descendre à 50 KW/m² voire 7 KW/m². Le facteur 4 est possible mais on change le modèle économique avec des constructions plus chères, des loyers plus chers des charges moins élevées. Qui pense à 20 ans dans un monde court-termiste ? La production de nickel est faite en brulant du charbon pour enlever l’oxygène du minerai. On sait le faire avec des acides (son retraitement est possible mais demande des précautions donc de la main d’œuvre). Le changement de mode de production est uniquement une question de cout ou d’obligations légales, un surenchérissement des matières premières (taxe carbone par exemple) et l’industrie change de mode de production Le facteur 4 est possible, voire bien plus Le déchet idéal est le déchet non produit !!! Recyclage et production utile permettent « seulement » une réduction

  21. Facteur 4, chiche? (source www.enertech.fr) Un exemple le chauffage d’habitation Le choc pétrolier de 74 est le choc qui a conduit aux premières normes, depuis peu d’améliorations rées même si les matériaux, le savoir-faire ,les techniques sont disponibles. La différence, c’est qu’il n’y a plus de croissance forte pour permettre de financer ces travaux Passage de 200 KW/m² et par an à moins de 50 KW/m²/an à confort équivalent Baisse des températures des bâtiments (baisse de confort ?)

  22. Facteur 4, chiche? Un exemple les déplacements Individuels (la voiture, l’avion, le train, le métro) : le monde du tout voiture n’est plus possible, la mutation va être douloureuse, et le sera d’autant plus que nous serons contraint par l’augmentation des matières premières, le changement climatique. Toucher de manière importante à ce poste touche entre autres à la voiture et à l’avion Transport Est il viable en cas de pénurie (ou d’augmentation du prix) des matières première de faire traverser l’Europe à un kilo de tomate ou le monde à un réveille matin ? Le facteur 4 est possible (mais ambitieux !!!) et structurant : Organisation des villes (de quoi nourrir les villes autour de ces villes) et des campagnes (plus grande autonomie alimentaire voire autarcie) Organisation du travail (moins de chauffeurs, plus de logisticiens, moins de chauffeurs de taxi, plus de chauffeurs de bus, etc… L’enfer, ce n’est pas seulement les autres, et c’est pour cela que c’est compliqué

  23. Facteur 4, chiche? (source www.enertech.fr) Je vous laisse votre réponse à la question : Quel est le ressort qui obligera TOUT LE MONDE à baisser ses émissions de CO² : - le prix par la pénurie - la morale, l’envie, l’engagement, la bonne volonté - le prix par la taxe - les trois facteurs réunis Ca ne marchera que si l’effort est PARTAGE (pourquoi moi ?)