Violences faites aux femmes en milieu professionnel - PowerPoint PPT Presentation

slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Violences faites aux femmes en milieu professionnel PowerPoint Presentation
Download Presentation
Violences faites aux femmes en milieu professionnel

play fullscreen
1 / 46
Violences faites aux femmes en milieu professionnel
238 Views
Download Presentation
julio
Download Presentation

Violences faites aux femmes en milieu professionnel

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Tél: 2280 8458

  2. JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME – EDITION 2013 Violences faites aux femmes en milieu professionnel Dr Viviane OndouaBiwolé DGA ISMP

  3. PLAN DE L’EXPOSE 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM CONTEXTE ET JUSTIFICATION PROBLEMATIQUE OBJECTIFS METHODOLOGIE PLAN

  4. I- CONTEXTE ET JUSTIFICATION 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM

  5. 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM  Au plan International: Selon l’OMS, la violence :  figure parmi les principales causes de décès dans le monde pour les personnes âgées de 14 à 44 ans.  fait plus d’un million de morts par an et bien plus de blessés.

  6.  Au Cameroun: 1,4% de♀ =mutilations génitales (15 à 49 ans) (INS, 2004) 52% de ♀ =violence conjugale au moins une fois 99,7% de♀ en couple hétéro, =victimes au moins une fois de leurs partenaires Ces violences sont réparties comme suit: 53% de ♀ =violences depuis l’âge de 15 ans 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM

  7. Violences subies au moins une fois par les femmes en couple hétérosexuel  Au Cameroun: (INS, 2004) violences économiques violences physiques violences sexuelles violences psychologiques violences émotionnelles 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM

  8. Graphique portant sur lestypes de violences 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM

  9. Graphique portant sur l’âge des victimes de violences 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM

  10. Graphique portant sur le lieu de résidence des victimes de violences 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM

  11. I- CONTEXTE ET JUSTIFICATION (suite) 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM DEFINITION DE LA VIOLENCE Pour Blandine Kriegel(philosophe): violence = « force déréglée qui porte atteinte à l’intégrité physique ou psychique pour mettre en cause dans un but de domination oude destruction de l’humanité de l’individu. »

  12. I- CONTEXTE ET JUSTIFICATION (suite) 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM D’après l’OMS, Violence = usage délibéré ou menace d’usage délibérée  de la force physique ou de la puissance  contre soi-même,  contre une autre personne  ou contre un groupe ou une communauté qui entraîne ou risque fort d’entraîner  un traumatisme,  un décès,  un dommage moral,  un mal-développement  ou une carence.

  13. I- CONTEXTE ET JUSTIFICATION (suite) TYPOLOGIE DE LA VIOLENCE • OXFAM (2009): • physique • morale ou psychologique • sexuelle • économique • institutionnelle • sociale 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM • OMS (2004): - Auto-infligée - Interpersonnelle - Collective

  14. I- CONTEXTE ET JUSTIFICATION (suite) CAUSES ET FACTEURS AGGRAVANTS DE LA VIOLENCE: • CAUSES INSTITUTIONNELLES • Impunité • Faible capacité des acteurs en matière de gestion des violences • Faible volonté politique • Manque ou insuffisance des structures d’accueil pour les victimes  Le FEICOM n’est pas désincarné et les violences y existent 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM • CAUSES STRUCTURELLES • Pesanteurs sociologiques • Pauvreté • Coexistence de plusieurs sources de Droit • Ignorance

  15. II- PROBLEMATIQUE 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM

  16. 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM • Plusieurs types de violences évoquées et traitées • Au Cameroun la plupart des conférences liées à la 20ème JIF (MINATD, MINCOM, MINREX, ISMP, etc.) traitent des violences interpersonnelles et collectives  très peu traitent des violences auto-infligées

  17. 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM • D’après l’OMS en l’an 2000, • dans le cadre des violences auto infligées, quelque 815 000 personnes se sont suicidées dans le monde. Ce qui équivaut à un décès toutes les 40 secondes environ.

  18. 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM • D’autres conséquences de violences auto infligées: • traumatisme, • Dommage moral • Mal développement • Carence • La violence auto-infligée est très sournoise et destructrice et fera l’objet de la présente communication.

  19. II- PROBLEMATIQUE (suite et fin) 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM • Qu’est ce que la violence auto-infligée ? Comment se manifeste-t-elle notamment au FEICOM ? • Quels sont les éléments au FEICOM qui pourraient renforcer cette violence auto-infligée ?

  20. III- OBJECTIFS, METHODOLOGIE ET PLAN 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM

  21. 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM  Objectif général • Attirer l’attention des femmes sur les risques de violences auto-infligées • Plus spécifiquement: - décrire les causes et conséquences de la violence auto-infligée de la femme au FEICOM ; • analyser les principaux facteurs de risque de la violence auto-infligée de la femme au FEICOM ; • formuler des propositions en faveur de la prévention de la violence auto-infligée au FEICOM.

  22. 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM  Méthodologie • Analyse documentaire • Entretien avec un responsable du FEICOM  Plan I- Manifestations de la violence auto-infligée de la femme au FEICOM II- Facteurs aggravants de la violence auto-infligée de la femme au FEICOM

  23. IV- MANIFESTATIONS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM

  24. IV- MANIFESTATIONS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM (suite)  Comportement suicidaires  Sévices auto-infligés 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM Quelques exemples:  décès d’un collègue,  décès au cours d’un évènement malheureux.

  25. IV- MANIFESTATIONS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM (suite) quelque 815 000 personnes se sont suicidées dans le monde  Ce qui équivaut à 1 décès toutes les 40 secondes environ. 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 1- COMPORTEMENTS SUICIDAIRES D’après l’OMS (2000),

  26. IV- MANIFESTATIONS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM (suite) 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 1- COMPORTEMENTS SUICIDAIRES - D’après l’OMS (2000), Le suicide peut être défini comme • l’action par laquelle une personne se donne elle-même la mort. • Dans le monde, le suicide des hommes est bien plus important que celui des femmes.

  27. IV- MANIFESTATIONS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM (suite) 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 1- COMPORTEMENTS SUICIDAIRES • En France (enquête menée en Basse-Normandie en 2004), - les suicidants ont plus de 5 ans d’ancienneté dans leur entreprise. • Tous les secteurs professionnels sont concernés, avec une incidence plus grande dans le secteur sanitaire et social (un tiers des cas). • Les postes de travail occupés sont peu qualifiés dans les deux tiers des cas. • Enfin, un tiers des personnes souffraient antérieurement de pathologies anxio-dépressives. Mais dans 40% des cas, aucune pathologie antérieure n’est signalée par le médecin du travail.

  28. IV- MANIFESTATIONS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM (suite) 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 1- COMPORTEMENTS SUICIDAIRES  Dans 1cas/2, la personne s’étant déjà confiée au médecin du travail ont évoqué: • des problèmes familiaux, • financiers

  29. IV- MANIFESTATIONS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM (suite) 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 1- COMPORTEMENTS SUICIDAIRES • Dans 47% des cas - le poids de difficultés d’adaptation à de nouvelles tâches, • une surcharge de travail, • des déclassements, • des pertes de repères et se résument dans ces deux formulations dominantes • «l’intensité du stress», • « la peur de ne pas y arriver ».

  30. IV- MANIFESTATIONS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM (suite) 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 1- COMPORTEMENTS SUICIDAIRES  Traits communs aux secteurs concernés par les suicides: l’exposition aux incidents critiques et aux évènements potentiellement traumatiques, la pression émotionnelle, l’anxiété liée aux risques d’erreur, la confrontation à la mort… et encore l’accès facile à des méthodes létales (port d’armes à feu, usage de médicaments…).

  31. IV- MANIFESTATIONS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM (suite) 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 1- COMPORTEMENTS SUICIDAIRES Le stress= facteur du risque suicidaire  Si certains professionnels sont susceptibles d’être confrontés à des évènements particulièrement éprouvants dans l’exercice de leurs fonctions, toutes les familles de métier semblent concernées et connaitre des situations de travail qui peuvent fragiliser un professionnel et le mettre en difficulté.

  32. IV- MANIFESTATIONS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM (suite) 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 2- SÉVICES AUTO-INFLIGÉS  Les types de sévices: • Automutilation • Abus d’alcool • Consommation de drogues dures en milieu professionnel • Etat de schizophrénie et de bipolarité ou trouble de l’humeur (extrême dépression ou hyper activité) • AVC (inconscient)

  33. IV- MANIFESTATIONS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM (suite) 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 2- SÉVICES AUTO-INFLIGÉS  Principales causes: les problèmes personnels ; les conflits sur les lieux de travail ; l’isolement en milieu professionnel.

  34. V- FACTEURS AGGRAVANTS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM

  35. V-FACTEURS AGGRAVANTS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM Les facteurs pouvant être à l’origine de la violence auto-infligée au FEICOM : La précarisation de l’emploi et du travail L’érosion des collectifs de travail La solitude orientations managériales

  36. V-FACTEURS AGGRAVANTS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 1- Précarisation de l’emploi et du travail • Promotion de la flexibilité externe • la multiplication • des réformes, • des structures, • des réorganisations et réaffectations

  37. V-FACTEURS AGGRAVANTS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 2- L’érosion des collectifs de travail  Fragilisation • des cadres d’élaboration collective de l’expérience professionnelle • des repères et critères de l’action • que sont les équipes et les communautés professionnelles

  38. V-FACTEURS AGGRAVANTS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 3- LA SOLITUDE OU ISOLEMENT PROFESSIONNEL précarité des groupes d’appartenance ajustements variables en fonction de dispositifs en réseau ou de « groupe-projets » dilution de la référence au métier au profit de principes de mobilité

  39. V-FACTEURS AGGRAVANTS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 3- LA SOLITUDE OU ISOLEMENT PROFESSIONNEL adaptabilité polyvalence la dégradation de la socialisation professionnelle et des conditions d’apprentissage, transfert des savoirs et des savoir-faire

  40. V-FACTEURS AGGRAVANTS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 3- LA SOLITUDE OU ISOLEMENT PROFESSIONNEL  l’individualisation de la « gestion des ressources humaines »  - individualisation des rémunérations, - des temps et des rythmes de travail, - des carrières, - des dispositifs et critères d’évaluation, - des parcours de formation

  41. V-FACTEURS AGGRAVANTS DE LA VIOLENCE AUTO-INFLIGEE DE LA FEMME AU FEICOM 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM 4- ORIENTATIONS MANAGÉRIALES • Promotion de l’initiative, • l’autonomie • et la responsabilité,  au service conjugué de la performance et du développement personnel • Performance même pendant la maladie ou les maternités

  42. Conclusions et recommandations 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM

  43. 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM • La violence auto-infligée: individuelle-interaction des facteurs biologiques, psychologiques, psychiatriques et sociaux. • La violence auto-infligée: source individuelle et professionnelle • les actions préventives dans le milieu professionnel: le travailleur, l’entreprise, ou les deux.

  44. 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM • les actions préventives individuelles au FEICOM : • la fréquentation cellules d’écoute • l’adhésion à certaines associations (ACAFEJ…) • D’autres mesures visent elles aussi à accroître la résistance individuelle au stress (massages, relaxation, stage de gestion du stress, conseils d’hygiène de vie…) sans toucher aux sources de stress.

  45. 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM Les principales actions institutionnelles au FEICOM: - La mise en place d’observatoires du stress - Analyse des indicateurs de risques psycho sociaux: absentéisme, accidents du travail, congés maladies, fréquentation de l’infirmerie, du service de santé du travail. - le recrutement d’un médecin du travail et si possible d’un psychologue du travail

  46. MERCI de votre aimable attention! 20ième édition de la JIF; 5 mars 2013 au FEICOM