Download
le fran ais dans tous les sens n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le français dans tous les sens PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le français dans tous les sens

Le français dans tous les sens

99 Views Download Presentation
Download Presentation

Le français dans tous les sens

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Le français dans tous les sens La syntaxe

  2. Les catégories grammaticales

  3. Jean marche. Marie saute. Eline tombe. Thomas vole. Quelles règles peut-on induire de ce petit corpus ? PREMIERE TENTATIVE Jean combine avec marche pour faire une phrase. Marie combine avec saute pour faire une phrase. Eline combine avec tombe pour faire une phrase. Thomas combine avec vole pour faire une phrase. Description parfaite mais peu générale...

  4. Jean marche. Marie saute. Eline tombe. Thomas vole. Quelles règles peut-on induire de ce petit corpus ? SECONDETENTATIVE info lexicale Jean : Nom Marie : Nom Eline : Nom Thomas : Nom marcher : Verbe sauter : Verbe tomber : Verbe voler : Verbe règle syntaxique Un nom combine avec un verbe pour faire une phrase.

  5. Jean saute. Marie tombe. Eline vole. Thomas marche. Jean marche. Marie saute. Eline tombe. Thomas vole. Jean vole. Marie marche. Eline saute. Thomas tombe. Jean tombe. Marie vole. Eline marche. Thomas saute. ...prédictions qui suivent automatiquement...

  6. Jean : Nom Marie : Nom Eline : Nom Thomas : Nom marcher : Verbe sauter : Verbe tomber : Verbe voler : Verbe info lexicale Catégories grammaticales Autres catégories grammaticales : adjectif adverbe préposition déterminant (...) beau, joli, mignon, ... gentiment, vite, ... devant, derrière, ... des, plusieurs, ... temps complémenteur

  7. Récapitulation -J’ai essayé de vous convaincre de l’utilité d’un lexique dans lequel on spécifie (au moins) la catégorie grammaticale des mots. -J’ai essayé de vous convaincre de l’utilité de l’emploi des catégories grammaticales dans les règles syntaxiques. N.B. La règle syntaxique proposée n’est employée que pour vous démontrer l’utilité des catégories grammaticales.

  8. LEXIQUE Jean nom (propre) Marie nom (propre) Eline nom (propre) Thomas nom (propre) marcher verbe sauter verbe tomber verbe voler verbe REGLES SYNTAXIQUES 1. La combinaison d’un nom (propre) et d’un verbe nous donne une phrase.

  9. LEXIQUE Jean nom (propre) Marie nom (propre) Eline nom (propre) Thomas nom (propre) marcher verbe sauter verbe tomber verbe voler verbe REGLES SYNTAXIQUES 1. La combinaison d’un nom (propre) et d’un verbe nous donne une phrase.

  10. LEXIQUE Jean nom (propre) Marie nom (propre) Eline nom (propre) Thomas nom (propre) marcher verbe sauter verbe tomber verbe voler verbe REGLES SYNTAXIQUES 1. La combinaison d’un nom (propre) et d’un verbe nous donne une phrase.

  11. LEXIQUE Jean nom (propre) Marie nom (propre) Eline nom (propre) Thomas nom (propre) marcher verbe sauter verbe tomber verbe voler verbe REGLES SYNTAXIQUES 1. La combinaison d’un nom (propre) et d’un verbe nous donne une phrase.

  12. LEXIQUE Jean nom (propre) Marie nom (propre) Eline nom (propre) Thomas nom (propre) marcher verbe sauter verbe tomber verbe voler verbe REGLES SYNTAXIQUES 1. La combinaison d’un nom (propre) et d’un verbe nous donne une phrase.

  13. Les arguments et les modifieurs

  14. (1) Ces jumeaux ressemblent à Thomas. (2) Ces jumeaux ressemblent. *

  15. (1) Ces jumeaux ressemblent à Thomas. (2) *Ces jumeaux ressemblent. Quelle règle peut-on induire de cette paire ? PREMIERE TENTATIVE Un verbe est toujours suivi de PREP + NOM Problème: Jean tombe, Marie vole, ... prédictions incorrectes DEUXIEME TENTATIVE Le verbe ressembler est toujours suivi de PREP + NOM Problème: *Jean confie son argent, *Jean met le livre, ... prédictions trop peu générales

  16. (1) Ces jumeaux ressemblent à Thomas. (2) *Ces jumeaux ressemblent. Quelle règle peut-on induire de cette paire ? TROISIEME TENTATIVE (informelle) quelqu’un ressemble à quelqu’un quelqu’un confie quelque chose à quelqu’un quelqu’un met quelque chose quelque part info lexicale arguments du verbe règle syntaxique Pour faire une phrase il faut réaliser tous les arguments du verbe.

  17. TROISIEME TENTATIVE (informelle) quelqu’un ressemble à quelqu’un quelqu’un confie quelque chose à quelqu’un quelqu’un met quelque chose quelque part info lexicale règle syntaxique Pour faire une phrase il faut réaliser tous les arguments du verbe. *Les jumeaux ressemblent. *Jean confie son argent. *Jean met le livre.

  18. quelqu’un ressemble à quelqu’un quelqu’un confie quelque chose à quelqu’un quelqu’un met quelque chose quelque part info lexicale *Il confie à sa mère. *Il met sur la table. ...prédictions qui suivent automatiquement... * Il mit. * Il confia. *Ressemblent à Thomas. *Confie son argent à sa mère. *Met sa tasse sur la table.

  19. Les petits détails...

  20. LEXIQUE Jean nom (propre) Marie nom (propre) Eline nom (propre) Thomas nom (propre) marcher verbe sauter verbe tomber verbe voler verbe mettre verbe

  21. LEXIQUE Jean nom (propre) Marie nom (propre) Eline nom (propre) Thomas nom (propre) marcher verbe, “quelqu’un marche” sauter verbe, “quelqu’un saute” tomber verbe, “quelqu’un tombe” voler verbe, “quelqu’un vole” mettre verbe, “quelqu’un met quelque chose quelque part”

  22. Les petits détails... , [ , , ] 1. mettre verbe agent thème but celui qui fait l’action ce(lui) qui subit l’action le lieu vers lequel se dirige l’action on désigne les arguments du verbe par leur rôle sémantique autres rôles sémantiques: Expérienceur Lieu Origine Possesseur Bénéficieur Jules a froid. Jean habite Paris. Eline vient de Paris Marie a un chien. Jules donne un cadeau à Marie.

  23. Les petits détails... , [ , , ] agent thème but mettre verbe 2. On souligne l’argument qui deviendra le sujet. Pourquoi ? le verbe et le COD / COI forment une unité avec le verbe et le sujet se trouve ‘en dehors’ Comment ça ? Jean a donné un cadeau à Marie. Qu’est-ce que Jean a fait ? donner un cadeau à Marie Jean donner ??? ??? Jean un cadeau à Marie On peut remplacer V+COD+COI par un seul pronom mais on ne peut pas faire de même pour S+V ou S+COD+COI. On appelle le sujet aussi l’argument externeet les autres arguments les compléments du verbe. On dit que les compléments sont sous-catégorisés par le verbe.

  24. LEXIQUE Jean nom (propre) Marie nom (propre) Eline nom (propre) Thomas nom (propre) marcher verbe sauter verbe tomber verbe voler verbe mettre verbe [agent] [agent] [expérienceur] [agent] [agent, thème, but]

  25. Une petite extension Une phrase contient non seulement les arguments d’un verbe: Jean a confié son argent à Marie dans un hôtel à Paris. agent thème bénéficieur lieu Règle syntaxique 2: Pour faire une phrase il faut réaliser tous les arguments du verbe. * a confié son argent à Marie dans un hôtel à Paris. * Jean a confié à Marie dans un hôtel à Paris. * Jean a confié son argent dans un hôtel à Paris. ok Jean a confié son argent à Marie. Les parties d’une phrase qui remplissent un rôle sémantique et qui peuvent être omises sont appeléesdes modifieurs.

  26. La distinction entre un modifieur et un argument n’est pas toujours claire... ! -Pour certains verbes, dans certains contextes il ne faut pas réaliser tous les arguments. Solange est en train de lire. vs. ?Solange a lu. Nous accepterons que dans ces contextes les arguments non-réalisés sont sous-entendus. -Certains verbes admettent des emplois ‘absolus’ qui entrainent une différence sémantique. Jean boit un verre de vin. vs. Jean boit.

  27. Récapitulation - nous avons ajouté aux verbes dans le lexique des informations concernant leurs arguments - nous avons ajouté une règle syntaxique qui spécifie que tous les arguments du verbe doivent être réalisés - nous avons établi une distinction entre le sujet et les autres arguments du verbe - nous avons établi une distinction entre les arguments et les modifieurs

  28. Les syntagmes

  29. (1) Ces jumeaux ressemblent à Thomas. (2) Ces jumeaux ressemblent. (3) immédiatement devant Marie (4) immédiatement Marie devant * Une navette spatiale a atterri immédiatement devant Marie.

  30. (3) immédiatement devant Marie (4) *immédiatement Marie devant Quelle règle peut-on induire de cette paire ? PREMIERE TENTATIVE Adverbe, préposition, nom → Adverbe + Préposition + Nom Problème: Je passe devant Broers quotidiennement. prédictions incorrectes Cause:immédiatement détermine devant mais quotidiennement ne détermine pas devant

  31. (3) immédiatement devant Marie (4) *immédiatement Marie devant Quelle règle peut-on induire de cette paire ? SECONDE TENTATIVE Adverbe, préposition, nom → Adverbe + Préposition + Nom Si l’adverbe détermine la préposition il doit se trouver devant. Une préposition doit être suivie d’un élément nominal. Hypothèse :La préposition est le noyau d’un ensemble. Confirmation : on peut remplacer Adverbe + préposition + nom par un seul mot dans une phrase. Une navette spatiale a atterri immédiatement devant Marie. Une navette spatiale y a atterri. *Une navette spatiale y a atterri devant. *Une navette spatiale y a atterri immédiatement. *Une navette spatiale y a atterri Marie.

  32. (3) immédiatement devant Marie (4) *immédiatement Marie devant Quelle règle peut-on induire de cette paire ? SECONDE TENTATIVE La préposition est le noyau d’un ensemble qu’on appellera syntagme prépositionnel. Cet ensemble comporte la préposition même. Cet ensemble comporte en plus: optionnellement un adverbe Une navette spatiale a atterri devant Marie. obligatoirement un élément nominal (parfois sous-entendu) ?Une navette spatiale a atterri immédiatement devant. [ [ ] ] préposition élément nominal ( adverbe ) Ne pourrait-on pas généraliser ce schéma ?

  33. syntagme prépositionnel Pour les prépositions: [ [ ] ] devant Marie ( ) immédiatement syntagme adjectival Pour les adjectifs: [ [ ] ] fier de Marie ( extrêmement ) syntagme adverbial Pour les adverbes: [ [ ] ] conformément aux règles ( vraiment ) spécifieur noyau ou tête complément Pour les SP, SAdj et SAdv le spécifieur est optionnel. Leurs compléments (s’ils en ont) sont obligatoires (parfois sous-entendus).

  34. Pour les noms: syntagme nominal [ [ ] ] managers de la banque ( trois ) Deux remarques Le spécifieur est toujours obligatoire (pour les noms communs). Le complément est presque toujours optionnel. syntagme verbal Pour les verbes: [ [ ] ] jette le ballon ( Luc ) Deux remarques Le spécifieur est toujours obligatoire. Le(s) complément(s) (dépend de l’entrée lexicale du verbe) sont obligatoires (parfois sous-entendu)

  35. Liens avec ce qui précède: Avant on avait seulement traité le spécifieur et les compléments du verbe. -> maintenant on accepte que tant les verbes que les noms, les adjectifs, les adverbes et les prépositions peuvent avoir des compléments (qui peuvent être obligatoires ou non) Avant on avait seulement spécifié combien et quels arguments le verbe pouvait avoir. -> maintenant on a spécifié l’ordre (de base)

  36. Récapitulation: • Les syntagmes sont des groupes de mots qui forment un ensemble. • Ils ont une forme fixe: spécifieur + tête + complément. • Exemples: SAdj, SAdv, SP, SN, SV • Une phrase est un SV avec son spécifieur (le sujet), ses compléments et (optionnellement) des modifieurs.

  37. Les sujets

  38. * Je crois les deux jeunes filles avoir commis ce terrible crime. Si avoir commis est le noyau d’un syntagme verbal on s’attend à ce qu’on doive ajouter un spécifieur. ? Excursion: Les cas.

  39. La mère aime le fils. L A T I N =Mater amat filium. =Filium amat mater. =Amat filium mater. =Amat mater filium. =Mater filium amat. =Filium mater amat. en latin on marque la fonction sur les noms : mater est au nominatif (cas sujet) filium est à l’accusatif (cas objet)

  40. La mère donne un cadeau au fils. =Mater dat donum filio. =Mater donum filio dat. =Mater filio donum dat. =Mater filio dat donum. =Mater donum dat filio. =Mater dat filio donum. ... mater est au nominatif (cas sujet) donum est à l’accusatif (cas objet) filio est au datif (cas COI)

  41. Le système casuel du français pas visible sur les noms (ni sur les adjectifs) Le fermier bat l’âne. ≠ L’âne bat le fermier. visible sur les pronoms cas objet cas oblique cas sujet me me je te te tu le lui il

  42. Le système casuel du français Hypothèse (par généralisation): Même si on ne le voit pas, tous les SN ont un Cas (abstrait). Hypothèse (par généralisation): Tout SN doit avoir un Cas (abstrait). Condition des Cas

  43. Raisonnement: Un SN peut être employé comme sujet, objet, ... Tout SN peut donc avoir différents cas. Question: D’où viennent ces cas ? =Comment les SN obtiennent-ils leur cas ? =Qu’est-ce qui assigne aux SN leur cas ? Pour les COD: le verbe Pour les COI: la préposition Pour les sujets: ?? Fin de l’excursion

  44. * Je crois les deux jeunes filles avoir commis ce terrible crime. Si avoir commis est le noyau d’un syntagme verbal on s’attend à ce qu’on puisse ajouter un spécifieur. ? Hypothèse: Les deux jeunes filles n’a pas reçu de cas. Je crois que les deux jeunes filles ont commis ce terrible crime. Les infinitifs ne peuvent pas assigner de cas. Le cas sujet est assigné par la catégorie grammaticale Temps (mode, temps, personne, nombre) [ [ [ ] ] ] ont commis ce terrible crime Temps ( les deux jeunes filles )

  45. Récapitulation: • On a introduit la condition des cas (“tout SN doit avoir un cas”) • On a introduit une nouvelle catégorie grammaticale: Temps. • Il y a donc à côté des SN, SV, SAdj, SAdv et SP un ST. • Une phrase correspond dès lors à un ST qui a le SV comme complément. • On a fait l’hypothèse que Temps assigne le cas nominatif au sujet. [ [ [ ] ] ] ont commis ce terrible crime Temps ( les deux jeunes filles )

  46. ou presque