Programme de formation des formateurs pour les soins infirmiers du cancer du sein - PowerPoint PPT Presentation

programme de formation des formateurs pour les soins infirmiers du cancer du sein n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Programme de formation des formateurs pour les soins infirmiers du cancer du sein PowerPoint Presentation
Download Presentation
Programme de formation des formateurs pour les soins infirmiers du cancer du sein

play fullscreen
1 / 37
Download Presentation
Programme de formation des formateurs pour les soins infirmiers du cancer du sein
154 Views
lori
Download Presentation

Programme de formation des formateurs pour les soins infirmiers du cancer du sein

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Programme de formation des formateurs pour les soins infirmiers du cancer du sein Sponsorisé par l'Initiative de partenariat avec le Moyen-Orient du Département d'État des États-Unis

  2. Pathophysiologie et stadification

  3. Introduction • Début de la puberté • L'hypothalamus sécrète de la gonadolibérine. • L'hypophyse libère l'hormone folliculostimulante (FSH) et l'hormone lutéinisante. • La FSH stimule la maturation des follicules ovariens et provoque ainsi la sécrétion d'œstrogènes.

  4. Œstrogènes • Seuls, les œstrogènes n'ont aucune incidence sur le développement mammaire • Le tissu mammaire répond aux œstrogènes en présence de : • Prolactine • Hydrocortisone • Insuline • Facteurs de croissance

  5. Progestérone • L'exposition à la progestérone, en présence de l'hormone de croissance et de l'insuline stimule le développement des • Canaux terminaux • Structures lobulo-alvéolaires • Ils sont chacun responsables de la sécrétion de lait.

  6. Développement mammaire • Les seins sont développés mais restent inactifs après la puberté • La dernière étape du développement mammaire survient lors de la grossesse et entraîne la prolifération cellulaire et la différenciation lobulo-alvéolaire.

  7. Sein adulte

  8. Sein adulte

  9. Types de cancers du sein • Carcinomes principaux • Provenant des cellules épithéliales • Adénocarcinome • Se développe au niveau des glandes ou prend un aspect glandulaire • Autres • Tumeurs stromales, lymphomes et métastases à d'autres endroits

  10. Sous-types de cancer du sein • Canalaire ou lobulaire • Peut s'avérer invasif ou non invasif (in situ) • In situ—présence de cellules épithéliales dans les canaux ou les lobules • On peut trouver des éléments in situ dans les carcinomes invasifs

  11. Carcinome canalaire in situ (CCIS) • On estime qu'un cancer du sein in situ est diagnostiqué chez 85% des femmes (aux États-Unis) • Se présente la plupart du temps comme une lésion non palpable décelée lors d'une mammographie, souvent associée à des micro calcifications

  12. Carcinome canalaire in situ (CCIS) Peut être présent en tant qu'élément d'un carcinome invasif du sein Peut être classé en plusieurs sous-types

  13. Carcinome lobulaire in situ (CLIS) • On estime qu'il représente 1%-4% de tous les cas de cancer du sein • Rarement lié à une anomalie clinique ou mammographique, il est souvent décelé par hasard • Plus souvent multifocal et bilatéral que le CCIS

  14. Carcinome lobulaire in situ (CLIS) Le risque de cancer ultérieur survient presque aussi fréquemment pour le sein ipsilatéral que le sein contralatéral Généralement, le récepteur des œstrogènes/progestérone est positif et le HER2 négatif

  15. Carcinome canalaire invasif • 65%–80% d'occurrence • Grande variété de caractéristiques • Masse en générale dure et granuleuse mais qui peut se montrer souple à ferme • De bord souvent irrégulier mais pouvant présenter un contour distinct • Tumeurs gris-blanc

  16. Autres carcinomes invasifs du sein

  17. Types de cancers du sein uniques • Cancer du sein inflammatoire • Maladie de Paget • Cancer du sein occulte

  18. Cancer du sein inflammatoire • Type de cancer du sein agressif défini cliniquement par des signes tels que • Rougeur • Chaleur • Œdème • Grossissement mammaire • Sensibilité au toucher • Le diagnostic histologique est effectué par la présence de cellules cancéreuses dans les vaisseaux lymphatiques dermiques

  19. Cancer du sein inflammatoire

  20. Maladie de Paget • Forme rare de cancer du sein • Se localise au niveau du mamelon et peut gagner éventuellement l'aréole et le tissu mammaire sous-cutané • Premiers changements : • Érythème, inflammation ressemblant à de l'eczéma

  21. Maladie de Paget • Changements plus tardifs : • Croûte, érosion, écoulements de sang • Associés à un carcinome canalaire sous-jacent in situ ou invasif

  22. Cancer du sein occulte • Rare • On estime qu'il survient dans moins d'1% des cas • Des ganglions axillaires positifs ou des métastases à distance peuvent être décelés sans une première lésion détectable.

  23. Stadification clinique contre stadification pathologique • Clinique • Comprend un examen physique complet, des études d'imagerie et un examen pathologique des seins ou d'autres tissus nécessaires à l'établissement d'un diagnostic • Pathologique • Inclut toutes les données utilisées pour la stadification clinique ainsi que la pathologie de la tumeur primaire, des ganglions lymphatiques et des sites métastatiques

  24. Classification TNM • La classification la plus répandue pour le cancer du sein est le système tumeur (T), ganglion (N), métastase (M) de l'American Joint Committee.

  25. Tumeur (T) • Le statut est attribué par une stadification clinique ou pathologique • La mesure la plus précise doit être utilisée • Seul l'élément invasif de la tumeur doit être mesuré pour la taille de la tumeur

  26. Tumeur primaire (T)

  27. Ganglion (N) • Le statut ganglionnaire est attribué sur la base du nombre total et de l'emplacement des ganglions positifs • L'ablation d'au moins six ganglions axillaires inférieurs doit faire parti d'une stadification pathologique pour les cancers invasifs du sein ; les procédures pour le ganglion lymphatique sentinelle sont une alternative

  28. Ganglions lymphatiques régionaux (N)

  29. Métastase (M) • Le statut est attribué par la présence ou l'absence des métastases à distance • Le statut M peut être attribué par l'historique et l'examen clinique, l'imagerie ou le signe pathologique de métastases

  30. Métastase à distance (M)

  31. Graduation • Méthode de classification des tumeurs en fonction des caractéristiques histopathologiques • Attribuée par un médecin pathologiste à l'examen du tissu • Attribue les points en fonction de trois caractéristiques de la tumeur : le degré de formation des tubules, le nombre des mitoses et le total de pléomorphisme nucléaire

  32. Graduation

  33. Facteurs qui affectent les choix du traitement • Facteurs pronostiques • Caractéristiques du patient ou de la tumeur, relevées au moment de l'opération chirurgicale ou du diagnostic servant à estimer les résultats • Des facteurs de pronostic importants tels que la maladie invasive, le statut ganglionnaire, l'étendue et la taille de la tumeur sont intégrés à la classification TNM

  34. Facteurs qui affectent les choix du traitement • Facteurs prédictifs • Caractéristiques cliniques ou pathologiques utilisées pour déterminer les chances de réponse au traitement. • Certaines sont bien établies, comme le statut ganglionnaire de récepteur hormonal, d'autres nécessitent plus d'études