Download
tsunami n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
tsunami PowerPoint Presentation

tsunami

125 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

tsunami

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Sri Lanka tsunami

  2. Sri Lankatsunami

  3. Trincomalee Trincomalee sur la côte Est. C’est là que le Tsunami a frappé le plus fort. Un village entier de pêcheurs a disparu, les pêcheurs sont dans des camps de réfugiés, tenus par l’UNHCR .Nos sœurs de Nilaveli, faubourg de Trincomalee travaillent dans ces camps. Il y a trois camps autour du couvent pour 75O, 25O et 3OO familles. Deux ou trois familles doivent se partager une tente et comme c’est le temps de la mousson, tout est trempé tout autour de ces tentes et du camp ! Ayant visité les camps et discuté avec le curé de la paroisse et les sœurs sur place, le programme d’action suivant a été proposé :

  4. Trincomalee Programme d’éducation pour enfants n’ayant plus qu’un parent. 36 Enfants des villages environnants ont été identifiés. Ces enfants ont perdu leur père, ou leur mère ou les deux, mais ont quelqu’un de la famille qui va s’occuper d’eux.. Le parent resté seul doit rebâtir sa vie, et a donc peu de temps pour éduquer les enfants. Le projet veut procurer aux enfants un environnement sûr où ils pourront étudier. Un centre sera construit où les enfants pourront rester cinq jours par semaine. Ceci pour garder les liens et l'engagement de la famille Dans un premier temps un abri provisoire va être construit. Plus tard un foyer pour enfants sera bâti.

  5. Trincomalee

  6. Trincomalee Les orphelins.

  7. Galle Nos sœurs sont en contact avec les enfants déplacés et leur famille aussi bien à l’école du Sacré Cœur que dans les pauvres villages avoisinants. Après le secours d’urgence que nous sommes occupées à fournir dans la ligne de la nourriture , des premiers soins médicaux et des vêtements, nous envisageons dans le long terme de donner la possibilité de continuer des études, à ceux qui ont tout perdu. Un programme de parrainage pour les étudiants des classes supérieures a été mis sur place.

  8. Galle Le home pour les personnes âgées à Galle reçoit aussi une aide grâce à un système de jumelage.

  9. Galle La destruction sur la route à Matara et le travail des soldats belges.

  10. Matara Notre école Sainte Marie de Matara qui est la seule école non gouvernementale de la région et accueille plus de 2OOO élèves. C’était une véritable ruche !. Tout ce monde essayait de déblayer les décombres pour rendre au bâtiment un aspect quasi « normal » pour pouvoir rouvrir l’école à partir du 25 janvier.

  11. Matara avant le tsunami

  12. Matara après

  13. Matara Nous distinguons trois phases dans le redressement de l’école. La première , qui a déjà été commencée, sont les réparations urgentes et la destruction de parties de bâtiments trop abîmés. La seconde phase sera le remplacement de tout l’équipement scolaire. Caritas International va nous aider pour cette tâche.

  14. Matara La troisième phase, celle qui nous met un énorme défi, est causée par la situation géographique de l’école : elle se trouve à 1O mètres de la mer . Or, le gouvernement a sorti un décret disant que toutes les écoles et les hôpitaux doivent se situer au moins à 1OO mètres de la mer. Ceci nécessite un nouvel emplacement et une reconstruction totale de l’école primaire et secondaire.

  15. Pour faire face à cette troisième phase, nous devrons trouver un terrain souhaitable, l’acheter, faire des plans et construire alors les bâtiments qui comprendront les unités suivantes : • section maternelle • section primaire • section secondaire • pensionnat • quartiers administratifs.

  16. Sindhatriya Vers le Nord, le long de la côte Ouest, nous avons visité 2 villages qui sont aussi mis sous notre responsabilité pour leur reconstruction. Il y a 19 familles sur les 52 ,qui vivent sous tente dans un camp installé sur les prémices de l’Eglise. Nous leur avons promis de continuer à les aider et à les soutenir dans la reconstruction de leur maison.

  17. Weralamankeda Une autre village le long de la côte Ouest qui a été détruit par la vague.

  18. Jaffna Ici aussi , nos sœurs sont totalement occupées dans les camps de réfugiés dans plusieurs quartiers de la péninsule. Les besoins criants touchent les enfants orphelins, la reconstruction de maisons et toutes les infrastructures.

  19. Nous remercions tous nos bienfaiteurs qui nous ont aidées jusqu’à présent pour entreprendre tous ces projets auxquels nous nous sommes engagées ; ils contribueront à secourir les victimes du Tsunami par les secours d’urgence et par l’aide à long terme.

  20. Soeurs de la Charité J.M. generalat 25 Rue St.-Bernard 1060 Bruxelles e-mail: generalate@zusters.zvl.org