Enseigner l’orthographe au Cycle 2 - PowerPoint PPT Presentation

enseigner l orthographe au cycle 2 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Enseigner l’orthographe au Cycle 2 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Enseigner l’orthographe au Cycle 2

play fullscreen
1 / 26
Enseigner l’orthographe au Cycle 2
119 Views
Download Presentation
mikko
Download Presentation

Enseigner l’orthographe au Cycle 2

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Enseigner l’orthographe au Cycle 2 Corinne SAULNIER et Michel KELLER 13 février 2013

  2. Programme de la formation

  3. Objectifs de cette formation 1) Comment organiser concrètement l’enseignement de l’orthographe dans sa classe en tenant compte des modes d’acquisition de nos élèves de C2 ? 2) Quelles activités proposer pour que nos élèves intègrent efficacement les règles orthographiques?

  4. Contexte de l’animation • L’année dernière « de l’album à la grammaire » : • Questionnement centré autour de: • Repérer et vérifier le verbe • Apprendre à conjuguer • Accord au sein du GN • Cette année intégration des compétences orthographiques à l’acte de production d’écrits.

  5. Etat des lieux  • 1) Les démarches en orthographe sont en retard/ aux domaines comme la résolution de problèmes en mathématiques, la démarche d’investigation en sciences, la résolution de problèmes, compréhension en lecture… • 2) Attention baisse de niveau ne signifie pas baisse de l’apprentissage : les élèves progressent toujours dans un contexte difficile (missions multiples et exigences élevées) et un volume horaire consacré au français en diminution. • 3) Il s’agit de refonder l’orthographe et pour cela rompre avec le cadre de la faute en considérant l’erreur comme un indice du niveau de conceptualisation. (cf en sciences) Il s’agit d’étudier l’orthographe comme un système en partant de ses régularités, permettre d’exprimer les conceptions orthographiques, travailler l’intégration de l’orthographe en production d’écrits.

  6. Etat des lieux de nos pratiques quotidiennes • Quoi ? Quelles compétences et objectifs visés? • Comment transmettre ces compétences orthographiques ? Pédagogie, supports… • Quand ? Programmation dans le temps, alternance des dispositifs, exercices

  7. Etat des lieux de nos pratiques quotidiennes (Guémar)

  8. Etat des lieux de nos pratiques quotidiennes (Béblenheim)

  9. Etat des lieux de nos pratiques quotidiennes (KB)

  10. Analyse au regard des programmes CP  - Ecrire sans erreur de manière autonome des mots simples en respectant la correspondance entre les lettres et les sons. - Ecrire sans erreur les mots mémorisés. - Recopier sans erreur un texte court de 2 à 5 lignes - Entraînement à orthographier des formes conjuguées. - Commencer à respecter l’accord au sein du GN et du GV. - Commencer à utiliser correctement la majuscule (début de phrase, nom propre de personne)

  11. Analyse au regard des programmes CE1 • -Ecrire sans erreur sous la dictée des phrases ou un court texte de 5 lignes, préparé ou non, en utilisant ses connaissances lexicales, orthographiques et grammaticales • -Dans les productions dictées et autonomes : respecter les correspondances entre lettres et sons, en particulier respecter les règles relatives aux valeurs des lettres en fonction des voyelles placées à proximité (c/ç ; c/qu ;gu/ge/g ;s/ss) • -Orthographier sans erreur les mots invariables les plus fréquents rencontrés ainsi que les mots outils rencontrés au CP • -Marquer l’accord entre le sujet et le verbe dans les phrases ou l’ordre sujet/ verbe est respecté • -Dans le groupe nominal simple, marquer l’accord de l’adjectif qualificatif avec le nom qu’il qualifie • -Orthographier sans erreur les formes conjuguées apprises • -Utiliser à bon escient le point, la majuscule, ainsi que la virgule, dans le cas de l’énumération.

  12. Et la recherche ? • Confier une place centrale à la réflexion méta linguistique. • Proposer des activités de résolution de problèmes en partant soit de la norme, soit de la confrontation des écrits spontanés des élèves. • Poser un cadre réfléchi autour de la durée, de l’intensité, de la répétition.

  13. D1 : La phrase donnée du jour : • Adeptes du cheval d'arçons et de la corde à nœuds, nous ne serons cependant jamais les alter ego des culturistes.

  14. D1 : La phrase donnée du jour : Niveau élèves C2 « Explique l’écriture des mots » • La cheminée du moulin fume et les toits sont blancs.

  15. D2 : La phrase dictée du jour: • L’enseignant dicte à tous ses élèves une phrase qu’ils vont devoir relire. • L’enseignant recopie au tableau une phrase d’un élève. • « Avez-vous écrit certains mots différemment ? » • Collecte des différentes graphies produites en colonne, sous forme de tableau. • Les élèves argumentent pour éliminer ou retenir telle ou telle graphie. On efface ou barre progressivement… • Récapitulation de ce que les élèves ont appris. • Copie de la phrase normée.

  16. Excellentes pour la peau, les sudations sur le tatami ou sur le trampoline ! Nous éviterons ainsi les acnés inattendues, les urticaires inopinées, les érythèmes spontanés. Finies, les mines pâlottes, les bouillottes, les marmottes ! Du sang ! Du souffle ! Rangés, les écharpes effrangées de tussah, les manteaux en breitschwanz. Peu nous chaut la soie thermogène ! Tonifié, musclé par les exercices, le corps exulte.

  17. La phrase dictée du jour: • Excellentes pour la peau, les sudations sur le tatami ou sur le trampoline ! Nous éviterons ainsi les acnés inattendues, les urticaires inopinées, les érythèmes spontanés. Finies, les mines pâlottes, les bouillottes, les marmottes ! Du sang ! Du souffle ! Rangés, les écharpes effrangées de tussah, les manteaux en breitschwanz. Peu nous chaut la soie thermogène ! Tonifié, musclé par les exercices, le corps exulte. • Mais il faut que nous appréciions nos efforts, sinon gare aux claquages, aux synovites, aux douleurs aiguës du bâti rudoyé. À chacun son rythme. Ne mêlons pas nos pompes aux œuvres des acrobates.

  18. D2 : La phrase dictée du jour: • Niveau élèves C2 • La neige tombe sur les places de la ville.

  19. PAUSE

  20. D3 : La dictée sans faute : • Niveau élèves C2 • Déjà la neige ! Elle tombe dans la cour de l’école.

  21. D3 : La dictée sans faute : • Objectif : • Comprendre des stratégies et développer une « approche intuitive des savoirs à acquérir » • Déroulement : • Lecture par l’enseignant du texte qui sera ensuite dicté phrase par phrase. (Mémorisation des phrases, prise de conscience des deux phrases et rappel des signes de ponctuation) • « Ecris comme tu penses et souligne les mots pour lesquels tu hésites. » • Recherche collective de solutions pour les mots soulignés. • André Angoujard, Dictée ou tâches problèmes ? Savoir orthographier, Hachette livre, 1994.

  22. D3 : La dictée sans faute : • Variantes : • Dictée sans erreur (texte écrit au verso et consultable si la difficulté est soulignée) • Dictée zéro faute (dialoguée ou discutée) On soumet son problème à l’enseignant. • Ces dispositifs doivent permettre la compréhension des phénomènes orthographiques et valoriser les réussites. Le choix des textes (mots et structures utilisées fréquemment) et la fonctionnalité des outils construits conditionneront la qualité de l’exercice.

  23. L’atelier de négociation graphique • Dans les ruelles enneigées d’Hattstatt j’ai chuté lourdement sur le coccyx. D’autres passants ne tardèrent pas à m’imiter en attendant le passage des chasse-neige! Quelle hécatombe ! Que d’ecchymoses et de contusions à soigner, d’anti-inflammatoires à prescrire ! Imaginez ce spectacle des plus incongrues/scabreuses chutes possible

  24. D4 : L’atelier de négociation graphique • Dicter un texte court à un groupe homogène de 5/6 élèves qui écrivent en très gros sur une affiche. (ou gpes de 4) • Relecture individuelle puis affichage à la vue de tous. • Débat mené autour des différences observées. (Temps fixé à l’avance) • Synthèse par l’enseignant : problèmes résolus et questions en suspens. • Ecriture par l’enseignant des phrases normées sans faire de commentaire. • Confrontation générale l’accent est mis sur le « comment… » sur les procédures mises en œuvre. • Synthèse collective : on sait… on ne sait pas…on hésite. L’enseignant valide ? • Niveau C2 • Les pluies glacées tombent sur la route.

  25. Synthèse et bilan

  26. Bibliographie/ Sitographie • Comment enseigner l’orthographe aujourd’hui ?, BRISSAUD, COGIS, HATIER 2011 • Vidéo dictée négociée : http://www.cndp.fr/bsd/sequence.aspx?bloc=729