Download
dessein intelligent intelligent design n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Dessein intelligent Intelligent Design PowerPoint Presentation
Download Presentation
Dessein intelligent Intelligent Design

Dessein intelligent Intelligent Design

163 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Dessein intelligent Intelligent Design

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Dessein intelligentIntelligent Design Arguments et critiques Nathanaël Laurent (FUNDP, UCL)

  2. L’argument empirique de Michael Behe L’irréductible complexité: retirez une pièce et rien ne va plus! La sélection naturelle ne peut que choisir parmi des systèmes déjà opérationnels… Raisonnement inductif: interactions complexes agent intelligent

  3. Réponses à Michael Behe La sélection ne prétend pas produire la perfection La question est plutôt de savoir si les parties ont pu être mises en place par la sélection naturelle Cf. Le « bricolage évolutif » de F. Jacob, ou l’ « exaptation » de S. Gould et E. Vrba.

  4. Réponses à Michael Behe Kenneth Miller : l’explication darwinienne dépend de la présence de fonctions sélectionnables parmi les composantes du système.

  5. Réponses à Michael Behe Flagelin = homologues à la surface cellulaire Canaux à ions = présents dans toutes les cellules Moteur? Voir celui de l’ATPase pompe à H+ Socle = système sécrétoire bactérien de type III

  6. ? L’argument théorique de William Dembski « Design » ssi contingence (liberté), complexité (hautement improbable) et spécification (selon une structure donnée indépendante) Les algorithmes de l’explication évolutionniste ne fonctionnent pas mieux que la chance pure!

  7. La « sélection cumulative » de l’évolution Réponse à Dembski: argument de Richard Dawkins dans son ouvrage de 1986 L’horloger aveugle. Le programme part d’une série de lettres aléatoires avec lesquelles il crée une phrase. La probabilité que la phrase de Shakespeare soit produite au cours d'essais aléatoires est d'environ "une chance sur 10.000 millions de millions de millions de millions de millions de millions". La « sélection cumulative » permet d’y arriver en moins de 50 générations: chaque lettre correcte produite est conservée!

  8. L’argument du guépard et de l’antilope Richard Dawkins (L’horloger aveugle) « S’il y avait seulement un dieu qui ait créé ces deux animaux, quel sorte de dieu serait-il? » (1995)

  9. ATP Information (ARN) Jack W. Szostak et l’évolution in vitro Survie du plus apte! Protéine (propriété) Variation au hasard Sélection Sélection d’une propriété (reconnaissance de l’ATP) et de son information (séquence d’ARN) Nouvelles protéines fonctionnelles découvertes! Exploration possible de l’espace de séquence protéique (langage à 20 lettres)

  10. Jack W. Szostak et l’évolution in vitro Des protéines fonctionnelles sont suffisamment fréquentes dans l’espace de séquence protéique (+/- 1 pour 1011) que pour être découvertes par des moyens entièrement stochastiques ... c’est-à-dire comme le fait la nature selon le modèle darwinien.

  11. Bibliographie Michael Ruse, Darwin And Design Does Evolution Have A Purpose? Harvard University Press (United States), 2004 Anthony D. Keefe & Jack W. Szostak, « Functional proteins from a random-sequence library », Nature, vol 410, 5 april 2001, pp. 715-718.