Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
CENTRE NATIONAL POUR LA MÉCANISATION AGRICOLE, ILORIN PowerPoint Presentation
Download Presentation
CENTRE NATIONAL POUR LA MÉCANISATION AGRICOLE, ILORIN

CENTRE NATIONAL POUR LA MÉCANISATION AGRICOLE, ILORIN

95 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

CENTRE NATIONAL POUR LA MÉCANISATION AGRICOLE, ILORIN

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Initiative régionale de transformation et de commercialisation du manioc PERSPECTIVES DE COMMERCIALISATION DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DES CULTURES DES RACINES ET TUBERCULES (RTEP) - NIGÉRIA PAR LE GROUPE FÉDÊRAL POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AGROINDUSTRIE ET DU MARCHÉ (FAMEG) CENTRE NATIONAL POUR LA MÉCANISATION AGRICOLE, ILORIN PPREMIÈRE RÉUNION RÉGIONALE DES PROJETS RACINES ET TUBERCULES DU FIDA14-16 novembre 2007Hôtel Somatel - Douala, Cameroun Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté FIDA

  2. Objectifs et activités de la composante Commercialisation du RTEP • FAMEG – institution d’exécution de la composante Commercialisation du RTPE au niveau fédéral. • Principales responsabilités du FAMEG: • Fournir une assistance technique et dispenser la formation nécessaire aux SAMEG à l’échelle nationale. • Élargir les débouchés commerciaux sur le marché national. • Établir des systèmes de mise en relation et d’information: • base de données nationale concernant les fabricants de matériel, les transformateurs et les utilisateurs finaux de l’indutrie, • système d’information sur le marché. • Renforcer la sensibilisation sur les produits du manioc. • Élaborer des stratégies pour le marché international. • Développer de nouveaux produits pour l’igname, la pomme de terre et le taro. Transformation et commercialisation du manioc

  3. Activités et résultats • Formation: • 130 responsables des SAMEG et plus de 260 groupes dans le domaine du développement de nouveaux produits et d’utilisation économique des cultures R&T; • SAMEG/Groupes sur l’élaboration de rapports de faisabilité. • Création de groupes de marketing/associations commerciales: 60 groupes/associations R&T. • Identification et promotion de marchés: • identification de plus de 50 marchés industriels nationaux pour les produits R&T, incluant les minoteries, l’industrie du textile, les adhésifs et colles, etc..; • identification de marchés internationaux pour le gari (Europe) et les cossettes (Chine); • étude préliminaire sur l’emploi du manioc dans l’alimentation animale sur le marché national; • inventaire des distributeurs et des utilisateurs finaux des produits R&T dans les États participant au PDRT; • bulletins d’information et brochures promotionnelles sur la commercialisation des produits R&T. Transformation et commercialisation du manioc Transformation et commercialisation du manioc

  4. (SUITE) • Établissement de liens: • identification et développement de liens commerciaux entre fabricants d’équipements, transformateurs et utilisateurs finaux; • mise en relation de plus de 120 groupes de transformateurs avec des utilisateurs finaux. Résultat Augmentation substantielle du volume et de la valeur des échanges R&T. Transformation et commercialisation du manioc

  5. OBSTACLES À LA COMMERCIALISATION DURANT LE 1ER TRIMESTRE • Manque de crédit et de capital-risque. • Mauvais état de l’infrastructure routière et coûts élevés des transports. • Système d’informations commerciales insuffisamment développé. • Forte fluctuation des prix: déséquilibre entre l’offre et la demande durant les périodes de pointe et de pénurie. • Faiblesse des marges bénéficiaires. • Environnement macro-économique non porteur: instabilité politique et insuffisance de soutien institutionnel. • Technologies de stockage non adaptées. Transformation et commercialisation du manioc

  6. Futurs domaines de travaux prioritaires • Identification et formation de groupes et d’associations de commercialisation viables. • Établissement et consolidation des liens dans la chaîne: • entre transformateurs, commerçants, utilisateurs finaux; encourager, par exemple, les minoteries à mettre en place un réseau efficace de fournisseurs de farine de manioc de qualité supérieure; • accès à des institutions de crédit. • Développement d’un système fonctionnel d’information de marché (SIM) pour les R&T. • Formation de distributeurs en vue de fournir des produits conformes aux spécifications des utilisateurs finaux, SON et NAFDAC. • Pressions sur le gouvernement pour garantir la mise en œuvre de la politique préconisant de mélanger 10% de farine de manioc à la farine de blé. • Instauration d’un dialogue politique afin d’établir un environnement macro-économique plus favorable. Transformation et commercialisation du manioc

  7. OBJECTIFS DU 2ème TRIMESTRE • Augmentation de la production et de la productivité afin de remédier au manque de compétitivité. • Promotion d’une plus grande diversification des produits. • Remplacement de l’approche fondée sur l’État par une approche axée sur la communauté. • Adoption de la dynamique de groupe comme base des activités de vulgarisation. • Intégration de la gestion des entreprises rurales (REM) dans toutes les activités de production et de transformation. • Expansion du marché. • Recherche de marchés d’exportation pour le gari et le fufu inodore pour les Africains de la diaspora. • Renforcement de la demande des industries nationalesen produitsR&T. Transformation et commercialisation du manioc

  8. Principes directeurs Principes directeurs • L’approche communautaire sera le principal mécanisme d’exécution du projet. • La diversification des options de transformation et de commercialisation sera le moteur qui guidera toute la chaîne des produits du manioc. • Une attention spéciale sera accordée à la propriété collective desentreprises. Les groupes seront encouragés à: • jouer un rôle actif dans le développement des entreprises, • assumer un contrôle direct de leurs opérations quotidiennes, • se spécialiser dans la commercialisation. Transformation et commercialisation du manioc

  9. Activités mises en œuvre au 2ème trimestre • Ateliers de formation: • gestion des entreprises rurales (REM) et développement impulsé par la communauté (CDD); • normes de qualité du manioc (cible: SAMEG et groupes de transformateurs), • analyse de la chaîne des produits du manioc (cible: SAMEG), • relations commerciales et développement technologique (cible: acteurs nationaux). • Formation de groupes de commercialisation et identification de débouchés commerciaux. • Études thématiques des SAMEG. Transformation et commercialisation du manioc

  10. Contraintes et opportunités Contraintes: • Réticence des minotiers à acheter de la farine de manioc de qualité supérieure. La politique de mélange de 10% de farine de manioc de qualité supérieure devra sans doute être imposée. • Accès au crédit. Opportunités: • Intérêt marqué du secteur privé pour un partenariat avec le RTEP afin d’élaborer un SIM fonctionnel. • Marchés d’exportation des dérivés du manioc en Afrique de l’Ouest et enEurope. Transformation et commercialisation du manioc

  11. Résultats attendus • Filières de commercialisation bien définies pour les principaux produits: gari, farine de manioc de qualité supérieure, fufu inodore et cossettes. • Resserrement des liens entre les acteurs dans l’ensemble de la chaîne. • Exportation de plus de 50 000 tonnes de dérivés du manioc, en particulier: gari, fufu inodore, cossettes et granulés. • Formation d’environ 130 groupes de commercialisation des produits. • Autonomisation de quelque 10 000 familles dont les moyens d’existence se fondent sur la commercialisation des R&T. Transformation et commercialisation du manioc

  12. FIN Transformation et commercialisation du manioc