Download
un cas d amaigrissement chronique chez un cheval n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Un cas d’amaigrissement chronique chez un cheval PowerPoint Presentation
Download Presentation
Un cas d’amaigrissement chronique chez un cheval

Un cas d’amaigrissement chronique chez un cheval

224 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Un cas d’amaigrissement chronique chez un cheval

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Un cas d’amaigrissement chronique chez un cheval Criqui Alexandre 14 avril 2005

  2. Le cheval • Eclair de Mai • Hongre • Selle français • 12 ans • Mme Cornille

  3. Le motif de la consultation • Suspicion d’intoxication par le Sénéçon de Jacob. • Anorexie du vendredi 1er avril au dimanche 3 avril • Depuis 2002, cheval qui est maigre.

  4. Anamnèse • En 2002, problème hépatique diagnostiqué par son vétérinaire • Traitement : protecteurs hépatiques. • Résultat : Cheval toujours maigre. • Vermifugation: en alternance Eqvalan ND (Ivermectine)et Panacur ND (Fenbendazole) tous les 3 mois. • Alimentation : orge, maïs et foin.

  5. Examen clinique général • Comportement général bon • Poil normal • Maigre (460 kg) • Température rectale normale • Muqueuses ictériques le 04/04/05 • TRC < 2 sec • FC et FR normales • Bruits normaux dans les 4 quadrants • Pas de trace de diarrhée • Evolution : reprise de l’appétit pendant l’hospitalisation, muqueuses rosées.

  6. L’intoxication par le Sénéçon de Jacob

  7. L’intoxication par le Sénéçon de Jacob • hépatotoxique : cirrhose • Cheval très sensible • Symptômes (1mois à 1 an après ingestion) : • intolérance à l’exercice • inappétence • ulcères buccaux • Halitose • muqueuses pâles et ictériques • Coliques • Constipation • troubles nerveux • Evolution vers une IH aigue (encéphalose hépatique) • Diagnostic : biopsie hépatique • Traitement : aucun spécifique, seulement palliatif

  8. Cheval maigre:Les hypothèses diagnostiques Le cheval a bon appétit : • Alimentation, hiérarchie, problèmes ostéo-articulaires… • Parasitisme • Infiltrations digestives inflammatoires (entérite et/ou colite granulomateuse, lymphoplasmocytaire, eosinophilique…) • Infiltrations digestives tumorales : lymphome digestif, adénocarcinome… • Affections abdominales chroniques : péritonites chroniques, abcès abdominaux, ulcères gastriques… • IRC • Affections hépatiques chroniques • IC

  9. Cheval maigre:Les hypothèses diagnostiques Le cheval a faim mais ne mange pas (anorexie ou dysorexie) : • Problème de préhension, de mastication ou de transit oesophagien. • Problèmes neurologiques Le cheval a un appétit capricieux : • Stress, qualité de l’aliment • Hypercorticisme • Douleur chronique (fourbure, syndrome podotrochléaire, arthrose) • Affections tumorales cachectisantes par la douleur et les syndromes paranéoplasiques. • Pathologies infectieuses (AIE, brucellose, leptospirose…)

  10. Les examens complémentaires • 1ère intention : • Examen de la bouche : RAS (léger coup de râpe donné sur les molaires supérieures) • Exploration transrectale : RAS • Biochimie (PAL, ALAT, GGT, Urée, Créatinine, Calcémie, PT, albumine) : RAS • NF : légère anémie à caractère régénératif compatible avec des saignements chroniques. • Coproscopie : RAS

  11. Les examens complémentaires :La coproscopie • Strongles digestifs : 0 / g • Strongyloïdes westeri : 0 / g • Parascaris equorum : 0 / g • (Anoplocephales : 0 / g) • Larves trichonèmes : 0

  12. Les cyathostomes • Petits strongles • Affection parasitaire digestive majeure • Destruction de la muqueuse et de la sous muqueuse => apparition de lésions cicatricielles irréversibles non fonctionnelles => diminution de l’absorption. • L3 ingérées au pâturage, pénètrent dans la muqueuse de l’iléon, du caecum et du côlon, muent en L4 qui déchirent la muqueuse et deviennent des adultes libérés dans les fécès. • Existence de L3 enkystées et/ou hypobiotiques peu sensibles aux anthelminthiques

  13. Le traitement Contre les cyathostomes : • Dexaméthazone (Azium ND) 0.1 mg/kg IV • Fenbendazole (Panacur ND) 7.5mg/kg PO • Pendant 5 j • À réaliser 2 fois à 10 j d’intervalle • Mise en place du traitement avant les résultats des coproscopies car la dexaméthazone permet une sortie des larves => meilleure sensibilité des coproscopies au fur et à mesure du traitement • Infestation possible malgré un résultat négatif des coproscopies

  14. Les examens complémentaires • 2éme intention : • Test d’absorption du glucose • Gastroscopie • Echographie abdominale • Examen cytologique du liquide de paracentèse abdominale • Biopsie rectale

  15. Les résultats :Le test d’absorption du glucose • Test d’absorption du glucose : 1g/kg du glucose anhydre PO puis mesure de glycémie • bonne absorption

  16. Les résultats des E.C. de 2éme intention • Gastroscopie : Gastrite ulcéreuse de stade ¼ en zone margo plicatus sur la petite courbure et hyperkératose de la petite courbure. • n’explique pas l’amaigrissement • Cytologique du liquide de paracentèse abdominale : RAS • Echographie : RAS • Biopsie rectale : infiltrat inflammatoire d’intensité minime et non significatif du chorion, absence d’éléments pathogènes figurés => rien qui explique l’amaigrissement. => Aucun diagnostic n’est posé

  17. Discussion • Amaigrissement chronique chez le cheval : • On ne peut pas exclure un phénomène tumoral • Examen non réalisé : laparotomie exploratrice - Biopsie : jéjunum, iléon, côlon, NL - Technique très invasive, nombreuses complications possibles, onéreuse CV reprend du poids CV reste maigre Pas de diagnostic

  18. Merci de votre attention

  19. Bibliographie • Pratique vétérinaire équine : le cheval maigre, 2001 Vol. 33 • Toxicologie vétérinaire, J. Derivaux – F. Liégeois