Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Restitution de l ’évaluation du projet d ’accès à l ’eau potable et assainissement ’ d ’Inter Aide au Malawi 27 septembr PowerPoint Presentation
Download Presentation
Restitution de l ’évaluation du projet d ’accès à l ’eau potable et assainissement ’ d ’Inter Aide au Malawi 27 septembr

Restitution de l ’évaluation du projet d ’accès à l ’eau potable et assainissement ’ d ’Inter Aide au Malawi 27 septembr

93 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Restitution de l ’évaluation du projet d ’accès à l ’eau potable et assainissement ’ d ’Inter Aide au Malawi 27 septembr

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Restitution de l ’évaluation du projet d ’accès à l ’eau potable et assainissement ’ d ’Inter Aide au Malawi • 27 septembre 2004 sr évaluation projets eau IA Malawi

  2. Résultats du projet • Kalolo: depuis 2001 • 42 points d’eau • 11 496 personnes • Vlom 310 (formation en maintenance) • 19 949 personnes formées • Chadza: depuis 2000 • 105 points d’eau • 28 886 personnes • 440 Vlom • formées 23 573 sr évaluation projets eau IA Malawi

  3. réflexions • Personnes exclues • points d’eau traditionnels encore utilisés: quel est l’effet sur la santé (=objectif à long terme)? • Préférence pour l’eau des points traditionnels • Quelques points d’eau IA tarissent ->trad. Points d’eau sr évaluation projets eau IA Malawi

  4. Qualité de l’eau est très important • Constat de l’analyse faite chaque année par IA beaucoup de contamination (Chadza: 18 de 43, Kalolo 8 de 33) • Problèmes avec les tests? • Contamination durant la maintenance? • Contamination de l’aquifère • IA est conscient et a pris des mesures de correction sr évaluation projets eau IA Malawi

  5. Changement en attitude • 11 villages visités (careful with the sample, we asked projects to include good and bad examples) • 3 sont très conscients, prennent des initiatives eux-mêmes, continuent la réflexion et à prendre des initiatives • 3 ont une connaissance, peuvent expliquer mais problèmes avec l’application • 5 peu de connaissance, pas en mesure de répéter les leçons, les aspects de sanitation sr évaluation projets eau IA Malawi

  6. PHAST: l’application, • Comme une formation participative: étape par étape • Facilitateurs guident le groupe à atteindre les résultats désirés • Peu de flexibilité pour s’adapter aux dynamiques de groupe • Les résultats de suivi pas suffisamment inclus dans les formations sr évaluation projets eau IA Malawi

  7. Appropriation de PHAST par les facilitateurs • Ils le voient comme formation participative (petits groups plus de participation, groupe en même direction..), pas comme une approche (believe in people, handing over the stick) et un processus de renforcement des capacités (process of empowerment) • Peu de confidence • Pas trop enthousiastes et croyance dans la méthode sr évaluation projets eau IA Malawi

  8. PHAST est un ‘art’ • Investir dans les facilitateurs • Investir en follow-up et feed-back sr évaluation projets eau IA Malawi

  9. Resultats du PHAST • Connaissance a augmenté : PHAST bon instrument de travail • moins évident concernant conscientisation et application • connaissance • Conscience et conviction • Application • Réflexion, suivi et nouvelles initiatives sr évaluation projets eau IA Malawi

  10. Effects de l’application de PHAST • 3 villages entre phase d’application, réflexion et nouvelles initiatives: 2 ont eu PHAST, 1 village pilot du centre de sante (intense follow-up) • 3 villages: début de l’ application: 2 PHAST, 1 autre formation • 5 villages: peu de connaissance: Non Phast sr évaluation projets eau IA Malawi

  11. Participation dans l’ exécution Participation en donnant l’information Participation en donnant des avis Participation comme consultant Prise de décision OK bonne participation OK villageois donnent beaucoup d’information Limité Pas clair: peu d’ouverture Peu d’opportunité pour négocier L’échellle de participation sr évaluation projets eau IA Malawi

  12. Quelques réflexions • Prise de décision: influencée • Augmentation des capacités: • Réflexion • Discussion • Négociation • Estime de soi-même; confidence en soi sr évaluation projets eau IA Malawi

  13. conclusions • PHAST est considéré comme une formation participative et a prouvé ces valeurs • PHAST comme appliqué actuellement n’exploite pas suffisamment: • L’augmentation de l’appropriation • L’augmentation des capacités sr évaluation projets eau IA Malawi

  14. recommendation • Faire le choix: • Ou l’exécution et le fonçage de puits est le plus important • Ou l’ empowerment et renforcement des capacités • Arguments for the second • Comités forts sont indispensable pour la maintenance et pour la pérennité (voir pérennité) • Processus de décentralisation et PRSP commencé par le gouvernement sr évaluation projets eau IA Malawi

  15. recommendation • considérer PHAST comme une approche et garantir que cette approche est reflété dans l’ organisation • Avoir une confidence et croyance dans des personnes: elles ont des capacités , des connaissances et peuvent participer dans les prises de décision sr évaluation projets eau IA Malawi

  16. Investir en personnes et formateurs • PHAST est un métier, demande beaucoup d’expériences, capacités, connaissance des dynamiques de groupes, une flexibilité etc., sr évaluation projets eau IA Malawi

  17. Une approche processus au niveau du village • Respecter les phases de PHAST : analyse, faire des choix, élaboration de plan d’action sanitaire au niveau de village (indicateurs pour les résultats ), suivi par les comités, si nécessaire adapter le plan, évaluation et apprendre et commencer nouvelle phase... sr évaluation projets eau IA Malawi

  18. conséquences • Processus qui prend du temps • Intensive en terme de suivi • Un facilitateur ne peut accompagner que quelques villages (10) • Besoin d’un réseau avec d’autres acteurs pour garantir que d’autres besoins surgissent ils peuvent être pris en charge par d’autres (agriculture, éducation…) sr évaluation projets eau IA Malawi

  19. Pérennité des systèmes d’eau aspects qui influencent l pérennité Appropriation par la communauté Les bénéficiaires se sentent responsables Fonctionnement et capacités des comités, Développement institutionnel Collaboration avec autres acteurs Cohérence avec les politiques de l’état Institutionnel set up Effectivité des centres de maintenance Aspects économiques Aspects institutionnel Aspects Techniques Aspects Socio-cultural sr évaluation projets eau IA Malawi

  20. Appropriation • Indicateurs de l’appropriation: • Fières des réalisations, contribution des fonds, maintenance de l’environnement, acceptation et respect pour le comité • Analyse des comités (scoring sur base de ces indicateurs): • 100%=1 comité, 75%=3 comité, 50%=1 comité, 25%=3 comité et o%=2 comité sr évaluation projets eau IA Malawi

  21. Functionnement et capacités des comités d’eau • Les rôles comme vus par les membres des comités: nettoyer les points d’eau; sensibiliser les gens sur l’hygiëne, • Dans la plupart des cas peu de finances disponibles • Observations: • villageois perçoivent les comités comme demandés par les bailleurs, pas comme des véhicules de développement • leadership capacités = bas • Eléments de développement organisationnel comme vision, objectives à long terme, règlement interne, régulations, by laws, transparence, record keeping…) sr évaluation projets eau IA Malawi

  22. Conclusion appropriation • Dans la plupart des cas pas suffisant pour garantir la pérennité • Measures à prendre: • Donner plus d’importance sur la formation des leadeurs, le suivi des groupes, augmentation des capacités organisationnelles • Être clair et transparent sur le rôle et les responsabilités du comité (rôle durant le PHAST, après…) • Investir dans des études de feasabilité et négocier dès le début avec le comité sur l’utilisation des points d’eau traditionnels, maintenance, des alternatives, ..(voir PHAST) • Demander à part les contributions en nature une petite contributions financière sr évaluation projets eau IA Malawi

  23. Collaboration avec autres organizations et stakeholders • Agences multi national– UNICEF: fonds pas d’assistance technique • Niveau national et district : peu de collaboration • Niveau Area (local) - peu de contact (pas de collaboration) réelle) • Avec autres ONGs – peu de contact avec Water Aid et Care • Niveau local – IA installe des structures propres • Avec autres acteurs sur le terrain:: informer mais pas de vrai collaboration sr évaluation projets eau IA Malawi

  24. Inter Aide approche et approche du gouvernement • Bonne adéquation; IA s’intègre dans la politique sr évaluation projets eau IA Malawi

  25. Système de maintenance • Comités de points d’eau, • réseau d’artisans, • points de vente des pièces de rechange • Centre de maintenance sr évaluation projets eau IA Malawi

  26. 1. Comités de points d’eau Aspects économiques - maintenance demande des comités forts qui sont capables d’obtenir plus de 2 000 Kwacha’s par an -22% des WPCs à Chadza et 63% à Kalolo n’ont pas de fonds pour la maintenance. - obtenir des fonds par des travaux exécutés (piece work) pour d’autres. Seulement possible à certains moments. - contributions mensuelles difficiles à gérer (pas de confiance) sr évaluation projets eau IA Malawi

  27. Aspects institutionnelles • En plus de 50% des cas pas acceptés par les bénéficiaires • Capacités des membres des comités= limités • Support du Village Headmen, mais pas tout les headmen sont suffisamment forts • pas de networking au niveau local • Pas assez de communication sur les roles du comité, place dans le village, • Peu de co-ordination avec autres comités dans les villages (well being committee, tree planting committee…) sr évaluation projets eau IA Malawi

  28. Aspects techniques • Les formations VLOM ont laissé des capacités techniques au niveau des villages et dans les comités. • maintenances préventives et réparations pas faites à temps . Problème d’argent sr évaluation projets eau IA Malawi

  29. Aspects Sociaux culturels • L’installation des comités est liée au projet, pas à des entités de développement • Comités pas toujours acceptés par les bénéficiaires même si les membres sont élu • Village Headmen ont une influence sur le comité sr évaluation projets eau IA Malawi

  30. 2. Artisans • Aspects Economiques • Nombres des contrats par artisan très différents e.g.Mazengera, • dès 17 artisans , 5 ont entre 8-33 contrats. 10 ont moins de 4 contrats. Beaucoup des points d’eau n’ont pas de contrat • La plupart des artisans se sentent employeur d’IA, s’identifient beaucoup avec IA • Les bénéfices des contrats pour Mjigo Usafe and Madzi ndi Moyo sont insuffisants (Mijogo:14 750 K in 2003) sr évaluation projets eau IA Malawi

  31. Aspects techniques • Bonnes capacités techniques, bien formés, • Contrats sont clairs et garantissent travail de qualité sr évaluation projets eau IA Malawi

  32. Aspects Sociaux culturels • Procédures de selection des artisans sont importantes • Pas des représentation des femmes sr évaluation projets eau IA Malawi

  33. Conclusions artisans • La stratégie de former des personnes bien choissies doit continuer. Les changes sont grandes qu’ils restent dans la région, qu’ils sont acceptés par les villageois , continueront à rendre services mêmes s’ils ne gagnent pas suffisamment • Important est que eux trouvent leur propre ‘way of doing’. Le projet peu leur donner des contrats • Un bon suivi reste important. sr évaluation projets eau IA Malawi

  34. La valeur ajouté des artisans aux comités doit être clair. • Les avantages des contrats est que les comites sont garantis d’une service de qualité à des prix raissonables. • Dèsadvantage est le temps investi et la dépendance des centres sans que le revenu est suffisant pour les centres sr évaluation projets eau IA Malawi

  35. Centres de maintenance • Aspects économiques • Pérennité??? Les villageois ne sont pas en mesure de payer le prix réel (salaire du technicien, coût de transport…) d’une réparation sr évaluation projets eau IA Malawi

  36. Aspects institutionnels • dependent de Inter Aide. Important de les transformer en petite entreprise • Avec un comité de gestion pour donner des directions (balance entre privé et services pour les comités..) sr évaluation projets eau IA Malawi

  37. Pièces détachés • Aspects économiques • Niveau du comité • Pièces disponibles aux points de vente • Dans des comités forts des pièces sont disponibles • L’argent est le facteur limitatif • Niveau points de vente • Turn over et profits très limités sr évaluation projets eau IA Malawi

  38. Recommandations • Points de vente: bonne stratégies, ceux intéressés et profitables resteront • Intégrer le secteur privé existant • Pour la restockage des points de vente, les marges de profits ne suffissent pas pour que un point de distribution peut survivre seulement en distribuant des pièces détachées. sr évaluation projets eau IA Malawi

  39. Suivi et évaluation • Beaucoup d’information est collectée à des moments réguliers index sanitaire, questionnaires, interviews... • Bons instruments d’avoir une idée des tendances et de faire le suivi d’une manière générale sr évaluation projets eau IA Malawi

  40. Quelques remarques • La fiabilité des données: • Triangulation reste nécessaire sr évaluation projets eau IA Malawi

  41. L’utilisation des données: • Co-ordinator et PO utilisent l’information, formulent des recommandations et les présentent au team . Pas assez de communication • Informer et discuter avec le staff et les communautés pas vue comme un processus de réflexion sr évaluation projets eau IA Malawi

  42. Résultats de suivi pas suffisamment intégrés dans des phases nouvelles, des actions nouvelles (p.e. PHAST) sr évaluation projets eau IA Malawi

  43. sr évaluation projets eau IA Malawi

  44. Suivi intégré dans le PHAST • Analyse (différents tools: map, contamination routes, transects in village, problem tree…) • Stratégie et plan sanitaire du village, négociation des indicateurs, plan d’action • Les comités collectent l’information sur activités et indicateurs -> ils traitent l’information sr évaluation projets eau IA Malawi

  45. Facilitateur fait suivi et assiste la mise en place du système de suivi. DSi le système fonctionne le comité l’informe • Project reçoit l’information des villages -> apprentissage sr évaluation projets eau IA Malawi

  46. studies • IA a fait des bonnes études importantes pour le secteur eau en Malawi: il faut diffuser ces informations sr évaluation projets eau IA Malawi

  47. Conclusions M&E • Faire une distinction des différents niveaux (water committee, village committee, intervillage, project..) et designer les tâches et responsabilités des personnes impliquées (collecte de données, analyse, conclure…) • Trianguler l’information, discussions et réunions avec les comités restent importants. sr évaluation projets eau IA Malawi

  48. Exploiter les avantages du cadre logique comme instrument de travail et de réflexion. sr évaluation projets eau IA Malawi

  49. En guise de conclusion • Pérennité est le grand défi • Moyens au niveau local • Capacités de maintenance et de réparation • Disponibilité des pièces de rechanges sr évaluation projets eau IA Malawi

  50. accountability Good services Performances Providing information Lobby and advocacy NGO, organisation Empowerment Capacity building Service providers Artisans, HAS, WMA, maintenance service, GVH, local existig contractors District autorities, politicians, government departments at district level Clients, water users Water is a right : right based approach sr évaluation projets eau IA Malawi