Download
sodium dans l alimentation hypertension et sant n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Sodium dans l’alimentation, hypertension et santé PowerPoint Presentation
Download Presentation
Sodium dans l’alimentation, hypertension et santé

Sodium dans l’alimentation, hypertension et santé

102 Views Download Presentation
Download Presentation

Sodium dans l’alimentation, hypertension et santé

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Sodium dans l’alimentation, hypertension et santé Nom du présentateur Établissement Appuyé par:

  2. Aperçu

  3. Hypertension Important facteur de risque de décès et d’invalidité

  4. Hypertension Tabagisme Hypercholestérolémie Bas poids corporel Pratiques sexuelles dangereuses IMC élevé Sédentarité Consommation excessive d’alcool Fumée de combustibles solides Carence en fer 0 1 2 3 4 5 6 7 8 Mortalité attribuable (En millions; total 55 861 000) Proportion de décès attribuables aux principaux facteurs de risque à l’échelle mondiale (OMS 2000) Ezzati et al. WHO 2000 Report. Lancet. 2002;360:1347-1360.

  5. Lésions aux organes dues à l’hypertension Maladie cérébrovasculaire - ischémie cérébrale transitoire - AVC ischémique ou hémorragique - démence vasculaire Rétinopathie hypertensive Dysfonction ventriculaire gauche insuffisance cardiaque congestive Coronaropathie - infarctus du myocarde - angine de poitrine Néphropathie chronique - néphropathie hypertensive TFG < 60 mL/min/1,73 m2) - albuminurie - IR terminale - dialyse Maladie vasculaire périphérique - claudication intermittente

  6. Hypertension Facteur de risque cardiovasculaire Une pression artérielle systolique > 115 mmHg augmente : l’incidence globale de maladie cardiaque et d’AVC de 50 % l’incidence d’AVC de 60-70 % L’hypertension (TA >140/90 mmHg) augmente : l’incidence d’insuffisance cardiaque de 50 % l’incidence de crise cardiaque de 25 % l’incidence d’insuffisance rénale de 20 %

  7. 14 16 18 20 14 16 18 20 0 4 6 8 10 12 0 4 6 8 10 12 2 2 Le risque d’hypertension augmente avec l’âge Risque d’hypertension (%) Risque d’hypertension (%) 100 100 Femmes Hommes 80 80 60 60 40 40 20 20 0 0 Années de suivi Années de suivi Risque futur d’hypertension artérielle chez des hommes et des femmes normotendus âgés de 65 ans JAMA 2002: Framingham data.

  8. Le risque de mortalité due à l’ACV augmente avec l’âge 80-89 ans 70-79 ans 60-69 ans 50-59 ans Mortalité due à l’ACV (risque absolu et IC95 %) Pression artérielle systolique (mmHg) Lancet 2002;360:1903-13

  9. L’hypertension est prévalente et dispendieuse 25 * 20 Examens médicaux de routine Millions de visites/année Infection respiratoire aiguë Dépression 15 Diabète Hypertension 10 5 0 Raisons des consultations de médecins au Canada * Les antihypertenseurs représentent l’une des catégories de médicament les plus dispendieuses Source: IMS HEALTH Canada 2002. http://www.imshealthcanada.com/

  10. Facteurs de risque d’hypertension liés au mode de vie • Obésité • Consommation excessive d’alcool • Sédentarité • Tabagisme • Apport insuffisant de fruits et légumes • Apport insuffisant de produits laitiers • Apport alimentaire élevé en sodium

  11. Résumé • L’hypertension est un facteur de risque important de mortalité et d’invalidité • L’hypertension est un facteur de risque cardiovasculaire majeur • L’hypertension est très répandue et a un impact considérable sur l’utilisation des ressources de soins de la santé • Des aspects des habitudes de vie influencent la pression artérielle, y compris l’apport alimentaire en sodium

  12. Sel, sodium et hypertension

  13. Un apport élevé en sel dans l’alimentation augmente les décès dus à l’AVC à travers le monde Décès dus aux AVC (par 100 000 personnes par année) Adaptation de Perry, IJ et al. J Hum Hypertens, 1992; 6:23-25

  14. Décès dû à la CP Décès dû à la MCV Tous les décès 1.75 1.50 Apport élevé en sel 1.25 Risque relatif 1.00 Apport plus faible en sel 0.75 0.50 Un apport élevé en sel augmente le risque de décès He FJ, MacGregor GA. a meta-analysis of randomized trials. Implications for public health. J Hum Hypertens 2002;16:761-770

  15. Sodium ou sel ? La limitesupérieure (LS) actuelle pour la santé 2300 mg de sodium est d’environ : • 100 mmol de sodium • 5,8 g (5800 mg) de sel (NaCl) • 1 cuillérée à thé de sel

  16. Des organismes nationaux et internationaux de science et de santé ont conclu qu’un apport élevé en sodium : • augmente la pressionartérielle • pose un risque pour la santé

  17. Dans des études sur des animaux, un apport alimentaire élevé en sodium augmentait lapressionartérielle

  18. Un apport excessif en sel augmente la PA chez les animaux Rats Porcs Souris Chiens Lapins Poulets Babouins Chimpanzés Singes verts Singe-araignée • Ces études nous ont permis d’obtenir de l’information détaillée sur la manière dont le sel peut influencer la PA • son effet avec le temps • les mécanismes sous-jascents • son effet potentiel chez l’humain

  19. Résultats d’études sur des animaux : • Un apport excessif en sel peut entraîner une augmentation lente et progressive de la PA. • Avec le temps, la restriction de l’apport en sel n’est plus suffisante pour rétablir la PAà un niveau normal. • Une restriction drastique de l’apport en sel peut sous-estimer les effets cumulatifs d’une exposition sodique prolongée. Van Vliet et al, 2006

  20. Sommaire des études sur les animaux • L’effet d’un apport excessif en sel sur l’élévation de la PA semble être une caractéristique générale des mammifères, y compris les êtres humains. • 2. Les effets du sel sur la PA sont complexes et comportent des composantes distinctes: • - intenses vs lentes et progressives • - réversibles vs irréversibles • 3. Plusieurs systèmes et mécanismes dans l’organisme contribuent à l’effet du sel sur la PA Composantes de l’hypertension due à l’apport en sel Changement de la PA Composante irréversible Changement de la TA : Composantes réversibles Apport en sel

  21. Mécanismes rénaux de l’hypertension sodium-dépendante

  22. Mécanismes rénaux de l’hypertension sodium-dépendante • Apport élevé soudain en sodium • - Rétention liquidienne par le rein  PA • Apport élevé chronique en sodium • - Perturbation du seuil rénal d’élimination sodique diminution de l’élimination de sodium • -  Résistance périphérique • - Vasodilatation inférieure à la normale suite à l’apport de sodium Nat. Med. 2008 14:64

  23. Sensibilité prononcée au sel et PA La sensibilité au sel est illustrée par la relation entre l’apport de sel et la PA («natriurèse par la pression» ou «courbe de fonction rénale»)

  24. Facteurs influençant la sensibilité au sel de la pression artérielle • Retard de croissance intra-utérine (RCIU) • Nombre réduit de néphrons • Néphropathie • Inflammation, atteinte rénale, etc. • Anomalies génétiques • Agents exogènes (ex. acétate de désoxycorticostérone) • Vieillissement -  élimination du sodium

  25. Preuves chez les humains d’un lien entre un apport alimentaire élevé en sodium et l’hypertension

  26. 4 2 0 -2 Changement de la pression artérielle systolique (TAS) (mmHg) -4 Normotendus -6 -8 Hypertendus -10 -12 -130 -50 -70 -90 -110 -30 Changement du sodium urinaire (mmol/24 h) Une réduction de l’apport en sodium diminue la PAS He FJ, MacGregor GA. a meta-analysis of randomized trials. Implications for public health. J Hum Hyptens 2002;16:761-770

  27. Effet d’une réduction modeste de l’apport en sel pendant une période prolongée sur la pression artérielle : méta-analyse* Critères du compte-rendu de Cochrane pour les études sur le sodium à inclure dans l’analyse : • Randomisation des sujets aux groupes de traitement/témoin • Réduction de l’apport alimentaire en sodium >920 mg/jour • Durée >4 semaines • Aucune intervention concomitante Sujets hypertendus (20 études) – Âge médian de 50 ans (variant entre 24 et 73 ans) Sujets normotendus (11 études) – Âge médian de 47 ans (variant entre 22 et 67 ans) * Effect of longer-term modest salt reduction on blood pressure (Review) The Cochrane Library 2006;3:1-41

  28. Un apport réduit en sodium alimentaire diminue la pressionartérielle chez les adultes hypertendus 20 études : 802 sujets Sodium alimentaire réduit de 1800 mg/jour à partir d’un apport initial de 2800-4400 mg/jour à 1300-2875 mg/jour Pression artérielle réduite de 5,1/2,7 mmHg * Effect of longer-term modest salt reduction on blood pressure (Review) The Cochrane Library 2006;3:1-41

  29. Un apport réduit en sodium alimentaire diminue la pression artérielle chez les adultes normotendus 11 études : 2 220 sujets Sodium alimentaire réduit de 1700 mg/jour à partir d’un apport initial de 2900-4600 mg/jour à 1300-3100 mg/jour Pression artérielle réduite de 2,0/1,0 mmHg * Effect of longer-term modest salt reduction on blood pressure (Review) The Cochrane Library 2006;3:1-41

  30. Effets d’une réduction prolongéede l’apport en sodium PAS (mm Hg) Apport + élevé (Référence) Nbre de semaines de réduction du sodium Obarzanek, E et al. Hypertension 2003; 42:459-467

  31. Apport réduit en sel dans le cadre d’un régime alimentaire sain Méthodologie : 412 adultes randomisés (PA, statut, race, sexe variés) dans les groupes suivants : • Régime témoin – apport faible en fruits, légumes et produits laitiers, typique du régime alimentaire américain • Régime DASH – apport élevé en fruits, légumes et produits laitiers à faible teneur en gras, apport réduit en gras • Régime suivi pendant 30 jours consécutifs, ordre de chaque niveau d’apport en sel déterminé au hasard DASH-Sodium Collaborative Research Group. Effects on blood pressure of reduced dietary sodium and the Dietary Approaches to Stop Hypertension (DASH) diet. N. Engl. J. Med. 2001; 344:3-10

  32. Résultats : régime et apport en sel NEJM 2001; 344:3-10

  33. Une restriction de l’apport en sodium réduit la PAchez les enfants et les nourrissons • Enfants (moyenne d’âge de 13 ans) • Apport réduit de 42 % en sodium alimentaire • PA réduite de 1,17/1,29 mmHg • Nourrissons (âgés de moins d’un an) • Apport réduit de 54 % en sodium alimentaire • PAS réduite de 2,47 mmHg Hypertension 2006;48:861-9

  34. Sommaire • Un apport élevé en sodium alimentaire augmente la pression artérielle, ce qui pose un risque pour la santé • Une diminution de l’apport en sodium réduit la pression artérielle • D’autres facteurs alimentaires peuvent également réduire la pression artérielle

  35. Importance de réduire l’apport en sodium pour les Canadiens

  36. Économies en termes de soins de santé au Canada associées à une réduction de la consommation de sel Données du compte-rendu de Cochrane : une diminution de la consommation moyenne de sodium de 1800 mg/jour (de 3500 mg à 1700 mg au Canada) entraînerait : • 1 million de Canadiens hypertendus de moins • Près du double du taux de maîtrise de l’hypertension chez les sujets traités • Économies en termes de coûts des Rx antihypertenseurs de l’ordre de 430 à 538 millions de $ par année Can J Cardiol 2007;23:437-443

  37. Impact de la diminution de la PA en diminuant la consommation de sodium au Canada • Réduction annuelle de l’incidence suivante : • Infarctus du myocarde (5 %) • AVC (13 %) • Insuffisance cardiaque (17 %) • Réduction des coûts des soins de santé associés à une diminution globale prévue de l’incidence de MCV de 8,6 % • $1,7 milliard par année (coûts de 1998) Can J Cardiol. 2008;24:497-501

  38. Effet observé d’une consommation réduite de sodium sur l’incidence d’événements cardiovasculaires dans les études TOHP • Diminution de 25 à 30 % du risque d’événements cardiovasculaires chez les sujets des groupes d’apport réduit en sodium • Réduction de 759 à 1012 mg/jour de l’apport en sodium alimentaire durant l’intervention BMJ 2007;334:885-92

  39. Changement de la MVP, de l’apport en sodium et de la mortalité due aux AVC en Finlande 5600 mg 5600 mg 3360 mg 3360 mg MVP AVC Sodium Karppanen H et al Progress, Cardiovascular Disease 2006;49:59-75

  40. Apport en sodium et obésité • Un apport élevé en sodium alimentaire intensifie la soif et la consommation de liquides • Une grande proportion des liquides consommés contiennent des sucres simples ou de l’alcool et contribuent à l’apport calorique • 20 à 30 % des calories consommées en trop par les enfants et les adolescents proviennent de la consommation de breuvages associés à un apport élevé en sodium • Par conséquent, les régimes à teneur élevée en sodium sont sans doute un facteur important contribuant à l’épidémie d’obésité He et al Salt Intake, Soft Drinks, and Obesity in Children, Hypertension. 2008;51:629-634

  41. Lien entre l’apport en sel et la consommation de liquides chez les enfants et les adolescents Consommation de liquide (g/jour) R=0,40 p<0,001 Apport en sel (g/jour) He et al Salt Intake, Soft Drinks, and Obesity in Children, Hypertension. 2008;51:629-634

  42. Quelle est la quantité de sodium nécessaire ?

  43. Apport de sodium alimentaire pour les adultes • Au Canada et aux États-Unis, on estime qu’un apport adéquat est de 1300 à 1500 mg/jour (selon l’âge) • 2300 mg/jour dépassent la limite supérieure (LS) recommandée pour la santé • Le Programme éducatif canadien sur l’hypertension (PECH) recommande ce qui suit : • Réduire l’apport en sodium à moins de 2300 mg chez les patients normotendus dans le but de prévenir l’hypertension • Chez les patients hypertendus, l’apport en sodium recommandé est de 1500 à 2300 mg/jour DRI, IM 2003

  44. Recommandations de l’apport en sodium Institut de médecine (2003)

  45. Source de sodium dans notre alimentation? • 12 % - contenu naturel des aliments • Sodium «caché» : 77 % provenant des aliments transformés et des aliments servis dans les restaurants • Sodium «conscient» : 11 % du sel ajouté à table (5 %) et dans la préparation des repas (6 %) J Am College of Nutrition 1991;10:383-93

  46. Apport de sodium «caché» chez les adultes canadiens Sous-estimation de 10 à 20 % selon le questionnaire qui ne tient pas compte du sodium ajouté à la cuisson ni à table Health Reports, Vol. 18, No 2, May 2007

  47. Apport moyen de sodium «caché» par province

  48. L’apport en sodium de la majorité des jeunes canadiens dépasse la LS % plus élevé que la LS Limite supérieure 1500mg 1900 2200 2200 Health Reports, Vol. 18, No 2, May 2007

  49. L’apport en sodium de la majorité des adultes canadiens dépasse la LS% plus élevé que la LS Limite supérieure 2300 2300 2300 2300 Health Reports, Vol. 18, No 2, May 2007

  50. Sources de sodium des aliments transformés au Canada % de l’apport total en sodium Health Reports, Vol. 18, No 2, May 2007