Download
cancerologie generale n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
CANCEROLOGIE GENERALE PowerPoint Presentation
Download Presentation
CANCEROLOGIE GENERALE

CANCEROLOGIE GENERALE

283 Views Download Presentation
Download Presentation

CANCEROLOGIE GENERALE

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. CANCEROLOGIE GENERALE Docteur Josiane OTTO 2010

  2. EPIDEMIOLOGIE TRAITEMENTS SPECIFIQUES CHIMIOTHERAPIE (RADIOTHERAPIE) (CHIRURGIE) HORMONOTHERAPIE THERAPIES CIBLEES TRAITEMENTS NON SPECIFIQUES TRAITEMENTS ANTI-EMETIQUES FACTEURS DE CROISSANCES BIPHOSPHONATES INDICATIONS PLAN DU COURS

  3. EPIDEMIOLOGIE

  4. Taux d ’incidence : nombre de nouveaux cas diagnostiqués / population générale, par unité de temps et de lieu Taux de mortalité : nombre de décès / population générale, par unité de temps et de lieu DEFINITIONS

  5. Incidence : registres de cancers Mortalité : certificats de décès SOURCES DES DONNEES

  6. E n 2004 : première cause de mortalité 152 708 décès = 30% des décès Chez l ’homme : première cause de mortalité = 34.5% des décès Chez la femme : deuxième cause de mortalité = 25.2% des décès après les pathologies cardio-vasculaires MORTALITE PAR CANCER EN FRANCE

  7. MORTALITE EN FRANCE

  8. Évolution dans le temps Hommes : augmentation entre 1950 et 1987 (+ 54%), en diminution depuis 1987 (-16%) Femmes : diminution continue (-20% entre 1960 etn 2002) MORTALITE PAR CANCER EN FRANCE

  9. Variations avec l’âge Le risque de mourir d’un cancer augmente avec l’âge Cancer = première cause de décès entre 35 et 70 ans MORTALITE PAR CANCER EN FRANCE

  10. 4 localisations provoquent > 10 000 décès/an Poumon (27 000 décès) Cancers colo-rectaux (16 000 décès) Sein (12 000 décès) Prostate (10 000 décès) MORTALITE PAR CANCER EN FRANCE

  11. En 2000 : 280 000 nouveaux cancers diagnostiqués Entre 1980 et 2000 : incidence+ 30% Très sensibles aux pratiques diagnostiques et/ou de dépistage INCIDENCE EN FRANCE

  12. Augmentation de l’incidence Augmentation de l’incidence Modification de la structure d’âge Modification du risque de cancer INCIDENCE EN FRANCE

  13. L’augmentation du nombre de décès est inférieure à celle prédite par les changements démographiques Le risque de décéder d’un cancer a diminué de 9% entre 1980 et 2000 Progrès thérapeutique Diagnostic de tumeurs de meilleur pronostic MORTALITE ET INCIDENCE

  14. LES MOYENS THERAPEUTIQUES

  15. LA CHIMIOTHERAPIE

  16. Chimiothérapie : mauvais terme consacré par l’usage Synonymes - Cytostatiques - Antimitotiques LA CHIMIOTHERAPIE

  17. Cytotoxicité directe : action sur l’ADN Action non spécifique : toxicité Action à un moment du cycle (mitose) ou à plusieurs niveaux du cycle PRINCIPES GENERAUX

  18. PRINCIPES D’UTILISATION DE LA CHIMIOTHERAPIE

  19. Monochimiothérapie Polychimiothérapie augmentation de l ’intensité thérapeutique PRINCIPES D’UTILISATION DE LA CHIMIOTHERAPIE

  20. Choix des drogues Médicament actif en monothérapie Mécanisme d’action permettant d’espérer un effet, si possible synergique ou au moins additif Pas de résistance croisée Si possible toxicités non cumulatives PRINCIPES D’UTILISATION DE LA CHIMIOTHERAPIE

  21. PRINCIPES D’UTILISATION DE LA CHIMIOTHERAPIE Bénéfice établie des poly-chimiothérapies Sein adjuvant Sein métastatique Ovaire Colon adjuvant ou métastatique Poumon métastatique, adjuvant ORL Lymphomes non Hodgkiniens Maladie de Hodgkin 32

  22. Traitement séquentiel J21 ou J28 : récupération hématologique Traitement hebdomadaire Chimiothérapie avec injection intercalaire Protocole alterné PRINCIPES D’UTILISATION DE LA CHIMIOTHERAPIE

  23. Voies d’administration IV : la plus fréquente Per os : en développement IM très rarement Intra-thécale PRINCIPES D’UTILISATION DE LA CHIMIOTHERAPIE

  24. TOXICITES DE LA CHIMIOTHERAPIE

  25. Communes : hématologique, digestive, alopécie Spécifiques à certains produits : rénale, cystite hémorragique, cardiaque, pulmonaire, neurologique A long terme : stérilité, leucémies secondaires TOXICITES DE LA CHIMIOTHERAPIE

  26. Toxicité limitante Les trois lignées peuvent être touchées - Neutropénie - Anémie - Thrombopénie TOXICITE HEMATOLOGIQUE

  27. Définition Neutrophiles < 500/mm³ 8 à 10 jours après la chimiothérapie La gravité ( =risque infectieux) dépend de 2 facteurs la durée la profondeur NEUTROPENIE

  28. Évolution des neutrophiles après chimiothérapie

  29. Neutropénie fébrile àAntibiothérapie en urgence Neutropénie non fébrile à Maintien à domicile avec surveillance NEUTROPENIE : CAT

  30. Action prolifération et différenciation de la lignée des granuleux  réduit la durée de neutropénie  ne modifie pas le nadir Objectifs Réduire les complications infectieuses Augmenter la dose-intensité Améliorer la survie G-CSF

  31. ACTION DU G-CSF

  32. Produits Granocyt®, Neupogène®, Neulasta® Mode d’administration SC, IV 1 fois par jour 5 à 1à jours (J7 à J12) 1 fois par cycle G-CSF

  33. Plus tardive, Installation progressive Causes multiples associées :inflammatoire, carentielle, hémorragique Critères transfusionnels : - tolérance (comorbidité, âge) - Hémoglobine < 7 g/100 ml ANEMIE

  34. Protéine régulatrice de la production des GR Indications Anémie < 10 g/ml, perte de 2g après le premier cycle, limiter les risques liés aux transfusions, mauvaise tolérance de l’anémie Produits : Eprex®, Néorecormon®, Aranesp® Modes d’administration: sous-cutanée, 1 à 3 fois par semaine (ERYTHROPOIETINE)

  35. 10 à 12 jours après la chimiothérapie Risque hémorragique / critères transfusionnels : Taux < 10 000/mm³ Taux < 20 000/mm³ : si signes hémorragiques ou facteurs de risque hémorragique Indication:la transfusion plaquettaire n’a d’intérêt que pour passer un cap aigu THROMBOPENIE

  36. Nausée – vomissement Mucite TOXICITE DIGESTIVE

  37. Effet secondaire fréquent Trois types Nausées – vomissements aigus (dans les 24 heures) Nausées – vomissements retardés (entre 24 et 144 heures) Nausées – vomissements anticipés NAUSEES - VOMISSEMENTS

  38. Facteurs liés au patient : Sexe féminin Age < 30 ans Terrain anxieux ATCD de chimiothérapie mal tolérée Facteurs liés à la chimiothérapie : Nombre et type de produits Dose Mode d’administration NAUSEES - VOMISSEMENTS

  39. Bonne évaluation au départ Traitement préventif +++ Association Emend® + Anti-HT3 + corticoïde Anti-HT3 + corticoïde Anti-dopaminergique + corticoïde Voies : parentérale (IV), orale (lyoc), suppositoire Anxiolytiques NAUSEES - VOMISSEMENTS