Download
rapports sur le rendement dans le secteur public le 1 er mars 2006 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Rapports sur le rendement dans le secteur public Le 1 er mars 2006 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Rapports sur le rendement dans le secteur public Le 1 er mars 2006

Rapports sur le rendement dans le secteur public Le 1 er mars 2006

99 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Rapports sur le rendement dans le secteur public Le 1 er mars 2006

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. FORMATION ET DÉVELOPPEMENT DE L'EMPLOI TRAINING AND EMPLOYMENT DEVELOPMENT Rapports sur le rendement dans le secteur public Le 1er mars 2006

  2. Introduction • Rapports sur le rendement dans le secteur public • Réseaux de dialogue de l’IAPC • Échanges de connaissances et promotion de l’éducation • Publications telles que le no 16 de Nouvelles Directions et Les citoyens d’abord 4

  3. Tendances

  4. Tendances • Imputabilité accrue grâce à des indicateurs de rendement – résultats et produits • En permanence • Rapport Gomery – Rétablir l’imputabilité

  5. Programme du Parti conservateur du Canada La première mesure législative, la Loi sur la responsabilité fédérale, servira de complément au Rapport Gomery. Renforcer les fonctions de vérification et la responsabilité au sein des ministères. Tendances (suite)

  6. Tendances (suite) • Discours sur l’état de la province du Nouveau-Brunswick • Publication du 4e rapport sur les progrès réalisés relativement au Plan de prospérité • croyance dans l’imputabilité • permet de voir ce que nous devons faire de plus • 5 objectifs dans 5 domaines clés : éducation, emplois, mieux-être, environnement et inclusion.

  7. Vers un meilleur avenir • Le Plan de prospérité du Nouveau-Brunswick 2002-2012 • 4 piliers • Investir dans la population • Créer un contexte fiscal et commercial compétitif • Choisir l’innovation • Bâtir l’infrastructure stratégique

  8. Le Plan de prospérité du N.-B. (suite) • « Pour atteindre la prospérité, il nous faut viser la prospérité ». • Objectifs de prospérité pour dix ans : • Prospérité économique • Prospérité en matière d’emploi • Prospérité en matière de revenu

  9. Le Plan de prospérité du N.-B. (suite) • Objectifs de compétitivité pour dix ans : • Innovation • Productivité • Vocation exportatrice

  10. Compte rendu – Plan de prospérité • Chaque année, le gouvernement fait paraître un compte rendu – Progrès vers un meilleur avenir • p. ex. Prospérité en matière d’emploi – Le N.-B. augmentera son ratio d’emplois par rapport à la population en âge de travailler (indiqué par rapport à la moyenne nationale) de cinq points de pourcentage afin d’atteindre ou de dépasser 95 % de la moyenne canadienne d’ici 2012. • Le rapport rendu public en février 2005 a montré une hausse à ce chapitre, le ratio étant passé de 55,4 %, en 2000, à 56,8%, en 2003, soit une augmentation de 90,4 % de la moyenne nationale en 2000 à 91 % en 2003.

  11. Le Plan de prospérité du N.-B. (suite) • Le MEPF joue un rôle clé dans la réussite du Plan de prospérité. • Principal responsable du pilier Investir dans la population (IDP). • Objectif stratégique : Le Nouveau-Brunswick possède une main-d’œuvre scolarisée, formée, qualifiée et adaptable, appuyée par une culture de l ’acquisition continue du savoir.

  12. Le Plan de prospérité du N.-B. (suite) • IDP - 4 pierres angulaires • Plan d’apprentissage de qualité • Formation et recyclage professionnels • Recrutement, maintien en poste et rapatriement • Réduction des obstacles au travail

  13. Cadre stratégique du MEPF – 2002-2012 • Soutient et décrit notre contexte par rapport au Plan de prospérité. • Définit notre vision, notre mission, nos valeurs et nos principes opérationnels. • Décrit les défis fondamentaux que nous devons relever afin d’atteindre les objectifs visés par le Plan de prospérité.

  14. Plan stratégique 2002-2004 • Le Plan stratégique 2002-2004 est le document d’accompagnement du cadre stratégique de FDE. • Il décrit les mesures stratégiques et les activités connexes qui orienteront notre apport au Plan de prospérité du Nouveau-Brunswick.

  15. Plan stratégique 2005-2008 • Le Plan stratégique 2005-2008 fait fond sur le plan précédent afin d’assurer un avenir meilleur à la population néo-brunswickoise. • Il tient compte des améliorations réalisées depuis la mise en œuvre du dernier plan : • des orientations stratégiques plus clairement définies; • une imputabilité accrue grâce à des indicateurs de performance qui permettent d’évaluer la mesure dans laquelle nous atteignons les buts et objectifs stratégiques visés par les programmes et les services que nous offrons.

  16. Plan stratégique 2005-2008 • Le rendement à l’égard des mesures en question sera guidé par la vision, la mission, les valeurs et les principes opérationnels établis dans notre Cadre d’action stratégique, 2002-2012.

  17. Exemples d’indicateurs de rendement • Objectif – Accroître l’accès et la réussite quant à l’éducation et à la formation des adultes. • Indicateurs de rendement : • Augmentation du nombre d’apprenants adultes qui suivent des cours d’alphabétisation pour la première fois. • Augmentation du pourcentage d’apprenants adultes qui améliorent leur capacité de lecture et d’écriture de l’équivalent d’une année d’études, intégralement ou partiellement, au cours d’un programme. • Augmentation du nombre de produits d’apprentissage en ligne destinés aux adultes offerts par le ministère. • Augmentation du nombre de personnes qui terminent avec succès les programmes du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick ou les programmes d’apprentissage ou de certification.

  18. Un pas de plus • En 2005, on a établi des indicateurs de rendement associés à des objectifs précis pour toutes les divisions et les directions ainsi que pour tous les programmes, ce qui illustre davantage notre engagement envers l’accroissement de l’imputabilité. • L’inclusion des indicateurs définis dans le Plan stratégique 2005-2008 du ministère.

  19. Surveillance et rapports • Tous les automnes, la Direction de la planification stratégique et de la coordination ministérielle préparera un rapport sur notre rendement en ce qui a trait aux programmes et aux services. • Ce document comprendra des suggestions à l’intention de la haute direction concernant l’établissement de nouveaux objectifs et indicateurs ou la révision de ceux qui sont déjà en place, selon les besoins.

  20. Surveillance et rapports • Les réalisations clés accomplies à l’égard des objectifs de l’exercice précédent concernant les programmes et les services seront publiées dans le rapport annuel du ministère. • Un compte rendu se fera aussi par l’entremise des Comptes publics.

  21. Questions?