Download
restitution des r sultats provisoires de l tude n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Restitution des résultats provisoires de l’étude PowerPoint Presentation
Download Presentation
Restitution des résultats provisoires de l’étude

Restitution des résultats provisoires de l’étude

238 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Restitution des résultats provisoires de l’étude

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Restitution des résultats provisoires de l’étude Étude diagnostique des dispositifs institutionnels de suivi et d’évaluation des programmes et des projets dans le domaine de la gouvernance au Sénégal Par Mohamadou SY Consultant Mohamadou SY Consultant

  2. Plan de la présentation Introduction Mandat du consultant Démarche méthodologique Principaux résultats Recommandations Conclusion Mohamadou SY Consultant

  3. 1. Introduction • Intérêt marqué et partagé pour la promotion de la bonne gouvernance; • Bonne gouvernance constitue 4eme axe DSRP du Sénégal (2006-2010); • Souci d’efficacité et d’efficience des projets et programme de lutte contre la pauvreté Mohamadou SY Consultant

  4. Importance du suivi évaluation dans le cycle de vie du projet; • Défi d’institutionnalisation de pratiques évaluatives au niveau des administrations publiques, du secteur privé et des organisations de la société civile au Sénégal Mohamadou SY Consultant

  5. 2. Mandat du consultant produire des outils de diagnostic des systèmes de suivi et évaluation 3. Mandat du consultant analyser les dispositifs de suivi évaluation des projets et des programme de bonne gouvernance formuler des recommandations pour l’amélioration des pratiques évaluatives. Mohamadou SY Consultant

  6. 3. Démarche méthodologique de l’étude Étude qualitative articulée autour d’une démarche en 8 étapes: • Rencontre avec les commanditaires de l’étude pour développement une compréhension commune des TDR; • Proposition d’une note d’orientation méthodologique de l’étude Mohamadou SY Consultant

  7. Revue documentaire • Conception des études de collecte des données (guides d’entretien + fiches d’exploitation documentaire) • Collecte des données/enquêtes de terrain auprès des responsables de projets/programmes et/ou de suivi évaluation Mohamadou SY Consultant

  8. Exploitation des données; • Rédaction du rapport provisoire; • Restitution des résultats. Mohamadou SY Consultant

  9. Groupes cibles des enquêtes: 1. Partenaires techniques et financiers (4): PNUD, USAID, ACDI, MCA; 2. Projets (9): PRECAREF, PCRBF, PA/PNBG, CPI, PNDL, CSPL, PSJ, CNLCC; 3. Secteur privé (3): MDES, CNES, CNP; 4. Société civile (2): Forum Civil, ONDH. Mohamadou SY Consultant

  10. 4. Principaux résultats 1.En dépit de l’intérêt porté à la bonne gouvernance, les PTF sont peu satisfaits des pratiques en suivi évaluation: • Problème de fiabilité des données statistiques • Manque de coordination dans la collecte des données entre différents ministères • Rapports soumis insistent sur les activités au détriment des résultats (approche GAR quasi absente) Mohamadou SY Consultant

  11. Renseignement des indicateurs de mesure quasi absents des rapports; • Différences dans l’utilisation des outils (cadre logique vs cadre de résultats); • Faible niveau de capitalisation. Mohamadou SY Consultant

  12. 2.Une quasi absence de dispositifs formels de suivi évaluation des projets • Sur 14 projets et organismes étudiés, 1 seul dispose d’un dispositif formel de SE; • Pas de dispositifs formel au niveau des organisations de la société civile; • Pas de dispositifs formels au niveau des organisations du secteur privé Mohamadou SY Consultant

  13. Dispositif existants peu structurés et souvent peu efficaces; • Méthodes de collecte et de traitement des données peu efficaces; • Un seul projet a des ressources humaines dédiées à la fonction SE (dans les autres, cumul de fonctions); Mohamadou SY Consultant

  14. Peu de ressources humaines qualifiées et outillées pour faire le SE; • Suivi évaluation reconnue comme une fonction capitale Contrainte majeure: ressources limitées Mohamadou SY Consultant

  15. 3. Le casse-tête des indicateurs Trois catégories d’indicateurs sont utilisés • Des indicateurs internes tirés de cadre logique de projet; • Des indicateurs externes fournis par les organismes internationaux (TransparencyInt’l); • Des indicateurs mixtes (indicateurs tirés du DSRP et indicateurs de Doing Business) Mohamadou SY Consultant

  16. Indicateurs d’activités privilégiés; • Indicateurs souvent vagues et ; • Indicateurs souvent qualitatifs; • Indicateurs non renseignés de régulièrement ; • Indicateurs de performance peu utilisés. Mohamadou SY Consultant

  17. 4. Des pratiques évaluatives à améliorer • Faible maîtrise des situations de référence des projets; • Pratiques évaluatives non encore suffisamment intégrées comme mode d’apprentissage et d’amélioration continue au sein des projets; • Partage des résultats d’évaluation limité Mohamadou SY Consultant

  18. Initiatives d’évaluation sont toujours exogènes (PTF); • Capitalisation des résultats peu systématisée; • Difficultés de mutualisation des expériences (cloisonnement des initiatives) Mohamadou SY Consultant

  19. 5. Quelques pratiques de suivi évaluation prometteuses • Amélioration du dialogue entre État, secteur privé et société civile sur les problématiques de gouvernance; • Secteur privé impliqué dans les réformes (cas du nouveau code de passation des marchés public); • Société civile active dans la promotion et le suivi du respect des droits humains Mohamadou SY Consultant

  20. Absence de dispositifs formels de suivi évaluation n’est pas synonyme d’absence d’activités de suivi évaluation. • Certains projets ont conçu leurs propres outils de suivi évaluation de leurs activités (cadres logiques, plans d’actions et bases de données Excel); • Partage de résultats à travers des sites web (rapports, aide-mémoire) Mohamadou SY Consultant

  21. 5. Recommandations • Penser la question de la gouvernance de manière inclusive, durable et participative (État, société civile, secteur privé); • Mettre en place un dispositif national ou un observatoire de bonne gouvernance pour minimiser les risques de cloisonnement des projets, les pertes d’information et l’obligation de recourir à des indicateurs « non négociés » et parfois peu pertinents. • Promouvoir une approche systémique de la gouvernance rapports par la capitalisation des expériences et le recours à une fonction de veille; Mohamadou SY Consultant

  22. Résister à la tentation de mettre en place des dispositifs lourds et complexes. Un bon dispositif de suivi évaluation peut être simple mais efficace parce que dynamique et réactif; • Renforcer les capacités en matière de suivi et évaluation des projets ; • Promouvoir la culture de l’évaluation en tant que moyen d’auto apprentissage, d’amélioration continue et de performance. Mohamadou SY Consultant

  23. 6. Conclusion • Bonne gouvernance est un processus irréversible (mondialisation, raréfaction des ressources financière, essor de la démocratie participative); • Institutionnalisation de la fonction de suivi évaluation et promotion de la culture de l’évaluation dans les projets et programme de gouvernance; • Politique de développement humain durable, juste et inclusive indissociable de la promotion de la bonne gouvernance. Mohamadou SY Consultant

  24. Mohamadou SY Consultant