Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Réfléchir pour agir PowerPoint Presentation
Download Presentation
Réfléchir pour agir

Réfléchir pour agir

87 Views Download Presentation
Download Presentation

Réfléchir pour agir

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Centre du livre et de la lecture Poitou-CharenteLes publics au cœur des médiathèquesLa Rochelle, 14 mai 2009 Réfléchir pour agir La vision d’un professionnel des bibliothèquessur les rapports actuels des bibliothèques aux publics et sur la nécessaire évolution des pratiques professionnelles des bibliothécaires Dominique Lahary – dom.lahary@orange.frhttp://www.lahary.fr/pro | http://lahary.wordpress.com Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  2. Paroles d’usagers Un colloque à Villiers-le-Bel le 11 décembre 2009 organisé par le Conseil général du Val d’Oise avec + de 50% d’élus locaux à la tribune préparé par des visites et des films La bibliothèque, outil du lien social Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  3. La bibliothèque, outil du lien social Lomme (Nord) 28000 habitants, 12000 inscrits Extraits des films Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  4. La bibliothèque, outil du lien social Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  5. La bibliothèque, outil du lien social Lomme (Nord) 28000 habitants, 12000 inscrits « On a essayé de ressembler aux gens tout simplement. Ce qui nous intéresse c’est vraiment de voir les parents, les enfants s’installer confortablement, s’allonger sur les tapis, sur les coussins, raconter des histoires, se servir vraiment du lieu comme s’ils étaient chez eux, c’est le leur. » Mario Alonso et Nathalie Bailly, bibliothécaires Extraits des films Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  6. La bibliothèque, outil du lien social Lomme (Nord) 28000 habitants, 12000 inscrits « Je vous dis c’est un échange la bibliothèque, c’est un petit peu comme le café de village ou chez le boulanger et les commerçants du quartier. » « Pour moi ça permet de rompre ma solitude, le personnel est très sympa et moi je viens essentiellement pour faire l’informatique, Internet et pour lire les magazines. » « Je trouve ça bien d’être ouvert le dimanche matin, pour moi c’est vraiment une volonté d’ouvrir au public. » Des usagers Extraits des films Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  7. La bibliothèque, outil du lien social Signy-l’Abbaye (Ardennes) 1360 habitants, 1600 inscrits Extraits des films Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  8. La bibliothèque, outil du lien social Extraits des films Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  9. La bibliothèque, outil du lien social Signy-l’Abbaye (Ardennes) 1360 habitants, 1600 inscrits « On entend des rires, des jeunes qui discutent, qui font leurs devoirs parce que la « maison » elle est conçue comme ça, j’ai envie de dire que c’est une bibliothèque où il y a du bruit.. C’est une médiathèque mais c’est aussi un centre social. » Xavier Risselin, animateur, directeur de la médiathèque Extraits des films Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  10. La bibliothèque, outil du lien social Signy-l’Abbaye (Ardennes) 1360 habitants, 1600 inscrits « Quand on s’ennuie un peu, on vient voir, on est bien accueilli, on discute, on parle un petit peu de tout et puis après on fait un tour dans la bibliothèque, et donc je trouve ça très sympathique. » « On vient des fois avec pas trop le moral et on ressort on a le sourire. » Des usagers Extraits des films Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  11. La bibliothèque, outil du lien social Usagers du Val d’Oise Usagers du Val d’Oise Extraits des films « Des lieux de rencontre et des lieux de vie, il n’y en a pas tant que ça, c’est un point de rencontre rare et on en profite. » « Je viens plus en bibliothèque car vu que je n’ai pas internet chez moi, ça permet de me connecter sur le site du lycée, si j’ai besoin de prendre des documents ou de parler avec des amis. » « Un lieu convivial où toutes les générations se rencontrent, et puis on se voit entre amis, les enfants voient leurs camarades de classe, c’est vraiment un lieu très plaisant. » Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  12. La bibliothèque, outil du lien social Usagers du Val d’Oise Extraits des films « Depuis que je viens ici, je prends des livres, j’emprunte des CD, je fais mes exposés. C’est le seul endroit où je viens, en fait, à part le collège. » « Je suis contente d’être là, ça me fait passer une après-midi d’abord et puis je vois du monde, même si je parle pas aux gens ce n’est pas grave. » « Aujourd’hui je suis venu principalement car j’ai imaginé qu’il y avait l’accès wifi dans une bibliothèque. » Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  13. La bibliothèque, outil du lien social Usagers du Val d’Oise Extraits des films « C’est bien d’avoir ça dans un village de petite taille. Et puis, à force de venir, on rencontre des gens qu’on ne connaissait pas avant. » Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  14. « Manzoni n'écrivit pas(1) pour plaire au public tel qu'il était, mais pour créer un public auquel son roman ne pouvait pas ne pas plaire. » Umberto EcoApostille au Nom de la Rose J’y reviendrai (1) Son magnifique roman Les fiancés Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  15. Plan  Introduction Préambule : qu’est-ce qu’un métier ? 1.La répudiation ? 2.Les racines du malentendu 3.Tout est présentation 4.Deux réfutations 5.De quoi l’usager est le nom 6.Vive la politique ! Postambules Conclusion ? Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  16. Introduction Le grand paradoxe  Baisse des prêts et sentiment de crise du modèle  Succès des lieux et poursuite des projets politiques Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  17. Préambule Les trois métiers Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  18. Les 3 métiers Trois métiers L’entreprise Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  19. Les 3 métiers Trois métiers L’entrepriseLa GRH Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  20. Les 3 métiers Trois métiers L’entrepriseLa GRH L’identité professionnelle Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  21. Les 3 métiers Trois métiers L’entrepriseLa GRH L’identité professionnelle Là, ça coince ! Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  22. Les 3 métiers Quatre métiers ? L’entrepriseLa GRH L’identité professionnelle Le statut Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  23. Les 3 métiers Quatre métiers ? L’entrepriseLa GRH L’identité professionnelle Là, ça coinceénormément ! Le statut Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  24. 1. La répudiation ? Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  25. Biblio-fr, 6 janvier 2006 Plus ça va plus mon métier de bibliothécaire s'apparente à celui de garde-chiourme ! Je me balade en permanence avec un trousseau de clés sur moi (toilettes, caissons de bureau etc.nombre de nos effets personnels ayant été dérobés), et à la moindre inattention, le moindre relâchement : c'est le bazar ! Objet: Je craque, ou le non-métier Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  26. Biblio-fr, 6 janvier 2006 Je passe plus de temps à faire de la discipline qu'à renseigner ou orienter le lecteur lambda, j'ai davantage l'impression d'être caissière de supermarchéà qui on "balance" nonchalamment sa carte de lecteur sans un mot , ou bien encore de faire du baby -sitting : "tu restes là...je vais faire les courses..je reviens" ( le plus souvent 2 voire 3 heures après !!)... Objet: Je craque, ou le non-métier Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  27. Biblio-fr, 6 janvier 2006 A l'occasion (pas si rare) on devient également technicien de surface (papiers divers, chouine-gomme, mouchoirs) à ramasser après le passage des lecteurs qui disposent pourtant de nombre de poubelles. Objet: Je craque, ou le non-métier Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  28. Biblio-fr, 6 janvier 2006 Caissière, Baby-sitter, surveillante générale, technicienne de surface...y'a pas ! Le métier est varié ! Mais bon quand on entre dans la profession on se doute que ce genre d'incidents vont arriver ce dont on se doute moins c'est qu'on ne va plus faire que cela ! Rassurez-moi, chez vous aussi c'est comme ça ou bien il subsiste quelque havre de paix ? Objet: Je craque, ou le non-métier Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  29. Je craque : les mots-clés Plus ça va plusmon métierde bibliothécaire s'apparente à celui de garde-chiourme ! Je me balade en permanence avec un trousseau de clés sur moi (toilettes, caissons de bureau etc.nombre de nos effets personnels ayant été dérobés), et à la moindre inattention, le moindre relâchement : c'est lebazar ! Caissière, Baby-sitter, surveillante générale,technicienne de surface...y'a pas ! Le métier est varié ! Mais bon quand on entre dans la profession on se doute que ce genre d'incidents vont arriver ce dont on se doute moins c'est qu'on ne va plus faire que cela ! Rassurez-moi, chez vous aussi c'est comme ça ou bien il subsiste quelque havre de paix ? Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  30. Je craque : le vécu caissière bibliothécaire havre de paix mon métier baby-sitter gens de ménage renseignerorienter surveillant souhaité subi Jette hors de la poubelle balance sa carte bazar sans un mot usager Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  31. Je craque : le positionnement bibliothécaire Rassurez-moi ! souhaité subi usager Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  32. A bas le consommateur ! « Les bibliothécaires déplorent ce comportement de consommateurs des personnes venant à la bibliothèque comme au supermarché. » Les bibliothèques et leurs publics, enquête dans le Rhône, à Arles et à Chambéry, Enssib, s.d. Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  33. A bas le consommateur ! « Ce n'est pas en transformant nosétablissements en temples de la consommation culturelle ouverts 7 jourssur 7 ("Fnac gratuites") que l'on rendra le public plus cultivé . » Message à biblio-fr, 21 décembre 2005(débat « Ouverture le dimanche ») Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  34. A bas le consommateur ! « Les “nouveaux usagers” font, dit-on, un usage “consumériste” de la médiathèque. Or, d’une part, ils sont comme on les a faits, comme sont les étudiants de l’université, leurs parents quand ils font leurs courses, les téléspectateurs devant leur poste ; d’autre part, la média- thèque, ce faisant, n’est pas utilisée selon une conception si différente de celle qui a présidé à sa réalisation. Il est un peu contradictoire d’exciter l’appétit, surtout de ceux qui ont faim, et de leur faire grief de dévorer 1.» Jean-Luc Gautier-Gentès, La fréquentation des bibliothèques municipales, BBF 2003 n°2 Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  35. A bas le consommateur ! « Comme beaucoup d’entre nous, j’entends et je lis souvent des remarques désabusées sur les usagers qui se comportent comme des consommateurs, privilégiant leur intérêt privé à l’intérêt collectif, réclamant des best-sellers et délaissant les œuvres de création, exigeant toujours plus de DVD et de musique et ignorant la richesse des collections imprimées, refusant de quitter leur connexion Internet alors que le temps qui leur est imparti est échu . » Dominique Peignet, La bibliothèque peut-elle survivre à ses consommateurs ? BBF 2005 n°1 Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  36. Mais ne serait-ilPas pourtant plus simple que le gouvernement Dissolve lePeuple et En désigne un autre ? Bertold Brecht Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  37. 2. Les racines du malentendu Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  38. 2. Les racines du malentendu  La collection au coeur • La collection locale au coeur • la logique de l’appropriation symbolique Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  39. La collection au coeur Textes statutaires Bibliothéconomie Bâtiments Tout ramène à la collection ! Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  40. Textes statutaires Conservateurs • constituent, organisent, enrichissent, évaluent et exploitent les collections de toute nature des bibliothèques. • sont responsables de ce patrimoine • organisent l’accès du public aux collections et la diffusion des documents à des fins de recherche, d’information ou de culture • Les catalogues des collections sont établis sous leur responsabilité • peuvent participer à la formation des professionnels et du public Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  41. Textes statutaires Bibliothécaires • participent à la constitution, à l’organisation, à l’enrichissement, à l’évaluation, à l’exploitation et à la communication au public des collections de toute nature des bibliothèques. • concourent aux tâches d’animation et de formation Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  42. Textes statutaires AQC responsabilités particulières dans le traitement, la mise en valeur, la conservation des collections, la recherche documentaire et la promotion de la lecture publique Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  43. Textes statutaires Assistants (FPT) • assurent les travaux courants dans les établissements ou services où ils sont affectés Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  44. Textes statutaires Adjoints du patrimoine • sont chargés de participer à la mise en place et au classement des collectionset d’assurer leur équipement, leur entretien matériel ainsi que celui des rayonnages Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  45. La collection au coeur La prescription L’acquisition La mise en ordre classement indexation  Une vision culturelle et éducative  Un idéal encyclopédique Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  46. La collection au coeur  Écart avec d’autres traditions nationales Politique de la demande Vision sociale Centre d’information communautaire Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  47. La collection locale au coeur L’encyclopédisme en poupée russe Tout avoir à la maison Ne demandez pas ce qui n’est pas en rayon La plus belle bibliothèque ne veut offrir que ce qu’elle a Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  48. La collection locale au cœur ? Répondre à chaque demande, ou à défaut la réorienter Code de déontologie du bibliothécaire,ABF, 2003 Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  49. L’appropriation symbolique N’existe N’est légitime N’est proposé que ce que le bibliothécaire a identifié sélectionné décrit équipé Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009

  50. L’appropriation symbolique N’a de sens que celui exprimé par le bibliothécaire D’où le tatouage des documents l’inouïe persistance du catalogage local le temps passé à indexer localement Réfléchir pour agir / Dominique Lahary. Les publics au cœur des médiathèques, La Rochelle, 14 mai 2009