Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LE BAPTÊME DE JESUS PowerPoint Presentation
Download Presentation
LE BAPTÊME DE JESUS

LE BAPTÊME DE JESUS

194 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

LE BAPTÊME DE JESUS

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. LE BAPTÊME DE JESUS Diaporama de Jacky Questel

  2. Maman ! Maman ! a dit Teva tout excité ce matin. C’est aujourd’hui qu’on reprend le catéchisme ! Ce qu’il me tarde ! • C’est très bien, Teva ! Je suis heureuse que tu aimes aller au caté ! • Mais Teva se met à rire. • Tu ne devines pas pourquoi j’aime recommencer le catéchisme ? • … • C’est pour que tu me sortes tes images !!! • Un éclat de rire, une pirouette, Teva est parti ! Et Maman sait ce qui l’attend ! Elle sourit toute seule et pensant à sa collection, qu’elle a bien agrandi pendant ces vacances : Teva va se régaler !

  3. Quand Teva revient, le précieux coffret est déjà sur la table. Il jette son cartable à la volée et se coule dans les bras de Maman. • Tu n’as pas oublié ! tu es un amour de maman ! • Alors ! de quoi avez-vous parlé aujourd’hui ? • Du baptême de Jésus.

  4. Et si tu me racontais d’abord ce que le catéchiste vous a expliqué ? • Que Jésus avait 30 ans et qu’il était sur le bord du Jourdain. Et Jean le Baptiste aussi. Et on l’appelait le Baptiste parce qu’il baptisait. Mais pas comme nous. Je veux dire… • Calme-toi, dit Maman en riant. Tu vas y arriver ! Tu sais qui était Jean Baptiste ? • Il était vêtu de peaux de bêtes ! dit Teva triomphalement.

  5. Ben… C’était un baptiseur ?? • Maman éclate de rire. • - C’était surtout le cousin de Jésus, qui avait presque le même âge que lui. Et c’est vrai, il baptisait, mais, tu as raison, pas comme on baptise aujourd’hui. C’était un baptême de pénitence, pour demander aux gens de reconnaître ce qu’ils avaient pu faire de mal et promettre d’essayer de changer. Tu vois cette image ? On appelait cela le baptême par immersion.

  6. - Regarde-le sur cette autre image : il harangue la foule, demande à chacun de regretter ce qu’il a fait de mal, parce que ce baptême était en fait une demande de pardon, comme tu le feras lors de la célébration du Pardon. - Tu m’écoutes, Teva ? Mais Teva semble plongé dans un abîme de perplexité. - Tout de même… Jésus… Il n’avait jamais rien fait de mal ?

  7. - Tu as tout à fait raison ! Mais il se sentait porteur de tous nos péchés. Et il voulait nous apprendre à les regretter et à en demander pardon. Il voulait de toute façon agir comme tous les hommes de son temps, ne pas se séparer d’eux, faire comme eux cette démarche. Je pense que, pour lui, c’était une façon d’apprendre à tous les humains, génération après génération, à regretter la peine qu’ils pouvaient avoir fait à leur Père du ciel.

  8. Teva semble rassuré. Il demande : • - Pourquoi on trempait les baptisés en entier ? • Parce que c’était un baptême qui lavait les participants de leurs péchés. Et à grande eau encore ! • Et maintenant, il sert à quoi ? Le bébé n’a pas de péché ? • On parle dans l’Église de "péché originel" une tache qui nous suivrait depuis Adam et Ève. Exactement comme un fleuve, dont la source est polluée, est tout entier souillé et serait impropre à la consommation.

  9. Tu vois, ajoute Maman en prenant une autre image, beaucoup d’artistes de tous les temps ont représenté cette scène. • Et lui, il a mis l’oiseau dans un tambour ? • Maman éclate de rire. • C’est un artifice employé par l’artiste, pour faire ressortir "l’oiseau". Mais que vous a dit le catéchiste, à ce sujet ? • Ben… que…

  10. Le catéchiste a dû vous expliquer, Monsieur Teva l’Étourdi, que les assistants virent l’Esprit de Dieu descendre sur Jésus sous la forme d’une colombe, ou quelque chose qui ressemblait à une colombe, en même temps qu’une voix venue du ciel disait : "celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis tout mon amour."

  11. - Tu sais, ajoute Maman, que tous les artistes qui ont représenté cette scène, sauf justement le dessinateur de cette image, ont tous fait la même erreur ? Sans doute que dans leur esprit ce n’était pas une erreur, mais un raccourci artistique. Pourtant les récits évangéliques précisent bien que Jésus sortait de l’eau et regagnait la berge lorsque le ciel s’est ouvert et que la voix de Dieu s’est faite entendre.

  12. Teva rougit, hésite, se lance : • Tu sais, je crois que je n’ai pas bien compris quand le catéchiste a expliqué ce que voulait dire Dieu. Comment il peut dire que ça s’adressait à nous aussi ? • Jésus est la Parole de Dieu, il n’est que Parole. Il l’a dit de différentes façons. Et il a dit : «  • « Qui m’aime, mon Père l’aimera, et nous viendrons chez lui faire notre demeure."

  13. Il employait aussi souvent l’expression : "mon Père et votre Père" pour bien montrer que nous aussi étions fils de Dieu et aimés de lui. Oui, en suis certaine, tu sais, il nous aime tous, il aime chacun des êtres humains de cette terre, depuis le début des temps jusqu’à la fin des temps. Car il est Amour. - Mais – dit Teva avec hésitation – tu crois qu’il m’aime ? Et tu crois qu’il aime Joël ? (Il faut dire que Joël cherche toutes les occasions pour se bagarrer avec tout le monde, et qu’il s’arrange toujours pour faire punir tous ses copains ! Une terreur…)

  14. Ma foi, dit Maman, je vais te surprendre, mais je me demande s’il n’aime pas Joël plus que toi, car, pour être aussi méchant, s’est sûrement que ton copain a vraiment besoin d’amour ! Et, je te le répète, Dieu est Amour ! • Alors, dit Teva avec réticence, je dois quand même jouer avec Joël ? • Oui, bien sûr, dit Maman en riant, mais inutile de te battre avec lui !!!

  15. Donc, dit Teva, Dieu aime tout le monde, alors on doit aimer tout le monde. Pourtant, papa ne parlait pas très gentiment du Monsieur qui a embouti sa voiture ! • Voyez le petit moraliste ! Mais Papa a été le revoir, ils se sont mis d’accord, et tout s’est arrangé ! • A cause de Dieu ? • Hum… Certainement à cause de l’Esprit Saint qui est l’Esprit d’Amour de Dieu.

  16. Alors, quand l’institutrice nous dispute, elle n’écoute pas Dieu ? • Oui, elle l’écoute, car elle fait son travail du mieux possible, et veut vous aider à grandir… • Oui… Bon… enfin, merci pour les images, je vais faire mes devoirs !  • Teva s’assied à son bureau, et se retourne brusquement : • - Tu sais, maman, la semaine prochaine, on fera la Tentation de Jésus au Désert. Alors… 

  17. Texte : Jacky Musique : Misa criola – Mercedes de Sosa (navidad) Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix Jacky.questel@gmail.com http://jackydubearn.over-blog.com/ Site : http://www.jackydubearn.fr/