Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le modèle doit tenir compte de plusieurs facteurs concernant : les durées de fixation PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le modèle doit tenir compte de plusieurs facteurs concernant : les durées de fixation

Le modèle doit tenir compte de plusieurs facteurs concernant : les durées de fixation

96 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Le modèle doit tenir compte de plusieurs facteurs concernant : les durées de fixation

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Modélisation du comportement oculomoteur : • Le modèle doit tenir compte de plusieurs facteurs concernant : • les durées de fixation • les lieux de fixations • autres contraintes spécifiques au système oculomoteur

  2. A - Mesure des durées de fixation DPF = premier passage durée de regard (gaze duration) = la somme de la première fixation + la suivante Si le lecteur quitte le mot puis y revient plus tard = régression

  3. Facteurs linguistiques qui influencent les durées de fixation : • la fréquence des mots : chaise/gibet • longueur des mots : court/vachement • la prédictibilité : • il était une … fois ? • … table ?

  4. B - Mesures concernant les lieux de fixation Lieu de fixation Amplitude des saccades Probabilité de fixation • Point de fixation préféré • les mots fréquents et prédictibles ne sont pas fixés

  5. C - Contraintes oculomotrices : Déroulement des saccades : la question de la latence saccadique (100-150 ms)

  6. Comment rendre compte des effets des facteurs suivants sur les durées de fixations : • La fréquence des mots • La prédictibilité • L’amorçage parafovéal • La latence saccadique Une réponse : le modèle EZ-Reader Reichle, E.D., Pollatsek, A., Fisher, D.L., & Rayner, K. (1998). Toward a model of eye movement control in reading. Psychological Review, 105(1), 125-157.

  7. EZ Reader : 3 étapes pour l’identification des mots : • Analyse visuelle précoce (V), pré-attentive • 2 étapes lexicales (étapes attentives) • L1 : « familiarity check » : permet la programmation d’une saccade vers le mot n+1 • L2 : « completion of lexical access » : déplacement de l’attention vers le mot n+1 • L1 = une estimation selon laquelle le mot a des chances raisonnables d’être identifié, donc on peut engager le processus de déroulement d’une saccade (il y a peu de chances de devoir faire une régression) • L2 = le mot est identifié. Passons au mot suivant (déplacement du spot attentionnel)

  8. V : analyse visuelle précoce L1 : test de la familiarité L2 : accès lexical

  9. Le modèle prédit correctement l’effet de la fréquence :

  10. De même pour les probabilités de fixation :

  11. En revanche, la prédictibilité est moins bien prise en compte : Observed (Obs) and predicted (Pred) precentage of word skipping and mean first-fixation (FFD), single-fixation (SFD), and gaze duration (GD), in milliseconds, for predictable and unpredictable words.

  12. En conclusion : • Le modèle EZ-reader rend bien compte des effets de fréquence • Mais perfectible en ce qui concerne la prédictibilité (version modifiée) • Bon outil permettant d’explorer les mouvements oculaires en lecture. • Exemple : étude des durées de première fixation (DPF) et des durées de regard (DR) chez des sujets dyslexiques.