Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LYCÉE   EUROPÉEN  CHARLES  DE  GAULLE Académie de DIJON PowerPoint Presentation
Download Presentation
LYCÉE   EUROPÉEN  CHARLES  DE  GAULLE Académie de DIJON

LYCÉE   EUROPÉEN  CHARLES  DE  GAULLE Académie de DIJON

153 Views Download Presentation
Download Presentation

LYCÉE   EUROPÉEN  CHARLES  DE  GAULLE Académie de DIJON

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. LYCÉE   EUROPÉEN  CHARLES  DE  GAULLE Académie de DIJON Un projet "développement durable" à initier dans l'établissement. Stage Daaefop des 20 décembre 2007 et 22 janvier 2008 Marie DELAHAYE Professeur de Sciences de la Vie et de la Terre Correspondante départementale et formatrice EDD MD-EDD- 20/01/2008

  2. La collecte des cartouches Cartouche-vide.fr est le portail Internet de la société Eco Print collecte, spécialisée dans la collecte de cartouches vides d'imprimante auprès des Entreprises, Administrations, établissements Scolaires et Particuliers. ECO PRINT collecte395 chemin Sainte Colombe06140 VENCETél : 04.93.59.80.51.Fax : 04.93.58.86.94.l'agrément préfectoral N° 12887. Cartouche-vide.fr offre la possibilité à l’établissement de se mettre en conformité avec la réglementation sur les déchets en rachetant les cartouches d'imprimante usagées. Loi n° 75-633 du 15 juillet 1975 relative à l'élimination des déchets et à la récupération des matériaux(JO du 16 juillet 1975) contact@cartouche-vide.fr http://www.cartouche-vide.fr/ MD-EDD- 20/01/2008

  3. La collecte des cartouches Ce programme écologique gratuit et fédérateur a trois objectifs : Développer une conscience écologique auprès des élèves Permettre le financement de projets et d'équipements pédagoqiques (jusqu'à 2€ par cartouche valorisable). Le règlement des cartouches s'effectue par chèque ou virement bancaire. Tarif de reprise Calcul des gains en ligne Protéger l’environnement en recyclant les cartouches usagées. Cartouche-vide.fr met à disposition des outils pour la collecte : - Affiche d'information : L'affiche - Carton de collecte spécial cartouches usagées Le bordereau de reprise - Des bons Colissimo Retour pré-payés pour le retour sans frais des cartons par La Poste Les envois MD-EDD- 20/01/2008

  4. La collecte des cartouches Le COLLECTIF ASAH et la SOCIETE EMAPE mettent en commun leurs compétences pour développer l'Opération Cartouches Solidaires Le COLLECTIF ASAH (Association au Service à l'Action Humanitaire), coordonne et organise le réseau associatif et fait le lien entre le recycleur, les associations et les différents partenaires de l'opération. EMAPE, entreprise concrètement engagée dans la protection de l'environnement (ISO 14001) s'occupe d'organiser les enlèvements gratuits sur la France, d'effectuer les paiements aux associations et de revaloriser les cartouches et les déchets. Trouver un point relai MD-EDD- 20/01/2008

  5. La collecte et le recyclage des cartouches MD-EDD- 20/01/2008

  6. La collecte des piles La sensibilisation des jeunes, futur éco-citoyens, à la collecte et au recyclage des piles est indispensable aujourd’hui pour trois raisons : L’économie des ressources naturelles de métaux entrant dans la composition des piles  : zinc, manganèse, cadmium… Récupérer ces matières premières et les réintroduire dans le circuit de fabrication des piles et d’autres produits, c’est agir pour le développement durable. La diminution du volume des ordures ménagères,véritable enjeu écologique pour notre planète. Le risque potentiel de pollution quand les piles sont rejetées avec les déchets ménagers habituels ou dans la nature. http://www.corepile.fr MD-EDD- 20/01/2008

  7. La collecte des piles Le recyclage fait appel à trois grands types de procédés, selon les catégories de piles à recycler. MD-EDD- 20/01/2008

  8. La collecte des piles La pyrométallurgie (pour 90 % des piles bâtons) - piles salines et alcalines - piles introduites dans un four dont la température atteint 1500 ºC. L'hydrométallurgie- piles alcalines et salines, accumulateurs lithium - broyage puis tri séparant les éléments métalliques des éléments organiques - métaux soumis à une attaque chimique en milieu alcalin ou acide. Cette technique utilise peu d'énergie et beaucoup de réactifs, mais ne pollue pas l'atmosphère et nécessite un traitement chimique complémentaire pour aboutir à des métaux réutilisables. La pyrolyse - piles boutons, accumulateurs NiCd et Ni MH - distillation sous cloche chauffante portée à 600 ºC Cette technique permet notamment de récupérer le mercure encore contenu dans les piles boutons. MD-EDD- 20/01/2008

  9. La collecte des piles MD-EDD- 20/01/2008

  10. La collecte des piles Le dossier pédagogique Les centres de collecte Centres de tris et centres de recyclage Devenir ambassadeur de tri MD-EDD- 20/01/2008

  11. La collecte des piles MD-EDD- 20/01/2008

  12. La collecte du papier Communauté d’Emmaus Route de Dijon, 21490 NORGES LA VILLE 03 80 23 80 11 Route départementale 29 21500 PLANAY 03 80 81 42 78 Reval Services Route de Gray 21850 SAINT APOLLINAIRE 03 80 60 09 50 SITA Centre Est 5 rue Goulette 21850 SAINT APOLLINAIRE 03 80 72 91 14 Dailloux Récupération Rue Breuil 21170 ESBARRES 03 80 29 07 29 ONYX Est 1 rue Colbert LONGVIC 03 80 48 93 13 BOURGOGNE RECYCLAGE Travoisy 21200 RUFFEY LES BEAUNE 03 80 26 58 58 MD-EDD- 20/01/2008

  13. La collecte du papier Quelques règles : Papier de préférence à plat, pas roulé, pas de tout petits bouts, pas de colle, pas de papier plastique, pas d’enveloppe…. MD-EDD- 20/01/2008

  14. Le cycle du papier http://www.feuille-erable.org/media/dessin_jeanluc.jpg MD-EDD- 20/01/2008

  15. Le recyclage du papier MD-EDD- 20/01/2008

  16. Le recyclage du papier Le papier, c'est la Vie La feuille d'érable MD-EDD- 20/01/2008

  17. Film « Une vérité qui dérange » « Ce film lève les derniers doutes : les changements climatiques globaux mettent l’humanité au pied du mur » (Nicolas Hulot) « Une vérité qui dérange » d’AL GORE Notre planète est menacée de mort, le compte à rebours a commencé… La communauté scientifique internationale s'accorde pour dire qu'il nous reste à peine dix ans pour éviter une catastrophe générale – un bouleversement majeur du système climatique entraînant des perturbations météorologiques extrêmes, des inondations, de longues périodes de sécheresse, des crues, des épidémies, des vagues de chaleur meurtrières d'une ampleur sans précédent. Le film nous invite à suivre, partager et relayer le combat passionné d'un homme pour stopper le réchauffement climatique et dénoncer les mythes et illusions qui l'entourent. MD-EDD- 20/01/2008

  18. Film « Une vérité qui dérange » Objectifs : Expliquer les faits scientifiques relatifs au le réchauffement planétaire et aux conséquences possibles actuelles et futures de ce phénomène. Contenu : Le DVD contient des extraits du film "Une vérité qui dérange", des éléments interactifs comprenant la possibilité de créer un court-métrage, et des sources ; nombre de scientifiques s'expriment par la voix d'Al Gore dans ce film, s'appuyant sur les faits d'une nature de plus en plus capricieuse et instable.Observations du Comité ParitaireDVD de sensibilisation bien rythmé, attrayant et d'une navigation facile. Bon outil de pédagogique tant sur la démarche éducative que informative, accessible à tous. Le son, la voix d'AL GORE (USA) et les images sont de très bonne qualité. Ce document est utilisable en groupe pour animer un débat sur le sujet. Date de parution ou de réédition01/01/06Conditions de diffusionGratuitPour l'obtenirMinistère de l'Ecologie et du Développement DurableMinistère de l'Ecologie et du Développement Durable 20 avenue de Ségur - 75302 Paris 07 SP Contact par mailLien vers le site web MD-EDD- 20/01/2008

  19. Film « Une vérité qui dérange » « C’est le premier film catastrophe dont les responsables et les victimes sont dans la salle » (Yann Arthus Bertrand) Projection : Date : Mercredi 19 mars 2008 à 14h 00 Lieu : Amphithéâtre du Lycée Charles de Gaulle Le film sera suivi d’un débat animé par Pascal ROUCOU enseignant-chercheur du Centre de Recherches de Climatologie Mél : crct3cyc@u-bourgogne.fr Tél. professionnel : 03-80-39-38-23 Unité : UMR5210 Centre de recherches de climatologie (CRC) Bâtiment : Faculté des sciences 6Bd Gabriel Appartenance : UNIVERSITE DE BOURGOGNE DIJON Département scientifique de rattachement de l'unité : EDD (Environnement et développement durable) Délégation : 06, Centre-Est Section(s) : 19, Système Terre : enveloppes superficielles    23, Géographie physique, humaine, économique et régionale    Pascal.Roucou@u-bourgogne.fr MD-EDD- 20/01/2008

  20. Film « Une vérité qui dérange » « C’est le premier film catastrophe dont les responsables et les victimes sont dans la salle » (Yann Arthus Bertrand) Projection : Date : Mercredi 19 mars 2008 à 14h 00 Lieu : Amphithéâtre du Lycée Charles de Gaulle Le film sera suivi d’un débat animé par Yves RICHARD enseignant-chercheur du Centre de Recherches de Climatologie Mél : yrichard@u-bourgogne.fr Tél. professionnel : 03-80-39-38-22 Unité : UMR5210 Centre de recherches de climatologie (CRC) Bâtiment : Faculté des sciences 6Bd Gabriel Appartenance : UNIVERSITE DE BOURGOGNE DIJON Département scientifique de rattachement de l'unité : EDD (Environnement et développement durable) Délégation : 06, Centre-Est Section(s) : 31, Hommes et milieux : évolution, interactions    23, Géographie physique, humaine, économique et régionale    MD-EDD- 20/01/2008

  21. Film « Une vérité qui dérange » « C’est le premier film catastrophe dont les responsables et les victimes sont dans la salle » (Yann Arthus Bertrand) Projection : Date : Mercredi 19 mars 2008 à 14h 00 Lieu : Amphithéâtre du Lycée Charles de Gaulle Le film sera suivi d’un débat animé par Denis THEVENIN Ingénieur Météo France, Délégué départemental Météo France pour la Côte-d’Or Centre départemental Parc Technologique 22 rue Louis de Broglie 21 000 DIJON Tél : 03 80 72 92 12 Fax : 03 80 74 19 98 Contact : Denis THEVENIN denis.thevenin@meteo.fr MD-EDD- 20/01/2008

  22. Film « Soleil vert » (Soylent Green) "Les gens ont toujours été pourris. C'est le monde qui était beau." Film de Richard FLEISCHER, Prix du film fantastique Avoriaz 1974 En 2022, la nature a été totalement détruite et la planète est surpeuplée. Les paysages sauvages ont disparus, ainsi que les arbres et la plupart des animaux. Dans les mégapoles où règnent la misère et le chaos, seule une élite peut encore acheter des aliments naturels, fruits, salades, viandes ou poissons. Le reste de la population est nourrie par des aliments industriels en forme de cube vert, fabriqués en secret à partir des cadavres humains recyclés. Ces cadavres sont fournis en abondance par les centres d'euthanasie où se rendent volontairement tous ceux qui ne peuvent plus supporter leur vie misérable... MD-EDD- 20/01/2008

  23. Livre « Make Room ! Make Room! » C’est de ce livre de Harry Harrison de 1966 qu’est tiré le film « Soleil vert » dont Harry Harrison est le scénariste. Livre de Harry HARRISON, de 1966. Le roman raconte l'histoire d'Andy Rusch : un détective vivant dans un New York délabré et surpeuplé. Ce dernier se voit confier une enquête : le meurtre d'O'Brien, un racketteur dont la mort est liée à un autre racketteur cooptant son territoire.  La quête de Rusch est le prétexte utilisé par Harrison pour présenter au lecteur un futur relativement proche dans lequel les ressources naturelles de la terre sont épuisées. New York, surpeuplée, est devenue une mégalopole invivable. Charlton Heston était un grand fan du livre. Il a essayé pendant des années d’adapter le roman en film. C’est MGM qui s’en est chargée, en prenant quelques libertés avec l’histoire originelle qui n’étaient pas du goût de l’écrivain. MD-EDD- 20/01/2008

  24. L’empreinte écologique Empreinte écologique = mesure de la pression qu’exerce l’homme sur la nature. A l'échelle d'une personne, l'empreinte écologique est une estimation de la superficie nécessaire pour répondre à l'ensemble de ses besoins en ressources naturelles et à ses besoins d’absorption des déchets. Elle se mesure en « hectare global » (hag). • Cet indice mesure 6 catégories d’activités humaines : • les infrastructures destinées au logement, transport, production industrielle et • production d’énergie hydraulique • la combustion d’agents fossiles qui provoquent les émissions de CO2 dans l’atmosphère • les zones de pêches productives (maritimes et d’eaux douces) • l’exploitation de forêts naturelles ou plantées pour la production de bois • l’élevage de bétail, le pâturage pour la production de viande, laine, lait • les cultures pour la production de nourriture, fourrage, fibres, huile, caoutchouc Calculer son empreinte écologique MD-EDD- 20/01/2008

  25. L’empreinte écologique Au niveau mondial… Or la biocapacité mondiale est de 1,8 hag / personne… L’empreinte écologique mondiale a presque doublé en 40 ans et elle dépasse de 20 % les capacités biologiques (biocapacité) de la Terre. Il nous faudrait 1,2 planètes pour répondre à nos besoins… MD-EDD- 20/01/2008

  26. L’empreinte écologique L'empreinte écologique des États à travers le monde Vertitude n° 25 - Janvier-Février-Mars 2007 MD-EDD- 20/01/2008

  27. L’empreinte écologique MD-EDD- 20/01/2008

  28. L’empreinte écologique En France : 14ème en position mondiale… PARIS : Empreinte écologique = 6 hag / personne soit 314 fois supérieure à sa biocapacité 5,26 hag BESANCON : Empreinte écologique = 5,2 hag / personne soit 27 fois supérieure à sa biocapacité Or, la biocapacité en France est de 2,9 hag / personne L’empreinte écologique a augmenté de 47 % en quarante ans tandis que la population n’a augmenté que de 27 % : les français vivent donc en « sur-régime »…. Il faudrait 1 France supplémentaire pour répondre à nos besoins MD-EDD- 20/01/2008

  29. L’empreinte écologique MD-EDD- 20/01/2008

  30. L’empreinte écologique C’est essentiellement l’empreinte énergie qui est responsable de l’augmentation de l’empreinte écologique. L’empreinte énergie, c’est à dire la surface nécessaire pour absorber les émissions de CO2 dues aux activités du pays, représente à elle seule 58 % de l’empreinte écologique totale de la France. • Il nous faut donc : • optimiser l’offre énergétique - Mettre en place un programme d’énergies renouvelables à grande échelle • Développer de nouvelles sources d’énergie • minimiser la demande énergétique - Mettre en place un plan d’économie d’énergie - Mettre en place une politique de transport durable. Les transports représentant à eux seuls 85 % de l’augmentation annuelle des émissions de CO2 ! MD-EDD- 20/01/2008

  31. L’empreinte écologique Exemple de la société « BENJERRY » La production de crèmes glacées consomme de l’énergie : agriculture, transports, usine, packaging, chaîne du froid… ce qui émet des gaz à effet de serre : CO2, méthane des rots des vaches, gaz réfrigérants… et augmente par conséquent le réchauffement climatique. Ce qui a été fait pour rendre la production des glaces “climatiquement neutres” - Réduction des dépenses d’énergie. - Utilisation d’énergies vertes - Achat de crédits carbone : pour compenser les émissions de CO2 engendrées par la production. Ces crédits sont ensuite réinvestis dans des énergies renouvelables. - Investissement dans la recherche : réfrigération thermoaccoustique, emballages recyclés, alimentation des vaches réduisant les émissions de méthane. MD-EDD- 20/01/2008

  32. L’empreinte écologique Il n'y a pas de petits gestes quand on est 60 millions à les faire … Vous pouvez calculer votre impact sur l’environnement et prendre conscience des conséquences de votre mode de vie sur la nature ! Ici, vous pouvez comparer votre empreinte écologique à celles des autres habitants de la planète et à la capacité biologique de la Terre. Là, on vous proposera en plus des idées pour réduire votre empreinte en CO2. Au Québec Wikipedia Agir 21 Cité des Sciences SITA WWF Ekopedia MD-EDD- 20/01/2008

  33. L’eau Des expositions…. « Le développement durable ; pourquoi ? » http://www.education.gouv.fr/cid2657/le-developpement-durable-pourquoi.html « La biodiversité : tout est vivant, tout est lié » http://www.education.gouv.fr/cid4682/la-biodiversite.html « L’eau pour tous »contact.pro@cite-sciences.frDossier pédagogique Des ressources « Eau douce, eau rare » http://www.ird.fr/eau/eau_etat.htm « L’eau : H2O » http://www.caren.univ-rennes1.fr/com/Expo/Eau.htm « Tous pour l’eau » http://www.touspourleau.fr/corse/exposition.php « Exposition de photos sur l’eau » Détails de l'expo « De l’eau pour la vie »http://www.ird.fr/eau/ « L’eau à la bouche »http://www.cap-sciences.net/pageseditos,41,left_3C327684.html « Femmes, eau et développement : quels enjeux ? »Détails sur l'expoVisualiser l'expo « Toute l’eau de la Terre » Malle-exposition Présentation MD-EDD- 20/01/2008

  34. L’eau Des films générateurs de débats Le festival international du film sur l’environnement avec cette année l’eau au coeur du débat Le programme Des films en dons ou en prêt Agence de l’eau Adour Garonne http://www.eau-adour-garonne.fr/page.asp?page=1235 Festival : « Au film de l’eau » 12 au 16 septembre 2007 A l'affiche de ce festival- "Still life" de Jia Zhang Ke (Chine - Lion d'or à Venise en 2006), - "Water" de Deepa Mehta (Inde), - "Riz amer" de Giuseppe de Santis (Italie), - "De l'eau tiède sous un pont rouge" de Shohei Imamura (Japon), - "Manon des sources" de Marcel Pagnol (France), - "Rivers and tides" de Thomas Riedelsheimer (Allemagne), - "Le voile de Berta" d'Esteban Larrain (Chili)... - "Rivers and tides" de Thomas Riedelsheimer (Allemagne), Mais aussi…“The Blue Planet – The Water Cycle in the Earth’s Eco-Systems”«La planète bleue – Le cycle de l’eau dans les écosystèmes terrestres», un outil pédagogique conçu pour les élèves d’études secondaires. MD-EDD- 20/01/2008

  35. L’eau Un travail dans le cadre de l’orientation Les métiers de l'eau : généralités Formations et métiers de l'eau Le cycle de l'eau en 32 métiers 1. Milieu naturel 1.1 Garde-pêche 1.2 Garde-rivière 1.3 Garde du littoral 1.4 Technicien de rivière 1.5 Technicien hydrobiologiste 1.6 Prévisionniste pour l'annonce des crues 1.7 Hydrobiologiste MD-EDD- 20/01/2008

  36. L’eau Un travail dans le cadre de l’orientation Les métiers de l'eau : généralités Formations et métiers de l'eau Le cycle de l'eau en 32 métiers 2. Eau potable 2.1 Foreur 2.2 Agent technique de réseau d'eau potable 2.3 Technicien en traitement d'eau potable 2.4 Responsable de réseau d'eau potable 2.5 Responsable d'usine de production d'eau potable 2.6 Hydraulicien 2.7 Hydrogéologue MD-EDD- 20/01/2008

  37. L’eau Un travail dans le cadre de l’orientation Les métiers de l'eau : généralités Formations et métiers de l'eau Le cycle de l'eau en 32 métiers 3. Eaux usées 3.1 Canalisateur 3.2 Égoutier 3.3 Agent de station d'épuration 3.4 Technicien de contrôle de réseau d'assainissement 3.5 Ingénieur / Technicien de SATESE 3.6 Responsable de service assainissement 3.7 Responsable de station d'épuration MD-EDD- 20/01/2008

  38. L’eau Un travail dans le cadre de l’orientation Les métiers de l'eau : généralités Formations et métiers de l'eau Le cycle de l'eau en 32 métiers 4. Qualité de l'eau 4.1 Préleveur d'eau 4.2 Technicien de laboratoire d'analyse des eaux 4.3 Technicien du génie sanitaire 4.4 Ingénieur du génie sanitaire 4.5 Responsable de laboratoire d'analyse des eaux MD-EDD- 20/01/2008

  39. L’eau Un travail dans le cadre de l’orientation Les métiers de l'eau : généralités Formations et métiers de l'eau Le cycle de l'eau en 32 métiers 5. Ressources 5.1 Éclusier 5.2 Responsable d'exploitation des ouvrages hydroélectriques 5.3 Responsable de l’entretien et de la maintenance d’ouvrages hydrauliques 5.4 Conseiller en hydraulique agricole 5.5 Animateur de SAGE 5.6 Hydrologue MD-EDD- 20/01/2008

  40. Des expérimentations GENDARMERIE NATIONALE Formateurs Relais Ecologie – Environnement La Gendarmerie est chargée de constater par des mesures (pH, conductibilité électrique, température, quantité de dioxygène dissous) les pollutions ponctuelles et accidentelles : des prélèvements sur le terrain sont réalisés à des fins d’analyses chimiques en laboratoire afin de déterminer avec précision la nature du polluant et des enquêtes permettent de localiser le pollueur afin de le conseiller mais aussi de le verbaliser. La mission Route départementale 954, 21290 RECEY SUR OURCE Tel : 03 80 81 01 17 Contact : Adjudant Yannick Chambiet Grande Rue, Faubourg Saint Georges, 21 250 SEURRE Tél : 03 80 20 41 54 Fax : 03 80 20 88 31 Contact : Madame GUIGNAUD 4, rue de Dijon, 21 350 VITTEAUX Tél : 03 80 33 95 95 ou 03 80 49 61 01 Contact : Monsieur GUICHARD L’eau MD-EDD- 20/01/2008

  41. L’eau Des expérimentations Les animateurs SAGE de bassins (Schémas d'Aménagement et de Gestion des Eaux) L'animateur de SAGE Le SAGE Ouche Tous les SAGE NOM : M. Pascal VIART Tél / fax : 03 80 67 45 17 Smeaboa-dijon@wanadoo.fr FONCTION : Chargée de Mission du SAGE Ouche SAGE SUIVI(S) : Ouche ROLE AU SEIN DU SAGE : Animateur SAGE ADRESSE : Syndicat mixte d’étude et d’aménagement du bassin de l’Ouche et de ses affluents 111, rue d’Auxonne 21 000 DIJON MD-EDD- 20/01/2008

  42. La DIREN DIREN Direction Régionale de l’Environnement de Bourgogne Thèmes : Aménagement du territoire, Développement durable, Eau, Ecologie, Environnement, Pollution, Service déconcentré de l'Etat Direction et service de la nature 6, rue Chancelier de l'HospitalCité administrative Dampierre - BP 155021035 DIJON Cedex (France)Téléphone : (33) 03 80 63 18 50Télécopie : (33) 03 80 63 18 51 http://www.bourgogne.ecologie.gouv.fr Contact : diren@bourgogne.ecologie.gouv.fr MD-EDD- 20/01/2008

  43. La DIREN et L’eau DIREN : Service de l’eau et des milieux aquatiques • 10 boulevard Carnot 21 000 DIJON Tél : 03 80 68 02 30 Fax : 03 80 68 02 40 • Chef de service : Nicolas MOURLON 03 80 63 18 50 • Adjoint au chef de service : Isabelle LHEUREUX 03 80 63 18 50 • * Animation Police de l'eau :André PARIS 03 80 68 08 68 • Plan Loire et risques naturels: Anne VIVIER 03 80 68 02 37 • * Hydrologie-Risques naturels : Cyril GAUDOT 03 80 68 02 36 • Hydrométrie et Hydrologie Dany LEVEQUE 03 80 68 02 39 • Agnès PETITJEAN 03 80 68 02 35 • Dominique BAUDIN 03 80 68 02 33 • Guy COLOMBAIN 03 80 68 02 33 • Gilles POILLOTTE 03 80 68 02 35 • Michel POINSOT 03 80 68 02 41 • Didier MARCHAL 03 80 68 02 43 • Risques naturels Philippe DUCHENE 03 80 68 02 43 • * Qualité des eauxGéraldine AMBLARD 03 80 68 08 64 • Laboratoire Valérie PEETERS 03 80 68 02 44 • * Eaux souterrainesGilles CREUZOT 03 80 68 02 42 • Michel GIFFARD 03 80 68 02 66 MD-EDD- 20/01/2008

  44. L’eau Une action phare : la Journée de l’Eau Les dates de l'eau Historique de la Journée mondiale de l'eau L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté le 22 décembre 1992 la résolution A/RES/47/193 qui déclara le 22 mars de chaque année "Journée mondiale de l'eau", à compter de l'année 1993, conformément aux recommandations de la Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement (CNUED), exprimées dans le Chapitre 18 (Ressources en eau douce) d'Action 21. Cette résolution invitait les États à consacrer ce jour selon le contexte national, en concrétisant des actions telles que la sensibilisation du public par des publications, des diffusions de documentaires, l'organisation de conférences, de tables rondes, de séminaires et d'expositions liés à la conservation et au développement des ressources en eau et à la mise en œuvre des recommandations d'Action 21. MD-EDD- 20/01/2008

  45. Une action phare : la Journée de l’Eau Les dates de l'eau 2007 : Faire face à la pénurie d'eau 2006 : l'eau et la culture 2005 : l'eau, source de vie 2004 :L'eau et les catastrophes 2003 : De l'eau pour le futur 2002 : De l'eau pour le développement 2001 : De l'eau pour la santé 2000 : De l'eau pour le XXIe siècle1999 : La vie à l'aval des cours d'eau1998 : L'eau souterraine - la ressource invisible1997 : L'eau dans le monde : en existe-t-il assez?1996 : De l'eau pour les villes assoiffées1995 : Les femmes et l'eau1994 : La sauvegarde de nos ressources en eau est l'affaire de tous L’eau MD-EDD- 20/01/2008

  46. Des références et ressources Agence de l'eau Rhône-Méditerranée-CorseTél. : 04 72 71 26 00 - Fax : 04 72 71 26 01rdb.rmc.fr Agence de l'eau Seine-NormandieTél. : 01 41 20 16 00 - Fax : 01 41 20 16 09www.aesn.fr Les agences de l'eauwww.eaufrance.tm.fr Office international de l'eauTél. : 01 44 90 88 60 - Fax : 01 40 08 01 45www.oieau.fr Ministère de l'aménagement du territoire et de l'environnementTél. : 01 42 19 20 21 - Fax : 01 42 19 12 22www.environnement.gouv.fr Institut français de l’environnement (IFEN) www.ifen.frObservatoire et réseau des métiers et emplois de l’environnement (ORME)Tél. : 02 38 79 78 78 - Fax : 02 38 79 78 70Photothèque de l’eau Photos Les acteurs de l'eau Le RPDE Poitou Charente L'ORE Poitou-Charente L’eau MD-EDD- 20/01/2008

  47. Des références et ressources du Grand Dijon • Programme eauvitale pour bien gérer les ressources en eau du Grand Dijon • Eauvitale • Syndicat Mixte du Dijonnais (SMD) : : Compétences  : eau, assainissement • et voiries d'intérêt communautaire • smd@grand-dijon.fr • SMEABOA : (Syndicat Mixte d'Etude et d'Aménagement du Bassin de l'Ouche et de ses affluents • smeaboa-dijon@wanadoo.fr • Lyonnaise des Eaux France du Centre Régional Dijon Haute-MarneInformations sur le service de l'eau et de l'assainissement • http://www.lyonnaise-des-eaux.fr/cote-dor L’eau MD-EDD- 20/01/2008