Download
recherche documentaire n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Recherche documentaire PowerPoint Presentation
Download Presentation
Recherche documentaire

Recherche documentaire

110 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Recherche documentaire

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Recherche documentaire Histoire de l’anthropologieIntervention de Raymonde Wickydans le cours d’Anne Lavanchy Mercredi 19 mars 2014 http://www.unine.ch/bibliotheque

  2. C’est un peu la jungledans les bibliothèques et avec l’information en général http://www.unine.ch/bibliotheque

  3. Se documenter sur l’histoire de l’ethnologie • Consulter les bibliographies et documents mis à disposition sur claroline • Faire des recherches dans les catalogues de bibliothèques et/ou outils de découverte • Faire des recherches sur Internet • Faire des recherches dans les ressources électroniques onéreuses • Exploiter les données trouvées http://www.unine.ch/bibliotheque

  4. Comment ça s’écrit ? • Pour trouver des ressources, il faut savoir ce que l’on cherche. Si on ne sait pas exactement ce que l’on cherche, on peut procéder par approximations successives • Notamment on ira vérifier dans des dictionnaires, encyclopédies, manuels et autres documents si on travaille bien sur le bon sujet http://www.unine.ch/bibliotheque

  5. Son prénom est Vincent Il a écrit sur l’histoire de l’ethno. J’ai ENTENDU son nom, mais son patronyme peut être… • Debène, Debenne, Debaine, Debayne, Debène, Debaene, Debeine, Debeyne, ou Deubène, Deubenne, ou encore de Bène, de Benne, Deux-Bennes, et peut-être d’autres encore Et, suivant la prononciation de son nom, ce sera encore • Debane, Debanne, Deubane, Deubanne, de Bane, de Banne, Deux-Bannes, etc. http://www.unine.ch/bibliotheque

  6. C’est lui … Que faire ? • Utiliser une recherche d’image pour tenter de le retrouver (via google image par exemple?) • Demander à un-e condisciple qui aura noté son nom? • Interroger les enseignant-e-s ou les bibliothécaires ? http://www.unine.ch/bibliotheque

  7. Les réseaux sociaux,dans la vraie vie ou virtuels • Sont vraiment très efficaces • Mais pas toujours accessibles quand on en a besoin • Les outils mis à votre disposition par l’UniNE vous permettent aussi de partir à la recherche d’indices et d’informations http://www.unine.ch/bibliotheque

  8. Dans ces conditions, Internet n’est pas forcément très sûr • Je cherche dans une autre partie du web, dit le web invisible ou web profond. • C’est la partie du web qui n’est pas exploitable avec les moteurs de recherche habituels (Google, Ask, Bing…) • Souvent, pour accéder aux ressources, il faut compléter des formulaires (ne serait-ce que pour l’annuaire du téléphone) • Les ressources onéreuses, nécessitant une identification, en font aussi partie • Web invisible ≠ darkweb http://www.unine.ch/bibliotheque

  9. Dans le web profond se trouvent les catalogues de bibliothèque • Les catalogues de bibliothèque font partie du web profond • Ils sont - en principe -formalisés, structurés, rigoureux • Ils offrent des outils spécifiques de recherches dans leurs données • L’image à droite est celle de «l’ancien catalogue rero» http://www.unine.ch/bibliotheque

  10. http://explore.rero.ch • C’est le nouvel «outil de découverte» (discoverytool) de réro, le réseau des bibliothèques de Suisse occidentale (Suisse romande) http://www.unine.ch/bibliotheque

  11. http://explore.rero.ch «Outil de découverte» (discoverytool),nouvelle génération des catalogues de bibliothèques http://www.unine.ch/bibliotheque

  12. Lancer une recherche dans Explore • J’ai lancé dans explore une recherche rapide avec ce que je savais : vincent, ainsi que les consonnes connues avec le signe de troncature: d*b*n* http://www.unine.ch/bibliotheque

  13. Le nombre de réponses (plus de 11 000) est trop élevé pour être satisfaisant http://www.unine.ch/bibliotheque

  14. Il me faut affiner ma recherche • Je vais dans la recherche avancée, j’entre mon argument de recherche dans le champ auteur, et de plus je me limite aux catalogue rero (je ne cherche pas de ressources électroniques, ni à consulter d’autres catalogues) http://www.unine.ch/bibliotheque

  15. Ça marche, j’obtiens 36 résultats http://www.unine.ch/bibliotheque

  16. Je sais ce que je cherche • Je peux relancer ma recherche dans explore, en cherchant «Vincent Debaene» partout, je trouve onze documents • Je peux aller lancer une recherche google avec des arguments pertinents • Je peux aussi aller dans d’autres parties du «web profond» pour voir ce que je trouve et qui concerne Vincent Debaene http://www.unine.ch/bibliotheque

  17. http://www.unine.ch/bibliotheque

  18. Autres moteurs de recherche • Il n’y a pas que google dans la vie … • Duckduckgo http://www.unine.ch/bibliotheque

  19. http://www.unine.ch/bibliotheque

  20. http://www.unine.ch/bibliotheque

  21. http://www.unine.ch/bibliotheque

  22. http://www.unine.ch/bibliotheque

  23. URL (ou: URI) des moteurs • Duckduckgo: http://duckduckgo.com • Ecosia: http://ecosia.org • Google : http://google.com/ • Googlescholar : http://scholar.google.ch/ • Ixquick : http://ixquick.com • Startpage: http://startpage.com http://www.unine.ch/bibliotheque

  24. Retour en arrière: pour trouver «Debaene»… • J’ai utilisé dans le catalogue explore la troncature, représentée par un astérisque • Troncature est à la base un terme mathématiques. Une opération de troncature consiste, par exemple, à réduire le nombre pi 3,141 592 654 à 3,14 • En bibliothécais(le langage spécialisé des professionnel-le-s de la documentation), la troncature signifie le remplacement d’un ou plusieurs caractères par un «joker», ou une «wildcart» http://www.unine.ch/bibliotheque

  25. Symboles de troncature L’astérisque (n.m.) remplace n’importe quel caractère, au début, à l’intérieur, ou à la fin d’un mot. L’astérisque remplace 0, 1 ou plusieurs caractères Exemples : • «*une» trouvera: une, prune, lune, aucune • «Ital*» : trouvera: Italy, Italie, Italia, Italiote, italique, italiens, italienne, italiennes … http://www.unine.ch/bibliotheque

  26. Symboles de troncature • «Informa*ion*»: trouvera information, informacion, informazione, informations, etc. • Outre l’astérisque, on dispose d’un deuxième caractère de remplacement: le point d’interrogation. Il correspond à un seul caractère. Il peut être utilisé à gauche, à droite ou à l’intérieur d’un mot • ?une permettra de retrouver lune, dune, hune, rune (mais pas: une) http://www.unine.ch/bibliotheque

  27. La troncature, ça marchetrès souvent … Mais ça ne marche pas toujours : des impératifs de charge machine limitent le nombre de symboles que l’on peut utiliser. Et si on ne donne pas suffisamment de caractères «sûrs», la recherche peut échouer (ainsi pour b*n*). La troncature existe dans la plupart des catalogues de bibliothèque. Mais d’autres symboles que * ou ? peuvent être utilisés. Consulter les aides en ligne pour vous informer http://www.unine.ch/bibliotheque

  28. Expressions • Dans de nombreux systèmes, si on cherche une expression, on formulera l’argument de recherche entre guillemets. Cela permet d’éviter du bruit (trop de réponses pas pertinentes) «vincentdebaene» devrait éviter de trouver les documents où figurent Vincent Descombes et Claude Debaene • Attention : il n’est pas toujours possible de combiner la recherche d’expressions et les caractères de troncature (ça ne semble pas possible dans Explore, par exemple). http://www.unine.ch/bibliotheque

  29. C’est ici qu’est l’aide http://www.unine.ch/bibliotheque

  30. Précisez au mieux votre recherche. Si vous n’obtenez pas ou pas suffisamment de résultats, élargissez-la http://www.unine.ch/bibliotheque

  31. Mais n’oubliez pas de vérifier vos arguments de recherche • Dans quelle langue cherche-t-on ? • Dois-je utiliser des synonymes ? • Des termes plus larges me permettront-ils de mieux appréhender ma recherche ? • Y a-t-il un thésaurus auquel je peux me référer pour trouver d’autres mots pertinents ? • Ce que j’ai déjà obtenu comme information me permettra de préciser ma recherche http://www.unine.ch/bibliotheque

  32. BDD = Bases de données http://www.unine.ch/bibliotheque

  33. Les bases de données Elles font , comme les catalogues, partie du «web invisible» et sont souvent des ressources onéreuses. C’est-à-dire qu’il faut payer pour y accéder. Si ce n’est vous, l’institution dont vous êtes membre verse de l’argent à un éditeur ou à une organisation afin que les membres de ladite institution puissent accéder aux bases de données http://www.unine.ch/bibliotheque

  34. Digression sur VPN et Webaccess • VPN=Virtual private network • Les infos utiles se trouvent à http://www2.unine.ch/sitel/page-4590.html • Quand on se connecte, toujours le faire avec unine-interne et non pas avec unine tout court http://www.unine.ch/bibliotheque

  35. P Sinon les ou des ressources ne sont pas accessibles http://www.unine.ch/bibliotheque

  36. Bases de données vsCatalogues Bases de données Catalogues Souvent en accès libre Recensent principalement des livres et des titres de périodiques Recensent des documents possédés par une institution Proposent un accès à des documents «concrets» (papier) qui nécessitent un déplacement mais qui sont gratuits la plupart du temps • Souvent ressources onéreuses • Recensent principalement des articles de périodiques • Recensent des documents dans un domaine donné • Proposent souvent un accès en ligne (ce qui ne veut pas dire systématiquement) mais pas toujours gratuit pour l’utilisateur-trice http://www.unine.ch/bibliotheque

  37. Et les outils de découverte? • Il s’agit en fait d’outils hybrides, qui permettent d’interroger simultanément des catalogues et des bases de données. • Ils peuvent être très performants, mais parfois il vaut quand même mieux interroger les différentes sources séparément • Les différentes sources ne sont pas forcément structurées de la même manière http://www.unine.ch/bibliotheque

  38. http://www.unine.ch/bibliotheque

  39. http://www.unine.ch/bibliotheque

  40. www.unine.ch/bibliotheque • Aller sur l’onglet bases de données et examiner la signification des icônes. La verte indique un accès libre, la bleue un accès réservé aux membres de la communauté UniNE et la rouge un accès réservé avec mot de passe à demander aux bibliothécaires http://www.unine.ch/bibliotheque

  41. Bases de données par disciplines • Pour débuter votre recherche et la prise en mains de bases de données, il faut d’abord aller regarder ce qui vous est conseillé dans votre discipline • Une base de données en histoire de l’art n’est pas forcément la plus utile pour faire des recherches concernant la sociologie ou l’ethnologie (mais pas forcément inutile) http://www.unine.ch/bibliotheque

  42. La page des bdd en ethno/ anthropo http://www.unine.ch/bibliotheque

  43. IBSS - International bibliographyof the social sciences Est une ressource onéreuse mise à votre disposition par l’UniNE, qui donc vous offre un accès • Pourvu que vous vous trouviez sur le campus • Ou alors que vous soyez identifié-e en tant que membre de l’UniNE via VPN, ou, à défaut, WebAccess http://www.unine.ch/bibliotheque

  44. L’identification se fait sur la base de l’adresse IP • IP=Internet Protocol • A votre ordinateur est attribuée, quand vous vous connectez par vpn, une adresse ip qui est une adresse de l’UniNE. En gros, c’est comme le numéro de téléphone de votre ordinateur • Elle est constituée par des paquets de chiffres, dont les 6 premiers sont communs à toutes les machines de l’UniNE 130.125.XX.XXX • http://www.adresseip.com/ (par exemple) vous indique instantanément votre adresse IP http://www.unine.ch/bibliotheque

  45. Accéder à IBSS, se créer un compte • A peu près toutes les bases de données permettent d’enregistrer des requêtes, voire de vous envoyer périodiquement des résultats nouveaux • Pour cela, il vous faut vous identifier et créer un compte http://www.unine.ch/bibliotheque

  46. Se créer un compte, s’identifier, explorer, tester, consulter l’aide … http://www.unine.ch/bibliotheque

  47. IBSS est sur ProQuest • IBSS est une base de données qui se trouve sur une plateforme ou un portail d’accès à des bases de données • L’UniNE est abonnée à 10 bases de données sur ProQuest • Elles peuvent être interrogées séparément ou simultanément • Toutes les BDD ne sont pas structurées de la même manière • Il est parfois préférable d’interroger les BDD les unes après les autres http://www.unine.ch/bibliotheque

  48. http://www.unine.ch/bibliotheque

  49. Francis est sur Ovid • Francis est une base de données francophone • Elle est accessible via la plateforme d’accès à des bases de données Ovid • Paradoxalement, si vous tapez des accents dans votre recherche, le résultat sera erroné • La langue d’interrogation sera donc un français erroné (donc sans accents ;-) ) • Comme les autres bases de données sur Ovid sont plutôt anglophones, il est préférable de ne pas les interroger simultanément http://www.unine.ch/bibliotheque

  50. http://www.unine.ch/bibliotheque