Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Doctorant: Sergey ANOKHIN (CEA/Saclay) Directrice de thèse: Monique Arnaud (CEA/Saclay) PowerPoint Presentation
Download Presentation
Doctorant: Sergey ANOKHIN (CEA/Saclay) Directrice de thèse: Monique Arnaud (CEA/Saclay)

Doctorant: Sergey ANOKHIN (CEA/Saclay) Directrice de thèse: Monique Arnaud (CEA/Saclay)

183 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Doctorant: Sergey ANOKHIN (CEA/Saclay) Directrice de thèse: Monique Arnaud (CEA/Saclay)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Evolution des lois d‘echelle dans les amas de galaxies а partir d'observations du satellite XMM : physique de la formation des grandes structures Doctorant: Sergey ANOKHIN (CEA/Saclay) Directrice de thèse: Monique Arnaud (CEA/Saclay) JRJC2005, Centre Paul Langevin, Aussois, 5 décembre 2005 Sergey.Anokhin@cea.fr

  2. Sommaire Objet: Les amas de galaxie • Formation • L’auto similarité • Non-gravitationnel processus Instrument: satellite XMM-Newton • Satellite de rayon X • XMM-Newton: information général Traitement de donnée • Les difficultés principales: les flares, le font, les source ponctuel. • Les résultats • Le résultat des résultats Les conclusions et perspectives Objet Instrument Traitement

  3. Objet: Les amas de galaxie

  4. Visible (stars) X-ray (gas) Les amas de galaxies • En visible : • on observe les étoiles (dans les galaxies) • un amas de galaxie c’est un ensemble de galaxies, mais les galaxies ne constituent que environ 2% de la masse de l’amas. • En X : • On observe le gaz intra-amas • Il émet par rayonnement thermique (bremstrahlung) • Le gaz c’est environ 13% . • En optique et en X: • On observe la composante de matière noire (~85% de masse totale) en étudiant les arcs gravitationnels ou le potentiel dans lequel le gaz est en équilibre hydrostatique 1-10 Mpc

  5. La formation des amas de galaxies • Les amas de galaxies sont les plus grandes structures quasi-virialise dans notre Univers. Leur formation est recente (depuis z ~ 2). • Masse totale ~ 1014-1015 M☼ • Taille ~ 1-10 Mpc • Leur propriétés permettent d’étudier la physique de la formation des structures • Par l’étude des amas de galaxies nous sommes capable déduire les paramètres cosmologiques. • Les proprietes importantes des amas: • La masse totale • Temperature • La luminosité • L’entropie • Le quantité de structures Simulation matière noire

  6. Z=0 Z=0.5 Z=1 L’auto similarité des amas de galaxies Universal profiles • Modèles de formation hiérarchique des structures : • La formation et l’évolution des structures est simple et dépend uniquement de la gravitation. • Dans ces modeles la population des amas est similaire. • Q est: Luminosité (Lx) ou la masse total (Mtot) ou la masse de gaz (Mgas) ou l’entropie (S) • T - la température • A(z) est le paramètre de l’évolution • z – redshift • α – pente log(r/ rc) [NFW 95] [Bryan & Norman 98] M  h-1(z) T3/2

  7. Non-gravitationnel processus dans les amas: le chauffage et le refroidissement • Les propriété des amas sont différentes de celles prédisent par les modèle gravitationnel • Le gaz des amas n’est pas uniquement gouvernez par la gravitation Ces sont motivation de notre recherche: • Les hypothèse récentes pour étudier ces déviation concernent : • Le chauffage du gaz (Supernova, Noyau actif de galaxie…); • Le refroidissement (le noyau froid, la conduction …); • Le refroidissement et le chauffage dans les amas de galaxie, en ce moment des processus mal compris. • Pour comprendre ce phénomène il faut comparer les propriétés des amas de galaxie proches avec les propriétés des amas de galaxie distants

  8. Instrument: satellite XMM-Newton

  9. XMM-Newton X-ray satellites ROSAT ASCA

  10. La comparaison de la surface effective • XMM-Newton est unique par sa grande surface collectrice

  11. XMM-Newton • Nous utilisons les données de satellite XMM-Newton • Ce satellite est unique par son champ de vue • Le satellite a 4 télescopes. Télescopes rayons X : MOS1/RGS, MOS2/RGS, pn et un télescope optique OM • Le but de satellite XMM est l’étude des objets de l’Univers dans les rayons X. On peut observer des amas situés jusqu’à un redshift z = 1.4 [SOC]

  12. Les principes de la détection en rayon X • Les miroirs : la focalisation X ont besoin un petit angle • CCD (XMM/EPIC) : la détection de chacun photon; la mesure de la position, l’énergie, le temps

  13. Mon travail: Traitement et analyse des données

  14. Direction de calcul Auto-similarité relation Le calcul des paramètres de l'amas Spectroscopie Température T(r), <T> Brillance Sx(θ) Densité de gaz ne(r) Luminosité Lx Masse de Matière Noire MMN Masse de gaz Mgaz L'histoire thermodynamique du gaz Entropie S(r) Masse total Mtot Collapse de Matière Noire

  15. Description du traitement des données • Nettoyage des « flares ». • Soustraction des sources ponctuelles. • La correction de l’effet instrumental. • Soustraction du fond.

  16. La nettoyage des « flares » Avant 12-14 KeV • Le satellite XMM-Newton se trouve dans l’ espace ouvert avec un fort environnement de particules. • Le flux des particules du soleil n’est pas constant, et nous pouvons observer cet effet dans le courbe de lumière. GoodTimeInterval G.T.I. G.T.I. Apres

  17. La soustraction des sources ponctuelles. • Par le satellite XMM-Newton nous observons beaucoup objet astrophysiques. Notre intérêt est les amas de galaxies donc il faut faire la soustraction d’autres objets astrophysiques.

  18. La correction de l’effet instrumental • Notre système optique n’est pas idéal donc la probabilité de détecter des photons X dans le centre est plus grande que dans les régions extérieures du champ de vue . Il faut faire la correction de cette effets (nous attribuons a chaque événement son “weight”). • Weight(E,x,y) est la probabilité de détection des événements sur cette rayon et avec cette energie rapport a celle au centre.

  19. Le fond: CXB etNXB • Le satellite XMM-Newton est un instrument très sensible. Mais pour obtenir une information propre il faut faire la soustraction du fond. • Il existe deux types de fond: • CXB – le fond X de notre galaxie et extragalactique • NXB – les particules qui viennent de toutes les directions et traversent le satellite.

  20. Les Resultats • Traitment des amas de galaxies: • RXJ2359.5-3211 : Z=0.48 • RXJ1334.3+5030 : Z=0.62 • WJ1342.8+4028 : Z=0.70 WJ1342.8+4028 T=3.1±0.5 keV RXJ1334.3+5030 T=5.0±0.4 keV RXJ2359.5-3211 T=3.1±0.3 keV

  21. Spectre • Nous avons mesure la température de ces amas. • Notre résultat pour l’amas RXJ1334.3+5030 est presque le même que dans la publication D.Lumb et all [2003]. • Notre résultat pour amas WJ1342.8+4028 est dans la barre d’erreur du résultat Kotov & Vikhlinin [2004] (Chandra). • L’ amas RXJ2359.5-3211 n’ai pas encore traite RXJ2359.5-3211 T=3.1±0.3 keV Z=0.48 RXJ1334.3+5030 T=5.0±0.4 keV Z=0.62 WJ1342.8+4028 T=3.1±0.5 keV Z=0.70

  22. Profils de brillance • Dans ces images on peut voir les images des amas et leur profil de brillance en X • Profil: courbe bleue – PN, courbe verte et rouge – MOS1&2 • L’ amas RXJ1334.3+5030 en fusion WJ1342.8+4028 T=3.1±0.5 keV RXJ2359.5-3211 T=3.1±0.3 keV RXJ1334.3+5030 T=5.0±0.4 keV

  23. Fin • Merci pour votre attention! Sergey.Anokhin@cea.fr