Notions de - PowerPoint PPT Presentation

slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Notions de PowerPoint Presentation
play fullscreen
1 / 101
Notions de
139 Views
Download Presentation
ismael
Download Presentation

Notions de

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Notions de MÉDECINE AÉRONAUTIQUE

  2. L'hypoxie d'altitude

  3. Pour fonctionner, l'organisme humain a besoin (entre autres)… … d'Oxygène.

  4. L'oxygène est capté dans l'air atmosphérique… … par l'intermédiaire des poumons. Il est ensuite véhiculé dans l'organisme par le sang.

  5. Le système respiratoire et cardiovasculaire… … sait réguler l'apport d'oxygène… Volume de la ventilation Débit sanguin Pression vasculaire … pour l'adapter aux besoins et à l'environnement.

  6. Altitude en km 30 20 10 8 6 4 2 Pression en hPa 0 200 400 600 800 1000 L'air atmosphérique contient 21% d'O2 Sa pression décroît avec l'altitude… La pression partielle d'O2 diminue avec l'altitude L'organisme doit s'adapter !

  7. La compensation naturelle est quasi-totale jusqu'à 1500 m… … au delà elle n'est que partielle. Au dessus de 3500 m, la majorité des organismes ne s'adapte plus !

  8. Lorsque la quantité d'oxygène délivrée aux tissus devient insuffisante… … c'est l'HYPOXIE. … qui peut assez mal se terminer.

  9. Altitude (ft) Signes cliniques Symptômes de l'hypoxie > 30 000 Temps de conscience utile < 1 min ! (y compris pour accomplir un geste simple) 25 000 Convulsions, collapsus, coma (20 sec.)… 22 000 Palpitations, hyper ventilation, collapsus, perte de connaissance (5 min)… 18 000 Maux de tête, somnolence, vertiges, perturbations visuelles, perte de coordination, etc. 12 000 Maux de tête, fatigue, euphorie… (efforts musculaires quasi impossibles)

  10. O 2 Les remèdes contre l'hypoxie… L'apport rapide d'oxygène La descente d'urgence La réglementation prévoit l'emport d'un équipement d'O2 pour tout vol au dessus de 3800m (utilisation permanente au dessus de 4400m).

  11. Les Effets des Changements de Pression barométrique

  12. Les cavités closes contiennent des gaz… … qui vont tendre à se dilater lors des montées… … et à se contracter pendant les descentes… Oreilles Sinus Intestins Dents

  13. L'expansion des gaz ne provoque pas de gêne… … si la communication entre cavité… … et atmosphère… … est parfaitement libre. Dans le cas contraire… … les pressions gazeuses sont sources de vives douleurs.

  14. Tympan Oreille interne Trompe d'Eustache Oreille moyenne L'oreille et les barotraumatismes Les trompes d'Eustache constituent l'unique communication entre l'oreille interne et l'atmosphère

  15. VOL EN PALIER Les pressions sont équilibrées de part et d'autre du tympan

  16. VOL EN MONTÉE Le tympan reçoit une légère pression de l'intérieur

  17. Obstructions VOL EN DESCENTE Le tympan reçoit une pression vers l'intérieur Notamment en cas d'obstruction de la trompe d'Eustache

  18. Rupture du tympan (saignements par conduit auditif) SIGNAUX D'ALARME Sensation d'oreille bouchée Baisse de l'audition Sifflements Douleurs Vertiges

  19. REMÈDES Pas de vol pendant un rhume Limiter le taux de descente (Taux standard = - 500 ft/mn) Utilisation des techniques de rééquilibrage des pressions (manœuvres Valsalva et Frenzel ou mastication, déglutition etc.) Pulvérisation de décongestionnants

  20. L'aéroembolisme

  21. L'aéroembolisme est la formation de bulles d'azote… … dans les tissus… … et les liquides du corps… … à la suite d'une réduction rapide de la pression barométrique. La pratique de la plongée sous-marine est une circonstance aggravante (<48 h)

  22. Les symptôme sont… Douleurs articulaires œdème pulmonaire Picotements cutanés Migraine, perte de la vision Paralysie partielle Syncope Ces manifestations n'apparaissent généralement qu'à des altitudes très élevées.

  23. Les effets des Accélérations

  24. Les Accélérations Radiales

  25. En principe… … les vélivoles… … n'ont pas à subir de trop grosses accélérations !

  26. Mais il ont à supporter des facteurs de charges ≠ 1… m m V2 V2 R R Rz mg mg Poids apparent … en virage… (n>1) … en ressource positive…

  27. m V2 R mg … en ressource négative… … et en cas d'indélicatesse envers l'instructeur.

  28. Facteur de charge positif G Flux sanguin Les organes et le sang sont "tassés" vers le bas (par rapport à l'avion)

  29. Facteur de charge négatif G Flux sanguin Les organes et le sang sont "éjectés" vers le haut (par rapport à l'avion)

  30. Nombre de G Symptômes Effets des accélérations positives + 2 g Compression sur le siège, lourdeur des avant-bras ; + 3 g Effort musculaire devenant très important ; + 4 g Perte de la vision périphérique, obscurcissement flou : voile gris ; + 4,5 à 5 g Perte de la vision : voile noir ; la conscience demeure intacte ; + 6 g Poursuite du voile noir et perte totale et subite de connaissance. La récupération se fait en 15 à 20 sec ; la période de confusion et de désorientation dure 1 min.

  31. Symptômes Nombre de G Effets des accélérations négatives - 2 g Congestion désagréable de la face ; - 3 g Larmoiement important et maux de tête ; Sensation de sortie des globes oculaires des orbites ; Champ visuel rougeâtre : voile rouge. - 4 g Confusion mentale sans perte de conscience. La perturbation peut durer plus de 15 min après la sollicitation, les maux de tête 24 h.

  32. Dans le cadre de l'apprentissage, les accélérations radiales ne dépassent pas… 2 G positifs 0,5 G négatifs

  33. La désorientation et les Illusions sensorielles

  34. Les canaux semi-circulaires détectent les accélérations angulaires Le saccule et l'utricule détectent les accélérations linéaires Les accélérations sont détectées par l'oreille interne… … c'est le système "vestibulaire".

  35. Le système vestibulaire… … associé au système visuel… … sont le support essentiel de l'orientation spatiale

  36. Ils sont complétés par la proprioception ou système somesthésique… Muscles Tendons Articulations Zones cutanées … qui orientent les systèmes visuel et vestibulaire

  37. Les conflits entre ces "détecteurs" sont la cause… De la désorientation Des vertiges Des nausées Des illusions sensorielles Mal de l'Air C'est l'origine du

  38. mg Vol à inclinaison nulle… Le pilote "voit" son avion parallèle à l'horizon Il ressent son poids verticalement COHÉRENCE SENSORIELLE

  39. mg Pa Vol en virage… Le pilote "voit" l'inclinaison de l'avion par rapport à l'horizon Il ressent le poids apparent comme s'il s'appliquait verticalement CONFLIT SENSORIEL

  40. Le mal de l'air est une manifestation normale de l'organisme… F-BXGQ … qui doit… … petit… à petit… … s'adapter au vol. L'accoutumance à certaines évolutions (vrilles par ex.) peut être très longue.

  41. La Fatigue Physique

  42. L’organisme est trop sollicité… Fin d’un long vol Fin d’une longue période de vol Loisir en complément de l’activité professionnelle Formation bloquées (stages)

  43. C'est devenu cool les stages ITP !!! La récupération est insuffisante… Manque de sommeil Manque de repos

  44. L’endurance est déficiente… Entraînement insuffisant Vieillissement de l’organisme

  45. L’organisme est soumis à des conditions éprouvantes… Le chaud, le froid, les baisses de pression Le bruit, les vibrations La turbulence Les accélérations Les effets d’un confort douteux Etc.

  46. La Fatigue Mentale

  47. Les difficultés à gérer les conditions du vol… Météo Défavorable Égarement, Pression temporelle Retards Pannes d’équipement Loi de l’emmerdement maximum Etc.

  48. Les baisses de moral… Manque de réussite Préoccupations (personnelles, professionnelles, etc.) Surmotivation (enjeux importants) Stress chronique

  49. La pression de l'ambiance… Ambiance meeting Ambiance compétition Enjeux de formation Manque de moyens Pression économique Etc.

  50. Les autres Perturbations