Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le groupe PowerPoint Presentation

Le groupe

94 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Le groupe

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Étude de préfaisabilité de développement de sentiers récréotouristiques dans la MRC du Val-Saint-François [AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE DANS LE VAL SAINT-FRANÇOIS] La polyvalence sur le sentier de l’Ardoise: Un conflit qui perdure Le Groupe Gap est fier d’avoir pris part à la réalisation de ce projet Windsor, avril 2005. Face à un conflit dû à la polyvalence sur le sentier de l’Ardoise, celui-ci se voit être fermé aux cyclistes. Toutefois la population se pose de sérieuses questions et un vieux débat refait surface : Les cyclistes ont-ils moins de chances que les quadistes de conserver leur sentier? Il y a maintenant près de cinq ans, cette portion du sentier de l’Ardoise est toujours fermée aux cyclistes pour cause d’incompatibilité avec les quads. N’ayant toujours pas de solutions à leur problème en avril 2009, Le CLD de la MRC du Val-Saint-François a donc fait appel au Groupe GAP pour effectuer une étude de préfaisabilité concernant l’aménagement de sentiers de vélo et de quad sur son territoire. Ces deux partenaires de projet travaillent conjointement à la réalisation de cet objectif depuis le mois de mai 2009. Après avoir évalué le potentiel d’aménagement du territoire en utilisant les outils de la géomatique et de l’analyse multicritères (AMC), le Groupe GAP proposera à son partenaire de projet les tracés retenus pour les sentiers récréotouristiques souhaités. L’originalité de la solution apportée par le Groupe GAP réside dans l’utilisation d’un système d’aide à la décision à référence spatiale (SADRS), consistant au couplage d’un système d’information géographique (SIG) et d’une AMC. Philippe Blackburn-Gravel Geneviève Crevier Geoffroy Richer-Lalonde Annie Riopel-Meunier Partenariat avec le CLD du Val-Saint-François Le groupe et le département de géomatique de l’Université de Sherbrooke

  2. OBJECTIFS ANALYSE DES RÉSULTATS MÉTHODOLOGIE Déterminer la préfaisabilité du développement de sentiers récréotouristiques sur le territoire de la MRC du Val-Saint-François. L’approche privilégiée par le Groupe GAP est le couplage d’un système d’information géographique (SIG) et d’une analyse multicritère (AMC). • Le modèle permet de : • Prioriser certains critères afin de satisfaire les • adeptes, en respectant les objectifs • d’aménagement établis par le partenaire. Réaliser trois sentiers dédiés entièrement aux cyclistes et un sentier réservé aux usagés du quad. • Cibler rapidement les secteurs où l’aménagement • des sentiers récréotouristiques est favorable. • Intégrer de nombreuses données géographique • permettant la création d’une couche très représentative • du milieu. * Zones contraignantes à l’aménagement Zones potentielles à l’aménagement CONCLUSION Cibler les aménagements en fonction des besoins pratiques et des attraits touristiques et culturels de la région. • L’analyse multicritère est simple et reproductible • pour d’autres projets d’aménagements de sentiers • récréotouristiques. • La méthode permet de relier les zones ayant un • fort potentiel d’aménagement tout en minimisant les • zones contraignantes. Zones potentielles à l’aménagement de sentiers récréotouristiques • Les résultats obtenus permettront au partenaire de • prendre des décisions éclairées.