slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
RFSNWG Dakar, 28.02.2013 AGIR – Sahel PowerPoint Presentation
Download Presentation
RFSNWG Dakar, 28.02.2013 AGIR – Sahel

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 20

RFSNWG Dakar, 28.02.2013 AGIR – Sahel - PowerPoint PPT Presentation


  • 122 Views
  • Uploaded on

RFSNWG Dakar, 28.02.2013 AGIR – Sahel Une opportunité de mettre définitivement fin au cycle de la faim et de la malnutrition Jan Eijkenaar, DG ECHO, RSO Afrique de l’ouest à Dakar, 28.02.2013. Alliance globale pour l’initiative résilience au Sahel et en Afrique de l’Ouest - AGIR.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

RFSNWG Dakar, 28.02.2013 AGIR – Sahel


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. RFSNWG Dakar, 28.02.2013 AGIR – Sahel Une opportunité de mettre définitivement fin au cycle de la faim et de la malnutrition Jan Eijkenaar, DG ECHO, RSO Afrique de l’ouest à Dakar, 28.02.2013

    2. Alliance globale pour l’initiative résilience au Sahel et en Afrique de l’Ouest -AGIR Plusieurs Dimensions * La Résilience de la région « L’Afrique de l’Ouest - un espace d’interdépendances et de complémentarités » * La Résilience des (futurs) personnes à risque « Éradiquer la vulnérabilité alimentaire et nutritionnelle des populations » Processus * Lancement officiel le 6 décembre 2012 à Ouagadougou * Une Déclaration politique commune cernent les principes, les priorités et les prochaines étapes de l’Alliance * Leadership de la CEDEAO, d’UEMOA (avec support technique du CILSS). Secrétariat assuré par le CSAO/OCDE. * Lead international : Commission Européenne (DEVCO, ECHO, JRC). Mobilisation des Etats membres de l’UE , USAID, UN, ONGs, etc.

    3. Configuration d’AGIR

    4. Parties prenantes • * Communauté économique des Etats d’Afrique de l'Ouest CEDEAO - 15 pays, promotion d’intégration économique (1975) • * Union Economique et Monétaire Ouest Africaine UEMOA (1994) – les 8 pays avec la monnaie FCFA et coopération économique avec CEDEAO • * Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel CILSS- 13 pays, sécurité alimentaire équilibre écologique (1973) • * Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest CSAO (1976) - groupe multilatéral pour le développement et l’intégration Afrique de l’ouest • * Les producteurs agricoles, la société civile, le secteur privé et les partenaires techniques et financiers nationaux et régionaux • * Les partenaires de la communauté́ internationale • * Les populations concernées …? ….!

    5. Objectif général : Faim Zéro d’ici 20 ans * Accès 100% adéquat à l’alimentation tout au long de l’année * Eradication de la malnutrition chronique * Durabilité des systèmes de productions alimentaires * Augmentation de 100% de la productivité et des revenus des petitspaysans, notamment des femmes * Zérodéchets/ pertesd’aliments Accent particuliersur les enfants < 2 ans, les femmes enceintes et les mèresallaitantes INITIATIF de ‘1,000 jours’

    6. Feuille de Route Régionale – avril 2013 CSAO Paris • 4 PilliersStratégiques: • Restauration et renforcement des moyensd’existence et protection sociale des plus vulnérables • 2. Renforcement de la santé et de la nutrition • 3. Renforcement durable de la production alimentaire, des revenus des ménages vulnérables et de leuraccès à l’alimentation • Renforcement de la gouvernance pour la sécuritéalimentaire et nutritionnelle 6 Feuilles de Route Nationaux - Sénégal, Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad Décembre 2013 RPCA Abidjan

    7. Transformation de la société rurale Quelques tendances des 30 dernières années • * Forte pression démographique : 3 à 4% par an • * Limites d’un système extensif agricole et pastorale : réduction de la disponibilité en terres arables et pâturages • * Accumulation des biens productifs par partie restreinte de la population, augmentation d’inégalitéset sévérité pauvreté • * Augmentation de la dépendance des marchés, fortes fluctuations et imprévisibilité : les plus pauvres y perdent, les marchés sont devenus un facteur de crise • * Exode vers les centres urbains; exode vers les pays voisins mais de moins en moins fiable (conflits) – Retour et chômage

    8. Les 20 pays au monde avec les pires indicateurs de mortalité (OMS 2011)

    9. Des taux de malnutrition toujours élevés Une insécurité alimentaire persistante 20 % 15 % 10 % Mêmelors des bonnesannéesagricoles

    10. Des taux de malnutrition toujours élevés Une insécurité alimentaire persistante PICS DE CRISE (récoltes, changements climatiques, prix…) 20 % 15 % 10 %

    11. Des taux de malnutrition toujours élevés Une insécurité alimentaire persistante PICS DE CRISE (récoltes, changements climatiques, prix…) 20 % 15 % VARIATION SAISONNIERE (soudure, paludisme…) 10 %

    12. Des taux de malnutrition toujours élevés Une insécurité alimentaire persistante PICS DE CRISE (récoltes, changements climatiques, prix…) 20 % 15 % VARIATION SAISONNIERE (soudure, paludisme…) 10 % MALNUTRITION ‘STRUCTURELLE‘ – PAUVRETE Manque d’accès à l’alimentation, aux soins de santé et nutrition, vaccination, eau, hygiène, éducation ….

    13. récoltes % besoins alimentaire 200% Vente des récoltes Vente du bétail 150% Les plus pauvres ne produisent pas toute leur nourriture 100% 50%

    14. Ils l’achètent sur le marché. Le salaire est la première source de revenus (1,52 €/jour) 200% 150% Travail salarié 100% 50%

    15. Un lien entre pauvreté et malnutrition Les plus pauvressont les plus à risques (MDG 2010 UN report)

    16. Y’a t’il une alternative? Merci de saisir cette opportunité!

    17. Opportunités concrets et calendrier * Besoin de mettre en cartographie et de suivie des approches « pro-Résilience » * Besoin de savoir mesurer la performance, impact, succès des approches « pro-Résilience » et développer ces capacités * Probable besoin d’expertise senior multi-sector« SAN » pour accompagner des intervenants moins techniques, PTF etc. * Réunions clés politiques et techniques, par example: • CSAO 7&8 avril, RPCA et AGIR, sur invitation • UNICEF, MSF et partenaires, 14&15 mai, Paris • UN OCHA, comparaison SHARE et AGIR, Addis, mai? • Autres? * Questions, suggestions…..? * http://www.oecd.org/swac/topics/agir.htm