Download
microsoft office microsoft word partie 1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Microsoft Office Microsoft Word –Partie 1 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Microsoft Office Microsoft Word –Partie 1

Microsoft Office Microsoft Word –Partie 1

189 Vues Download Presentation
Télécharger la présentation

Microsoft Office Microsoft Word –Partie 1

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Microsoft Office Microsoft Word –Partie 1 Cours 1 – Mercredi le 23 janvier 2013 Bienvenue ! Émilie Pilon. 2013

  2. Que ferons-nous aujourd’hui ? • Accueil et prise de présence • Présentation de la professeure • Présentation des contenus de la session & calendrier • Modification de l’heure de cours ? • Microsoft Word partie 1 : les notions de base • Travail pratique #1 Portrait Émilie Pilon. 2013

  3. Que ferons-nous durant la session ? Ce calendrier n’est pas «coulé dans le béton» !! On le modifiera au besoin  • Cours 1 à 4 Microsoft Word • La mise en page • L’insertion d’images et de tableaux • Création de tables des matières • Références, numéro de page, en-tête, etc. • Cours 5 à 9 Microsoft Excel • Création de tableaux • Utilisation de formules • Insertion de schémas et de diagrammes • Cours 10 à 13 Microsoft Powerpoint • Création de diapositives diverses • Insertion d’images, de sons et d’animation diverses • Minuter sa présentation • Création de vidéos et de fichiers pdf Émilie Pilon. 2013

  4. Mon site Internet • Les diapositives et les travaux pratiques seront disponibles en fichier pdf sur mon site Internet personnel : www.internet007.e-monsite.com dans la section Notes Suite Office • Vous pouvez donc vous pratiquer à la maison si vous disposez des logiciels. De plus, ces notes peuvent vous servir d’aide-mémoire. Émilie Pilon. 2013

  5. Mes recommandations concernant le cours ! • Faites-vous confiance et dites-vous qu’on ne peut pas tout apprendre en une seule fois ! • N’hésitez pas à prendre des notes et à me poser des questions au besoin. Ça me fait toujours plaisir d’y répondre.  • Si un ordinateur semble ne pas fonctionner correctement, il est impératif de me prévenir ! • Vous pouvez ouvrir le logiciel sur l’ordinateur pour observer les notions qui sont expliquées. Émilie Pilon. 2013

  6. Microsoft Word –Partie 1 Dans cette première partie, nous verrons : • Un aperçu global de l’interface de Microsoft Word ; • L’utilisation des types et des grandeurs de police + le changement de couleur de police ; • La forme des paragraphes ; • L’insertion de puces ; • L’interligne ; • L’enregistrement et format d’un document; Émilie Pilon. 2013

  7. Bouton pour enregistrer Aperçu global de l’interface de Word Onglets généraux Section sur la mise en forme des paragraphes Section qui concerne le style qu’on veut donner à la police du document. Section pour définir la police du texte Curseur qui nous indique où le texte tapé au clavier sera transcrit. Information sur le document : nombre de mots, langue, nombre de pages. Émilie Pilon. 2013

  8. Types et grandeur de police (caractères) • Cette section nous permet : • De modifier la grosseur des caractères(plus le nombre est gros, plus les lettres sont grosses) • Selon le type de texte écrit, on peut avoir besoin de mettre du texte en gras, en italique ou le souligner. (Il est aussi possible de choisir le type de soulignement désiré. On peut même barrer du texte. • On peut modifier la couleur du texte • À RETENIR, SI ON VEUT QU’UNE PARTIE DU TEXTE AIT UNE CARACTÉRISTIQUE PARTICULIÈRE, IL FAUT LA SÉLECTIONNER AVANT DE FAIRE DES MODIFICATIONS, SINON TOUT LE DOCUMENT SERA MODIFIÉ. Émilie Pilon. 2013

  9. La forme des paragraphes et l’insertion de puces • Grâce à ce logiciel de traitement de texte, il est possible de modifier la forme des paragraphes et leur position sur la page. On pourrait par exemple centrer une phrase si elle est le titre du document. • Il est aussi possible d’insérer des puces, c’est-à-dire des points avant des éléments énumérés dans une liste. Leurs formes sont variées. Ces puces peuvent aussi être des numéros. Émilie Pilon. 2013

  10. L’interligne • L’interligne correspond à l’espace qu’il y a entre les lignes d’un paragraphe. Elle varie de 1.0 à 3.0. On peut modifier l’interligne pour l’ensemble d’un document ou pour un paragraphe en particulier. Émilie Pilon. 2013

  11. L’enregistrement du fichieret format d’un document • Pour sauvegarder un document, on clique sur la petite disquette située en haut à gauche. • Il faut alors nommer le document et choisir le format désiré : .docx (microsoft 2007 et 2010) .doc (conversion 97-2003)ou .pdf Émilie Pilon. 2013

  12. Exemple de fenêtre d’enregistrement d’un document Émilie Pilon. 2013

  13. Travail pratique #1 Portrait • Ce premier travail interactif vous permettra de vous familiariser avec les fonctions de base dans les documents Word. Cela me permettra aussi de mieux vous connaître. • À mettre dans votre portrait • Votre nom • Ce qui vous a motivé à venir suivre ce cours • Vos passe-temps favoris • Dans la réalisation de ce portait, vous devrez utiliser les différentes fonctions que vous avez apprises durant le cours, soit : • Modifier la forme et la grandeur de la police • Surligner votre prénom • Mettre la raison qui vous amène dans ce cours dans une couleur autre que le noir • Faire une liste de vos passe-temps en insérant des puces (ou des chiffres) • Mettre l’interligne à 2,0 Émilie Pilon. 2013

  14. Exemple de travail pratique Émilie Pilon. 2013

  15. Microsoft OfficeCours 2-Mercredi 30 janvier 2013 Émilie Pilon. 2013

  16. Que ferons-nous aujourd’hui ? • Accueil et prise de présence • Comment télécharger des polices sur Internet • Microsoft Word, partie 2 • Insertion de divers objets sur un document word (images, symboles, zones de texte) • Insertion de tableaux • Insertion de Word Art • Exercice pratique : création d’un calendrier (mois de février) Émilie Pilon. 2013

  17. Le téléchargement de police sur Internet • On se rend sur le site www.dafont.com • Lorsqu’on trouve une police qui nous plait, on clique sur download (ce qui signifie télécharger) • On doit ensuite enregistrer le fichier sur notre ordinateur. • Par la suite, vous trouverez ensuite un fichier zip. Il faut ensuite cliquer sur le bouton droit de la souris et on clique sur Extraire. Une autre fenêtre s’ouvre et le fichier de la police apparait. • On clique à nouveau sur le bouton droit de la souris et on clique sur Installer. Émilie Pilon. 2013

  18. L’insertion d’images sur un document Word • Sur les documents Word, il est possible d’insérer des images et de modifier certains paramètres afin que ces images soient disposées d’une manière particulière : collée sur la forme du texte, au travers d’un paragraphe, etc. • Ces images peuvent provenir du logiciel ou de l’ordinateur. Émilie Pilon. 2013

  19. L’insertion d’image sur un document Word (suite) • On clique d’abord sur l’onglet Insertion • Il y a ensuite des pictogrammes qui apparaissent et qui nous indiquent quels sont les objets qu’on peut insérer sur notre document. • Pour insérer une image, on doit cliquer sur Image (pour une image provenant de l’ordinateur) ou sur Images clipart si on veut des images du logiciel. Émilie Pilon. 2013

  20. L’insertion d’images clipart • En ayant cliqué sur Images Clipart, un outil image apparaîtra à droite de l’écran. • Sous le mot rechercher, on écrit le mot-clé représentant l’image qu’on désire insérer sur notre document. On clique ensuite sur OK. • Une banque d’images apparaît, on clique sur la petite flèche et on clique ensuite sur Insérer. Émilie Pilon. 2013

  21. L’insertion d’images provenant de l’ordinateur • On clique sur Image • On fouille dans nos fichiers et on sélectionne l’image que l’on veut insérer. (Lorsqu’elle est sélectionnée correctement, l’image est en bleu) • On clique ensuite sur Insérer. Émilie Pilon. 2013

  22. Placer l’image sur le document • Pour déplacer l’image, on peut simplement cliquer dessus et la déplacer grâce à la souris. Il est toutefois possible que l’image soit aligné sur le texte, ce qui signifie que l’image se déplacera au fur et à mesure que vous rajouterez du texte. Si vous voulez modifier cette option, il faut aller modifier ce qu’on appelle L’Habillage du texte. • On peut modifier l’habillage du texte en cliquant sur le bouton droit de la souris et on clique sur Habillage du texte. Émilie Pilon. 2013

  23. L’habillage du texte • Ces différentes options qu’on voit dans l’image ci-contre nous permettent de mettre des images à l’avant-plan ou à l’arrière-plan. Il est possible de placer l’image afin qu’elle soit centrée dans un paragraphe comme l’indique un des icones pour les options. Émilie Pilon. 2013

  24. Les zones de textes • Les zones de textes sont, comme leur nom l’indique, des formes où on peut insérer des parties de textes importantes, des citations. Lorsqu’on insère une image, on peut aussi mettre une zone de texte sous celle-ci afin de donner des explications supplémentaires. • On trouve cette option toujours dans l’onglet Insertion. On clique ensuite sur zone de texte et on choisit le format qui nous plait. • Les zones de texte s’insérent de la même façon que les images. Émilie Pilon. 2013

  25. Les outils pour les zones de texte • Grâce aux outils, il est possible de changer la couleur de la police du texte, mettre une couleur au contour et mettre une couleur comme arrière-plan. Émilie Pilon. 2013

  26. Les symboles • Lorsqu’on crée un document, on peut lui ajouter du style en ajoutant différents symboles. • L’ajout de symboles peut aussi être utile quand on ne trouve pas un accent particulier sur notre clavier (un à ou è par exemple.) • Ces symboles sont comme les caractères, on peut changer leur grandeur, les mettre en gras et en caractère. On clique sur un symbole voulu puis on clique sur Insérer. Émilie Pilon. 2013

  27. L’insertion de tableaux • Lorsqu’on clique sur Tableau,on peut aussitôt choisir le nombre de colonnes et de lignes en mettant en les carrés en bleu et en cliquant sur enter. • Sinon, on clique sur Insérer un tableau et on indique le nombre de lignes et de colonnes que l’on désire aux endroits appropriés dans la fenêtre qui s’ouvre. (tableau de droite) Émilie Pilon. 2013

  28. L’insertion de tableaux • Dans ces tableaux, on peut écrire des informations dans les cases, mettre des images. Il est aussi possible de sélectionner une partie du texte et d’en modifier l’orientation, il faut juste aller dans les outils du tableau. • Les cases du tableau peuvent aussi être coloriées. (on sélectionne une couleur dans Trame de fond. • Vous pouvez aussi écrire les informations nécessaires dans votre tableau puis choisir un design, c’est-à-dire un style de tableau. Émilie Pilon. 2013

  29. 1 3 • Les objets Word Art sont des textes décoratifs qu’on insère dans les documents. On clique sur Word Art et on clique sur la forme qu’on veut.(1) • Une fenêtre s’ouvre (2) et c’est dans celle-ci qu’on écrit le texte et qu’on choisit la police, la grandeur . • Une fois l’objet inséré, on peut le modifier en cliquant sur Outils WordArt(3) • . 2 Émilie Pilon. 2013

  30. Exercice pratique : Un calendrier • À l’aide des notions que nous avons vu précédemment, créez un tableau, écrivez les chiffres et les noms des jours dans les cases correspondantes. • Coloriez certaines cases • Insérer une image pour chaque évènement important. • Sous le tableau, insérer une grande zone de texte qui contiendra des symboles. Émilie Pilon. 2013

  31. Microsoft OfficeCours 3-Mercredi 6 février 2013 Émilie Pilon. 2013

  32. Que ferons-nous aujourd’hui ? • Accueil et prise de présence • Insertion de Smartart • Modifier les marges du document • Modifier l’orientation de la feuille +choix du format de la feuille sur laquelle on imprime le document • En-têtes et pied de page • Insérer des numéros de pages • Mettre une bordure de base • Insérer un filigrane • Exercice pratique #3 Émilie Pilon. 2013

  33. L’insertion de Smart art • Les objets Smart Art sont des graphiques à formes diverses qu’on peut insérer sur nos documents. (En voici un exemple ci-dessus) Émilie Pilon. 2013

  34. L’insertion de Smart art (suite) Émilie Pilon. 2013

  35. L’insertion de Smart art (suite) • Cette fenêtre apparaît lorsqu’on a cliqué sur l’icône SmartArt. Rendu à cette étape, il faut choisir le type de graphique dont on a besoin. • À gauche, on peut sélectionner le type de graphique désiré, au milieu, on aperçoit les modèles proposés et c’est là qu’on va sélectionner le modèle désiré en cliquant dessus. À droite, on peut avoir des explications à propos du modèle choisi. Il suffit ensuite de cliquer sur OK. Émilie Pilon. 2013

  36. L’insertion de Smart art (suite) • Lorsqu’on a sélectionné le graphique désiré, celui-ci apparaît sur le document et il faut modifier son texte. Par la suite, on peut le déplacer sur le document comme s’il s’agissait d’une image. Si on désire que le graphique se déplace n’importe où sur le document, il faut modifier son habillage. (Au besoin, revoir les notes du cours 2 pour cette partie. On doit cliquer sur ces éléments afin de modifier le texte et/ou mettre des photos. Émilie Pilon. 2013

  37. Modifier la marge du document 1 2 • La marge d’un document constitue l’espace libre entre le texte et les rebords de la feuille sur laquelle le document sera imprimée. • On modifie celle-ci en allant d’abord sur l’onglet Mise en Page (1), on clique ensuite sur Marge (2) et on va ensuite cliquer sur la marge choisie. Émilie Pilon. 2013

  38. Les parties d’un document Test texteTest texte Test texte Test texte Test texte Test texte Test texte Test texte Test texte Test texte Test texte Test texte Test texte Test texte En-tête de page 1 • Dans la partie En-tête (1), il est possible d’insérer le titre du document, la date, le numéro de chapitre, le nom de l’auteur, etc. Cet en-tête se retrouvera sur chaque page du document. • Dans la partie Pied de page (2), on peut mettre le numéro de page, le nom de l’auteur, la date de parution. Il faut toutefois noter que les numéros de page se suivront. Pour modifier ces paramètres, on retourne dans l’onglet Insertion et on clique sur les icônes En-têtes et Pied de page /Numéro de page Pied de page 2 Émilie Pilon. 2013

  39. Modifier l’orientation de document • Il existe deux orientation du document : en mode portrait ou en mode paysage. Pour cela, il faut aller dans l’onglet Mise en page et cliquer sur Portrait ou Paysage. Émilie Pilon. 2013

  40. L’insertion d’une en-tête dans un document En cliquant sur En-tête, le menu présenté à droite est là et on sélectionne le modèle qui nous plait. Il est toutefois possible de simplement cliquer sur Modifier l’en-tête. La zone En-tête sera alors délimitée par une ligne pointillée (voir l’image ci-dessous). On peut ensuite écrire du texte. NOTE: Vous obtiendrez les mêmes options pour le pied de page. Émilie Pilon. 2013

  41. L’insertion de numéros de page • En cliquant sur Numéro de page, de nombreuses options s’offrent à nous, il est en effet possible de choisir l’emplacement des numéros des pages, on peut donc les mettre dans l’en-tête, dans le pieds de page ou dans les marges. Émilie Pilon. 2013

  42. Les outils pour l’en-tête et le pied de page. • Cette barre d’outils apparaît lorsqu’on clique sur notre pied de page ou qu’on vient d’en insérer un. Les outils présentés nous permettent notamment de modifier la largeur des en-têtes et des pieds-de-page. Ceux-ci peuvent également contenu des images et des symboles. • On peut aussi cliquer sur Pages paires et impaires différentes pour que les numéros ne soient pas uniquement sur le côté droit de la feuille(comme dans un livre). Émilie Pilon. 2013

  43. L’insertion de bordures • Les bordures sont des lignes qui vont encadrer le document. Elles peuvent être sous forme de lignes, simples ou doubles, ou être sous forme de motifs et de dessins. Cette option, toutefois, peut «entrer en conflit» avec les en-têtes et les pieds de pages qui peuvent alors se trouver sous la bordure. Il faut, dans ce cas, soit retirer l’entête et le pied de page ou ajuster les mesures en conséquences. Lorsqu’on insère une bordure, on doit d’abord choisir le type (à gauche), puis sélectionner le style, la couleur, la largeur et le motif s’il y a lieu. Une telle bordure peut aussi être utilisée pour une seule page. Il suffit de modifier les paramètres dans Appliquer à. Émilie Pilon. 2013

  44. Insérer un filigrane • Un filigrane est en fait un élément placé en arrière-plan sur un document. Il apparaîtra sur chaque page. Un filigrane peut être une image ou un texte, cela dépend du contexte de la création du document. Par exemple, si vous créez un exemple de formulaire à remplir, vous pourriez insérer un filigrane sous forme de texte. Sur chaque page de document , le mot spécimen apparaîtrait donc en arrière-plan. • En cliquant sur Filigrane, on peut en effet voir les options qui s’offrent à nous. Sinon, on doit cliquer sur Filigrane personnalisé. Émilie Pilon. 2013

  45. Insérer un filigrane personnalisé • Afin de mettre une image en filigrane, il faut cliquer sur Image en Filigrane, puis sur Sélectionner Image. Par la suite, on doit choisir une image dans les fichiers de l’ordinateur et cliquer sur Ok. Sinon, on peut écrire un texte personnalisé en cliquant sur la 3ième option. Émilie Pilon. 2013

  46. Exercice pratique #3 • À l’aide des notions vues précédemment, créez une page d’agenda personnalisé. Cette page doit contenir un tableau, une en-tête de page et un filigrane. Émilie Pilon. 2013

  47. Microsoft OfficeCours 4 – 13 février 2013 Émilie Pilon. 2013

  48. Que ferons-nous aujourd’hui ? • Accueil et prise de présence • Mettre une table des matières • Mettre une table des illustrations • Bibliographie • Mettre des commentaires dans le document d’une autre personne • Mettre des notes en bas de page • Quelques fonctions pratiques…bonnes à savoir ! • Exercice pratique #4 Émilie Pilon. 2013

  49. Une table des matières • Lorsqu’on ouvre un livre et qu’on désire lire à propos d’un sujet particulier, on va consulter la table des matières pour trouver la page qui correspond à la lecture désirée. Lorsqu’on crée un document à plusieurs pages sur Microsoft Word, il est également possible de mettre une table des matières dont les numéros de pages correspondant aux sujets seront changés automatiquement si on modifie le document. • Pour cela, il faut indiquer à l’ordinateur qu’une partie du texte, dans un page, représente le titre d’un chapitre. Émilie Pilon. 2013

  50. Une table des matières (suite) • Pour insérer une table des matières, il faut d’abord insérer des titres dans les pages. Ces titres serviront de repères lorsque la table des matières sera créée. • Pour mettre un titre à une page ou à une partie du document, on sélectionne d’abord le titre (c’est-à-dire reculer le curseur pour le mettre en bleu. ) C’est cette partie sélectionnée qui apparaitra dans la table des matières. • Par la suite, on s’assurant d’être sur l’onglet Accueil, on s’en va dans la section style et on clique sur Titre 1 comme on peut le voir sur l’image ci-dessous. NOTE IMPORTANTE Avant d’insérer une table des matières, il est préférable le document contienne déjà du texte. Émilie Pilon. 2013