ENSEIGNER LA GEOGRAPHIE AU CYCLE 3 - PowerPoint PPT Presentation

slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
ENSEIGNER LA GEOGRAPHIE AU CYCLE 3 PowerPoint Presentation
Download Presentation
ENSEIGNER LA GEOGRAPHIE AU CYCLE 3

play fullscreen
1 / 44
ENSEIGNER LA GEOGRAPHIE AU CYCLE 3
87 Views
Download Presentation
skyler-lane
Download Presentation

ENSEIGNER LA GEOGRAPHIE AU CYCLE 3

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. ENSEIGNER LA GEOGRAPHIE AU CYCLE 3

  2. HISTOIRE RECENTE DE L’ENSEIGNEMENT DE LA GEOGRAPHIE Dans les années 1970 : Éveiller la curiosité des élèves Apprendre à réfléchir à partir d’observations Exploiter l’environnement proche Dans les programmes de 1995, 2002 et 2008 : Les finalités scientifiques de la disciplines ont été réaffirmées.

  3. CONSTATS Une approche souvent encore uniquement descriptive, parfois déterministe. La quasi-totalité des séances de géographie sont construites à partir de documents. On constate une forme d’autocensure de l’exposé par le maître. Les démarches sont plutôt rigoureuses. Toutefois, à force de vouloir tout découvrir et tout démontrer par l’analyse de documents, les séances sont potentiellement riches mais aussi très longues avec des problématiques mal définies. Ces séances mettent en place des îlots de connaissances, certes précises mais ponctuelles et sans liens entre elles. Forte prégnance de la réflexion orale collective à laquelle finissent par ne participer que les élèves aguerris à la prise de parole ou / et qui « savent déjà ».

  4. CONSTATS La contribution de la géographie à la maîtrise de la langue n’est pas suffisamment approfondie, tant en ce qui concerne l’étude de la langue qu’en ce qui concerne l’oral et les activités rédactionnelles. Cf. Philippe CLAUS (IGEN) in Education & formations, n°76

  5. CONSTATS La contribution de la géographie à la maîtrise de la langue n’est pas suffisamment approfondie, tant en ce qui concerne l’étude de la langue qu’en ce qui concerne l’oral et les activités rédactionnelles. Les traces témoignent rarement d’une acquisition progressive de compétences.

  6. LORSQUE L’ON INTERROGE LES ELEVES…

  7. Où est-ce ? • Je sais pas. Si, c’est en France ! • Pourquoi dis-tu cela ? • C’est ça (il montre le drapeau). • Oui, c’est en France mais où ? • C’est au temps des Romains. • Pourquoi ? • A cause de ça (il montre la colonnade). • Mais, c’est une photographie. Elle date de notre époque. • Ah bon ? Ils ont pas changé tout ça ? • Quoi donc ? • Le décor. • Dans une classe de CE2

  8. Où est-ce ? • Dans le nord. • Pourquoi ? • A cause de la neige. • Dans une classe de CM1

  9. Où est-ce ? • Dans le sud. • Pourquoi ? • A cause de la mer. • Dans une classe de CM1

  10. Où est-ce ? • En Afrique. • Pourquoi ? • C’est sauvage. • Dans une classe de CM2

  11. Où est-ce ? • En Amérique. • Dans une classe de CM2

  12. Où est-ce ? • En Afrique. • Dans une classe de CM2

  13. Quel est ce bâtiment ? • Une église. • Dans une classe de CE2

  14. Où préfèrerais-tu habiter ? • ??? • Dans une classe de CM2

  15. Un manque très important de références qu’un affichage programmé peut combler en partie. Par ailleurs, les premières bases d’une culture géographique, indispensable au futur citoyen pour comprendre le monde contemporain, ne peuvent se construire que sur des connaissances en partie transmises par le maître.

  16. Deux fondamentaux : Le paysage comme objet d’analyse La carte, l’outil privilégié Deux sites précieux : Géoportail et Googleearth

  17. Paris à la même échelle Strasbourg

  18. La géographie Un enseignement basé sur une programmation spiralaire

  19. 78:3 = 26 26 heures en moyenne de géographie par année scolaire

  20. CM1 CM2 44 séances 39 séances

  21. Plus conforme

  22. Les manuels constituent tout de même des mines

  23. Importance de la problématique d’une séquence à lier aux finalités et objectifs de l’enseignement de la géographie : Connaître des lieux, des espaces pour se repérer sur la Terre Situer les informations, se déplacer, agir Connaître l’espace et les conditions de vie des hommes dans sa commune, sa région, son pays Se forger une conscience régionale, nationale, européenne Connaître les conditions de vie, les cadres de vie, les aménagements spatiaux des sociétés à la surface de la Terre Connaître, comprendre les grands problèmes liés à l’utilisation et à l’aménagement de la surface de la Terre par les sociétés humaines Analyser et comprendre l’organisation de l’espace des sociétés Agir dans l’espace, résoudre des problèmes d’aménagement de l’espace des sociétés Acquérir des savoir-faire, attitudes, méthodes qui permettent de connaître et comprendre la vie des sociétés humaines à la surface de la Terre D’après Gérard HUGONIE

  24. Géographie et histoire des arts

  25. Un exemple : l’architecture des gares

  26. Mise en réseau : la représentation des villes en peinture

  27. 1 2 3 4 5 6 Sur la frise historique

  28. Géographie et arts visuels